FYI.

This story is over 5 years old.

Culture

Doing Stuff est le compte le plus absurde et génial de tout Instagram

Un photographe australien catalogue scrupuleusement les gestes du quotidien.
23.8.16
Toutes les images sont publiées avec l'aimable autorisation de l'artiste.

Par une chaude journée d’août, alors que je sautais de comptes Instagram en comptes Instagram pour les besoins de cette rubrique, je suis tombée sur un avec une jolie collection de bagnoles prises au film 35mm — des coupés rutilants, des vans customisés et un paquet d’épaves rouillées. Je contacte le principal intéressé, qui ne veut répondre qu'au nom de Dale et qui me demande à quel compte je fais allusion, parce qu’il en a plusieurs, et veut être sûr qu’on parle bien du même. Par curiosité, je jette un œil sur le second qu’il m’indique.

Publicité

Je tombe sur une galerie de mini-vidéos toutes passées sous un fade filtre noir et blanc sans contrastes qui ne m’inspirent à première vue pas grand chose. Je clique sur l’une d’elles. On y voit un gros plan sur un type qui casse — maladroitement — un œuf dans une poêle. Quelques dizaines de minutes plus tard, j’achève de regarder la dernière des 80 vidéos de @doing__stuff. Je suis emballée et j’ai complètement oublié le premier compte de Dale.

L’Australien, basé à Melbourne, à qui j’ai fait part de mon enthousiasme conséquent, me raconte avoir commencé ce projet « sur un coup de tête, après avoir fermé une fenêtre et aimé sa fermeture mécanique ». Il explique vouloir, avec ce compte, amener sur Instagram des actions qui semblent ne pas y avoir leur place. « Je pense qu’il y a beaucoup de beauté dans les mouvements et procédures simples qui méritent un post à eux-seuls mais semblent ne jamais en avoir. »

Le but de doing__stuff est simple : filmer quelques secondes d’un geste absolument banal de la vie de tous les jours. Ça peut être : ouvrir le store d’une fenêtre, ôter la peau du lait avec une petite cuillère, mettre le loquet à une porte, allumer un interrupteur, vider un évier rempli d’eau de vaisselle, ouvrir et refermer un réfrigérateur. Mais aussi des trucs absurdes comme : repasser une banane, tourner consciencieusement toutes les pages d’un journal sans rien lire, passer toutes les vitesses d’un coup au point mort ou vider une bouteille d’eau sur le sol sans raison apparente.

Publicité

Tout comme on est vite happé par la vision de ces petits gestes anodins, Dale dit avoir aussi être vite devenu accro à ces petites vidéos, cherchant parfois longtemps avant de trouver la bonne action, d’autres fois se surprenant lui-même face à tel ou tel mouvement. Qu’il filme d’ailleurs toujours seul, comme le montre quelques mouvements maladroits, faits d’une seule main. « Comme la plupart des gens font les choses seuls, j’essaie d’imiter autant que je peux. C’est un défi que je me donne, capture l’instant sans interférence d’autres personnes, qui pourraient changer le déroulement naturel des choses. »

Il ajoute cependant : « Mais ça pourrait changer, je pense à introduire des invités our élargir l’expérience doing__stuff ! » À fond dans sa démarche absurde proche des idées dadaïstes, il se fout complètement de savoir si ses vidéos plaisent ou irritent. « Il y a de grandes chances que je continue à faire des trucs jusqu’au jour de ma mort, et tant qu’Instagram sera là, je continuerai de poster. » Et d’ajouter, en fin de conversation : « Au fait, si quelqu’un a du fric qu’il veut dépenser dans de l’art, j’ai idée démente pour un événement. » On a pas plus d’infos, mais à bon entendeur…

Pour voir Dale faire encore tout plein d’autres trucs, cliquez ici.