Publicité
Sports

La fois où Joakim Noah a muselé Barack Obama dans un match de basket

Le meilleur président basketteur de l'histoire des Etats-Unis laisse sa place ce vendredi. L'occasion de revenir sur son 49e anniversaire, soit la fois où il a fait un basket avec la moitié de la NBA.

par VICE Sports
19 Janvier 2017, 5:00pm

Barack Obama est certainement le meilleur président basketteur de l'histoire des Etats-Unis. Sans porter atteinte au jump-shot de George Washington ou aux cross d'Abraham Lincoln, Obama a démontré pendant ses huit années de présidence une passion et une connaissance de la balle orange sans équivalent. Cette histoire présidentielle du basketball par le 44e président des USA est racontée dans une histoire orale riche en anecdotes par GQ.

Parmi ce recueil de témoignages, on trouve une scène surréaliste, celle qui s'est passée un jour de l'été 2010. Obama, pour son 49e anniversaire, s'organise une journée basket. Et quand on est le président des Etats-Unis, qui inviter sinon les meilleurs joueurs du pays et ses potes ? Ainsi, cet après-midi à tâter de la balle orange a réuni rien de moins que des stars de la NBA, présentes ou passées : Chris Paul, Joakim Noah, Derrick Rose, Lebron James, Carmelo Anthony, Grant Hill, Shane Battier, Magic Johnson, Bill Russell ou Kobe.

Plutôt à l'aise au milieu de tous ces talents, Obama s'est même permis de gentiment humilier Chris Paul sur son premier ballon, le mettant dans le vent sur un cross-over et faisant une passe derrière la tête pour Pau Gasol. Comme le raconte les acteurs de ce match, le président avait tout de même droit à un peu d'espace. A tel point que Kobe, sur la touche à cause d'une blessure, a demandé à Chris Paul de venir le voir et lui a dit : « Normalement, t'es le plus petit enculé de la Ligue, et là, tu t'approches même pas à moins de trois mètres de ce type. »

Il faut dire que les joueurs avaient un peu peur de faire mal à l'homme le plus puissant du monde. Comme le raconte l'ancien Rocket Shane Battier, qui, lui, jouait dans la team d'Obama : « Il y a dû y avoir des conversations dans les autre équipes, du type "Il y a des mecs avec de très gros guns sur le bord de la touche. Personne n'a envie de se faire dégommer par l'un d'entre eux." »

Seul Joakim Noah aurait été assez téméraire pour donner le change à Barack Obama. David Axelrod, conseiller à la Maison Blanche, raconte : « Le président avait énervé Joakim Noah parce qu'il le trash-talkait sur son shoot, qui est, pour le moins, peu orthodoxe [on confirme, ndlr]. Le président lui a dit "Où est-ce que t'as appris à shooter comme ça ? C'est le shoot le plus moche que j'ai jamais vu." Donc à un moment, Noah s'est décidé et a dit "OK, voyons le vôtre". Et il a complètement étouffé le président. Il défendait sur lui et le président ne pouvait aller nulle part. »

Mais comme le raconte Axelrod, malgré tous les efforts de Noah et la présence de superstars NBA, c'est pourtant Obama qui rentrera le panier de la victoire. La classe.

Pour son dernier jour à la Maison Blanche, Obama a même eu droit à sa mixtape BallisLife :

[GQ]