Sports

Un surfeur sous pression : Bruce Irons

L'Hawaïen revient pour nous sur sa plus grosse peur, lors de la session mémorable à Cloudbreak en 2011.

Surf Session et VICE Sports vous présentent la colonne "Coup de pression" : des grands noms du surf vous racontent un de leurs plus grands moments de peur dans l'eau et sur leurs planches.

***

Chargeur reconnu, vainqueur de l'Eddie Aikau en 2004, Bruce Irons est – disons le clairement – habitué à bouffer. Mais c'est à Fidji, lors de l'extraordinaire session de juillet 2011, qu'il a connu sa plus grande peur. Il nous a raconté ça en détail.

Publicité

« J'ai vraiment failli me noyer à Fidji il y a 6 ans, lors de ma session avec la planche rouge (empruntée à son pote Nathan Fletcher, ndlr). C'était la vague la plus belle, le tube le plus beau que j'ai jamais pris. Une telle perfection, une eau si bleue, un barrel béant… Et un instant après, bam, je heurtais le reef violemment avec ma tête, mes côtes et mes jambes. J'étais tellement profond que mes tympans ont failli éclater. Ma combinaison est passée par dessus ma tête et en plus de ça mon leash a pété.

Je ne parvenais pas à retirer la combinaison de mon visage. J'avais les bras coupés mais j'ai commencé à nager pour remonter. Au bout de quatre grandes brasses, je n'étais toujours pas arrivé à la surface. Et là j'ai commencé à avoir des flashs : ma vie, mes enfants…

J'ai finalement réussi à ressortir, J'étais limite inconscient. S'il y avait eu une autre vague derrière, j'étais mort. Par chance Russo (photographe, ndlr) était là aussi, à la nage. Il a pris une photo de moi sur le moment, mais je ne m'en souviens même pas. Je me suis agrippé à lui, le temps de récupérer. J'ai vraiment cru que j'allais y passer quelques instants auparavant.

Quand un truc comme ça ou autre chose dans la vie t'arrive, tu dois continuer à avancer, tu dois recommencer de suite, sinon c'est foutu. »

Retrouvez Surf Session sur Facebook et Twitter. Vous pouvez également vous procurer les numéros du magazine par ici.