Chorégraphie codée, urinotron et IA défaillante : quand la technologie rencontre l'art

On vous présente les œuvres visibles dès demain dans les couloirs de l'expo PULSAR.

|
déc. 7 2017, 5:11pm

Vendredi 8 décembre, à 18h, marquera l’ouverture de PULSAR L’expo, une exposition qui présentera les œuvres lauréates de la première édition de PULSAR The Open Art Prize à la Fondation Groupe EDF en présence de Gilles Babinet, parrain du prix et de Laurence Lamy, Déléguée Générale de la Fondation Groupe EDF, premier mécène du prix.

« Ces œuvres sont le fruit de la rencontre, au printemps dernier, entre des artistes venus de tous horizons qui ont choisi, en répondant à l’appel à participation que nous avons lancé sur www.pulsar.paris , de se frotter à un nouveau mode de création collaboratif à la croisée de l’art et de la technologie. » racontent Marine Ulrich et Alix Debussche co-fondateurs de PULSAR.

L’exposition raconte l’histoire de ces équipes ainsi constituées dans leur quête de formes artistiques inédites. Elle présente les 3 œuvres primées parmi les 10 prototypes artistiques élaborés début octobre par les équipes finalistes du prix dans les ateliers TechShop – Leroy Merlin de Quai d’Ivry et présentés à STATION F lors de la cérémonie de remise des prix le 5 octobre dernier.

Image / Mouvement
1er Prix pour une dotation de 30 000 € attribuée au programmeur et ingénieur du son Simon Hill (Ecole 42) et au chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing (directeur de la compagnie Shonen, artiste associé au Ballet National de Marseille, 1er prix Audi Talent Awards 2016).

BodyFail
2ème Prix pour une dotation de 20 000 € attribuée au creative codeur Clément Barbisan (Ecole 42, Beaux-Arts de Paris), l’artiste designer Thomas Guillemet (Révélations Emerige 2016, lauréat de la Fondation de France 2016, lauréat de la Fondation Bettencourt Schueller 2015) et le chorégraphe Jean-Marc Matos (directeur de la compagnie K. Danse, lauréat du projet phare 2017 de La Diagonale Paris Saclay avec le projet RCO, lauréat de la Résidence Fondation Bogliasco 2017).

Urinotron
3ème Prix pour une dotation de 10 000 € attribuée au plasticien Gaspard Bébié-Valérian (lauréat des résidences américaines de l’Institut Français CentralTrack 2015, Festival Art Souterrain de Montéral 2017, Biennale des arts numériques Némo 2015) et au chercheur en design Dorian Reunkrilerk (lauréat de la battle de concepts lors de la D’Night du festival D’Days 2017 pour le projet Compact, étudiant-chercheur au CoDesign Lab de Telecom ParisTech).

Infos pratiques : Fondation Groupe EDF, 6 rue Récamier, Paris 7ème. Vernissage à 18h le 08/12/2017. Ouverture au public de 12h à 20h du 9/12/2017 au 14/12/2017 inclus (fermé le 11/12/2017). Visite presse en présence des artistes lauréats sur demande.

Plus de VICE
Chaînes de VICE