FYI.

This story is over 5 years old.

Design

NO AD, l’application qui remplace les pubs du métro par de l’art

Vous pouvez désormais choisir entre la peste et le choléra.
17.10.14

Hey ! Les mecs qui râlent sur les pubs dans le métros à coups d’autocollants oranges fluos et de jeux de mots au marker, sachez deux choses : l’infrastructure du métro parisien date de plus de 100 ans et c’est un putain de miracle que ca fonctionne encore et si il faut se farcir des affiches vantant les mérites des bijoux Maubousin ou des produits Bio Herta pour ne pas le payer de sa poche l’entretien complet de la ligne 13, c’est OK ! Prenez sur vous. Deuxièmement, réjouissez-vous, l’artiste Jordan Seiler est avec vous et il vient créer avec la boite Re+Public, une application qui par le prisme de votre écran Apple – ce qui n’est absolument pas contradictoire – remplace les pubs du métro par des oeuvres d’une cinquantaine d’artistes.

No AD, c’est le nom de l’application, fonctionne aussi comme un add-on qui bloque les pubs sur votre browser comme le fait, par exemple, Ad Block, c’est en tout cas ce qu’explique ses créateurs dans l’article du New York Times consacré à cette chouette innovation. Son fonctionnement est assez simple puisqu’il suffit, une fois l’app téléchargée – gratuitement –  de pointer la caméra de son mobile en direction d’une de ces saloperies de pubs pour la voir être remplacé en lieu et place par une des oeuvres sélectionnées par Seiler.

Publicité

No AD ne compte pas s’arrêter la et entend bien devenir une plateforme participative ou chacun pourra créer ses propres pubs, sortes de graffiti numérique. Pour le moment uniquement utilisable dans le métro new-yorkais le concept devrait rapidement se répandre aux transports sous-terrains du monde entier.

Retrouvez ci-dessous quelques images issues de la vidéo ci-dessus.

Via The New York Times