FYI.

This story is over 5 years old.

FRINGES

Les combats de rue organisés du Japon

Le tournoi Waru oppose les combattants les plus badass du pays.
31 décembre 2013, 2:00pm

POUR ACTIVER LES SOUS-TITRES, CLIQUEZ SUR L'ICÔNEOUSOUS LA VIDÉO.

Organisé par le producteur Yamamoto Yoshihisa, Waru est un tournoi japonais qui oppose les combattants les plus badass du pays. Les combats organisés du Japon connaissent très peu de règles. Il est interdit de mordre ou de soumettre son adversaire et de le frapper sous la ceinture – et c'est à peu près tout. Selon Yamamoto, le combat ne s'arrête qu'après un KO ou lorsque un arbitre s'interpose.

Yamamoto a lancé ce tournoi pour rendre hommage à son professeur de karaté, Hisao Maki, également à l'origine du comic Waru. Son objectif est de recréer l'ambiance d'un combat de rue sur un ring, en cherchant les meilleurs équivalents modernes de l'anti-héros créé par Maki dans les années 1960. Parmi ses deux combattants préférés, on peut compter Ken Moon et Sapp Nishinari, qui tient son nom d'un des quartiers les plus mal famés du Japon.

Ken et Sapp ont beau avoir l'air de sortir d'une version japonaise de Jersey Shore, ils n'en savent pas moins se battre. Ken n'a jamais voulu cacher ses intentions : « La première fois que j'ai vu quelqu'un se servir de la violence pour payer ses factures, j'ai su que c'était exactement ce que je voulais faire », nous a-t-il expliqué. Il s'est ensuite rendu au Yamane Dojo pour affronter Sapp, et ils sont devenus hyper potes depuis. À en croire leurs propos, tous deux font partie des meilleurs combattants du pays.