Activisme

Ai Weiwei continue de foutre des gilets de sauvetage partout

Pour la journée mondiale des réfugiés, l'artiste en a déposé 3500 en plein Copenhague.

par DJ Pangburn
27 Juin 2017, 9:59am

La plupart des œuvres récentes — et moins récentes — d'Ai Weiwei cherchent à remettre en question la censure. Dernièrement, c'etait contre Lego et c'était assez marrant, essentiellement parce que c'était des Lego. Lorsqu'il s'agit des réfugiés, il s'agit d'être un peu plus solennel. C'est précisément ce qu'il a fait l'an dernier lorsqu'il proposa pour la première fois son installation Soleil Levant sur la plage de l'île de Lesbos, en Grèce, haut lieu de passage et de péril des migrants venant en bateau. Le résultat, ce sont des milliers de gilets de sauvetage déposés sur le sable. Du orange et du rouge à perte de vue.

Cette fois-ci, c'est moins à-propos puisque Soleil Levant prend place au musée Kunsthal Charlottenborg de Copenhague. Dans les fenêtres du musée Kunsthal Charlottenborg de Copenhague pour être exact. Là, s'entassent quelque 3500 gilets. L'inauguration de l'installation a eu lieu le 20 juin dernier à l'occasion de la journée mondiale des réfugiés.

Le titre de l'installation reprend celui de la fameuse toile de Monet : Impression, Soleil Levant. Si vous passez à Copenhague, vous avez jusqu'au 1er octobre 2017 pour vous y rendre.