« Ordre Et Progrès » : tel sera le programme d'Orval Carlos Sibelius pour 2017

Le secret le plus précieux de la pop française rempile avec un album à l'image de son titre : à la fois euphorique et oppressant. Écoute intégrale.

|
27 Avril 2017, 8:30am

« Ce qu'il y a de bien avec ce titre, Ordre Et Progrès, c'est que chacun peut y voir un peu ce qu'il veut. Il y a d'un côté l'idée de progrès, qui est positive, et celle d'ordre, qui est un peu plus flippante. » Axel Monneau, l'homme derrière Orval Carlos Sibelius ne croit pas si bien dire. A la fois dur et exubérant, euphorique et oppressant, le quatrième album du secret le plus précieux de la pop française (responsable du sublime Super Forma en 2013) colle à la perfection à son titre (devise nationale du Brésil, soit dit en passant - pas exactement un hasard non plus, quand on connaît la passion d'Axel pour la musique sud-américaine). 

Un disque entre périmètres familiers (arrangements luxuriants, générosité mélodique, perfection pop) et territoires vierges (chant en français, paroles absurdes et désenchantées) qui sort demain 28 avril sur Born Bad (autre nouveauté, Clapping Music ayant malheureusement mis la clé sous la porte il y a quelques mois) et qu'on vous présente aujourd'hui en intégralité absolue, pour la première fois dans l'histoire de l'ordre, du progrès et des arrangements luxuriants.