FYI.

This story is over 5 years old.

guide

Le guide VICE pour être lesbienne

On en place une pour toutes nos frangines colleuses de timbres.
21.7.12

Photo : Jamie Taete

Pourquoi VICE a publié le Guide pour être gay avant le Guide pour être lesbienne ? Parce que personne ne s’intéresse à nous les gouines. On a seulement une série télé, quatre exemples de lesbiennes célèbres et la reine Victoria ne croyait même pas à notre existence (mais moi je ne crois pas à la monarchie donc je suppose qu’on est quittes). En plus, TOUT LE MONDE essaie désespérément de nous piquer notre identité à force de regarder des vidéos de meufs qui baisent sur Internet. Écoutez, si ça vous excite vraiment ces trucs de filles qui se lèchent les seins et les vagins, changez de bord, rejoignez-nous ! Prenez une cuillère et servez-vous ! Mais lisez ça avant.

Publicité

A
A-t-on déjà vu une lesbienne équilibrée ?  

Non mais vraiment, ça existe des lesbiennes bonnes mais pas folles ? Non bien sûr. Vous venez de repérer une 9 à un bar lesbien ? Pas la peine l’amie, c’est une fille à pédés, vous allez devoir vous rabattre sur la 4 qui s’appuie sur le bar en sirotant du rosé dans une pinte en plastique rose…Ramenez-la chez vous, doigtez-la jusqu’à ce que le soleil se lève et découvrez que c’est une 2 à la lumière du jour. Le lendemain, elle aura vos initiales tatouées sur les phalanges et vous attendra avec un van devant chez vous. Oh, et si jamais vous faites la rencontre d’une 8, profitez-en tant que ça dure, parce qu’elle lacérera vos draps et mangera des batteries de téléphone dans une semaine. Pourquoi ? PARCE QU’ELLE EST FOLLE.

Voir aussi : Androgynie, Amazones agressives, Acoustique, Aviator (les lunettes), Anxiété. B
« Bisexuelles »  

Pas bisexuelles. Mais « bisexuelles ». Je vous parle de ces lesbiennes qui ont honte de révéler leur orientation sexuelle et se forcent à branler des mecs lambda chaque mois pour prouver qu’elles savent encore satisfaire un mâle (il suffit d’avoir un orifice et de la volonté). Tous les autres jours de l’année, elles pensent à des chattes, à bouffer des chattes ou à se fourrer la leur. Pour votre information, ça fait de vous une lesbienne.

Voir aussi : Boobs, Balades sans soutif, Beth Dito, Bouffeuses de fouffes chiantes, Birkenstock, Bébés lesbiennes, Boys Don’t Cry, Bad Girls, Banquets de mariage où vous êtes obligée de porter une robe. C
Comment faire face à la folie

Publicité

Les lesbiennes sont des personnes intenses parce que ce sont des femmes qui sortent avec d’autres femmes, soit l’équivalent émotionnel de la fission nucléaire. On doit toujours les aborder avec précaution et avec un Taser. Dix mille ans de soumission féminine avaient eu pour résultat de garder ce genre d’amourettes sous contrôle, mais de nos jours c’est de la folie. Facebook a déclenché la plus grande révolution lesbienne depuis l’invention de l’orgasme féminin dans les années soixante. Maintenant les lesbiennes peuvent tomber amoureuse, paniquer et mieux encore draguer des hétéros 24h/24, 7j/7. Je sais que Facebook a révolutionné le reste du monde aussi, mais dites-vous bien que le bouton « J’aime » devrait s’appeler le bouton « Shocker ».

Voir aussi : Cynthia Nixon, Compagne de Cynthia Nixon, Clitoris, Chaudasses,Chats avec des noms ridicules (Professeur Miaou, Princesse Miss Tilly Pilly Tiara III, etc.), Couples Pacsés, Chlamydia, Célébrités lesbiennes, Cafés.

Photo : Coco Capitán

D
Dépression

Le plus dur quand vous êtes lesbienne c’est que vous êtes à la fois une homosexuelle et une femme. Vous appartenez donc à deux clubs qui vous placent directement à l’extrémité du tube intestinal de la société. Ce qui signifie qu’il faut vous habituer à souffrir de dépression. Surtout à l’école. Mon premier amour était ma meilleure amie, mais je n’avais pas le courage de lui dire, j’ai donc attendu qu’elle quitte le lycée (elle avait deux ans de plus que moi) et je lui ai ensuite envoyé une lettre d’amour accompagnée d’une mixtape (une vraie cassette) bourrée de chansons d’amour de R&B. Elle n’a jamais répondu MAIS elle m’a supprimée et bloquée sur Facebook, donc je pense qu’elle ne voulait pas me voir nue. J’ai pleuré tout l’été jusqu’à ce que je déménage à Londres et découvre des bars lesbiens remplis de filles qui, elles, avaient envie de coucher avec moi. CROYEZ-MOI LES CHOSES S’ARRANGENT VRAIMENT.

Publicité

Voir aussi : Dildos, Des lesbiennes sur des vélos, Drames, Doubles-dongs, Digues dentaires (personne ne les utilise et elles ne devraient même pas exister), D.E.B.S, Drag-kings.

E
Ellen
Quand j’en ai marre d’être un stéréotype ambulant, je regarde des vidéos d’Ellen DeGeneres sur YouTube. Elle est plutôt canon pour une vieille lesbienne, super riche, traîne avec des gens célèbres, tout le monde l’aime et elle fait plein de trucs cool pour la communauté gay. Dès que vous vous mettez à penser que toutes les lesbiennes sont frustrées et grosses, tapez son nom sur YouTube, elle est géniale. C’est vrai qu’elle pourrait s’habiller un peu moins  comme Justin Timberlake et que sa sitcom était vraiment naze mais elle reste suuuuuper.

Voir aussi : Érection des tétons, Envie, Ellen Page, Eyeliner (la seule touche de maquillage autorisée dans la lesbosphère). F
Faire usage de ses doigts
Dieu merci, on en a dix. Les mecs hétéro insistent sur le fait que les lesbiennes ne peuvent pas vraiment coucher ensemble, mais pendant qu’un mec gigote frénétiquement sur une fille qui pratique ses exercices de Kegel pour feindre l’orgasme parfait, les lesbiennes s’activent vraiment les unes sur les autres et avec des techniques moins sauvages. Des techniques qui mènent à des résultats. Prenons un exemple : le Shocker, un mouvement qui est capable de provoquer un orgasme si intense qu’une amie à moi a carrément fait exploser son matelas à air en le faisant.

Publicité

Voir aussi : Femmes, Fuir les bars lesbiens, Faire du recyclage, Féminisme, Fouffes, Fées (doigts de), Fister.

Photo : Jamie Lee Curtis Taete G
Guenilles
La plupart des lesbiennes s’habillent comme Adam Lambert qui aurait rencontré un magicien sportif. Par où commencer ? On va partir des pieds et remonter. Les pieds : les bagues d’orteil, les sandales spéciales pieds sensibles, les espadrilles de la mort. Les jambes : les jeans mal coupés, les shorts cargo, les « jeans boyfriend » (complètement stupide), les boxers. Haut : les débardeurs, les tee-shirts avec marqué « Personne ne sait que je suis lesbienne », les pulls (attachés autour de la taille), les polos, les gilets d’homme et enfin les fedoras. Ah oui et autour du cou : les colliers en coraux. Putains de colliers en coraux.

Voir aussi : Gluten (les lesbiennes ont toujours des problèmes de poids), Goudous, Grand Créateur (il nous hait), Grimes, Googler les symptômes d’une MST à chaque fois que vous avez une angine, Grogner quand des hétéros semblent penser que vous connaissez toutes les lesbiennes de votre ville (même si c’est vrai).

H
Halte, pas de poils
Parfois ce n’est pas le cas, mais bon les lesbiennes sont juste humaines. La vérité c’est que nous n’aimons pas utiliser les poils pubiens comme fil dentaire. Et à toutes ces putains de féministes qui pensent changer le monde en cultivant amoureusement une forêt sous leurs aisselles ou sur leurs jambes : on ne vous aime pas. Allez collecter des gouttes de sueur autre part.

Publicité

Voir aussi : Hormone, Herpès, The Hours.

I
Inceste
Les lesbiennes aiment le recyclage. Non seulement vous nous verrez aller dans des clubs avec des sacs en bandoulière, mais nous recyclons aussi nos copines. Dieu merci, on ne peut pas procréer : avec le nombre d’incestes qui existent dans les groupes d’amies, tous nos enfants ressembleraient à Gollum sous polonium. Une fille qui n’a pas été pelotée par au moins trois de vos bestah, ça n’existe pas.

Voir aussi : « Il faut que tu sois patiente, ça va s’arranger », Immac, Ikea.

Photo : Jamie Lee Curtis Taete

J
Jalousie
Si ce n’était pas réprouvé, on marquerait notre territoire/copine/femme potentielle en leur pissant dessus. Dès qu’une lesbienne drague une autre lesbienne, tout part en couille. Relax, meuf, je demandais seulement à ta copine d’arrêter de marcher sur mon sac, et en passant, tu peux te calmer, il est peu probable que quelqu’un chauffe ta copine, elle est moche.

Voir aussi : Johanna Siguroardottir, Jane Lynch, (j’ai longtemps fantasmé sur la prison quand j’étais jeune pour rencontrer d’autres lesbiennes parce que je ne savais pas où il y en avait), Jodie Foster, JD Samson, jus (d’airelles pour les cystites), Jeeps, Jessie-J. K
KD Lang
J’écoute « Constant Craving » en ce moment pour essayer de savoir qui elle est. Non. Mais j’entends son nom souvent, donc je suppose qu’elle doit être spéciale, pour une lesbienne.

Voir aussi : KY Jelly, Knickers, Kathleen Hanna, Kristen Stewart (elle est lesbienne, OK ?), Kate Bush. L
Le lit de mort des lesbiennes
Ça fait donc neuf jours que vous êtes ensemble, vous avez déjà des tatouages assortis, recueilli des chats abandonnés, vous connaissez les paroles de « Constant Craving » par cœur (oui, c’est une chanson qui colle au cerveau) et vous avez arrêté de faire l’amour. On appelle ça « le lit de mort des lesbiennes ». La seule façon de vous en sortir c’est d’avoir une conversation à propos de vos sentiments et du manque de sexe. Ça ne va rien changer. Elle continuera à refuser de vous doigter et vous aussi. Allez sur votre ordi et cliquez sur « J’aime » jusqu’à ce qu’on vous réponde.

Publicité

Voir aussi : Lèvres, Labello, Lesbiennes qui ressemblent à Justin Bieber, Lap-dance lesbienne, La Roux, Lady, Lezbos, Lesbos.

Photo : Coco Capitán M
Maritale (Vie)
Au risque de se répéter : c’est hyper important dans la communauté lesbienne. On a même nos propres déménageuses-camionneuses, qui ne s’occupent que de LGBT. Elles doivent se faire des couilles en or. Le plan de tomates bio arrive à maturité, votre relation s’éteint petit à petit, et tout à coup vous appelez les déménageuses lesbiennes, dont l’une d’entre elle deviendra sûrement votre nouvelle copine.

Voir aussi : Mariage (« je me suis tellement amusée avec Lezzlie au bar hier soir. Elle m’a payé des coups et on s’est emballées pendant des heures près du local à poubelles. Je n’avais jamais ressenti ça avant, je pense que c’est la bonne ! »), les Mères, les MILF, MDMA, Mooncup.

N
Ne laissez pas pousser vos ongles
Je sais bien que les femmes aiment bien avoir les ongles longs, mais se faire déchirer l’utérus, ça ne fait pas forcément du bien. S’il vous plaît, coupez-les.

Voir aussi : Natalie Portman (son crâne rasé), New Era, Nichons, « Non, je n’ai pas envie de coucher avec Johnny Depp ». O
Otaries
Je veux parler des vieilles lesbiennes grisonnantes, ces butchs qui se sont rasé la tête, les stéréotypes auxquels nous sommes confrontées. Vous savez de qui je parle : elles se sont battues pour nos droits et portaient des pantalons informes en patchwork. On peut les repérer grâce à leurs piercings au nez, leurs tatouages à signification pseudo-spirituelle ou leurs 50 kilos en trop. La société nous voit comme ça, pas étonnant que les filles se posent pas mal de questions avant de faire leur coming-out. Je préfère encore me prendre un pénis dans le vagin et fermer les yeux en imaginant que c’est une fille qui me la met plutôt que me taper une vieille grosse.

Publicité

Voir aussi : Ovaires (on peut pas les mettre en veilleuse ? Je veux pas un bébé, je veux juste me faire bouffer la chatte !), Orgasmes (nous avons inventé ceux pour femmes).

Photo : Jamie Lee Curtis Taete

P
Pride
Je viens de relire ce que j’ai écrit jusque-là, et je suis conscient que j’ai l’air d’une pauvre fille, mais je vous assure, je suis très fière d’être lesbienne. Tellement fière que je viens juste de mettre « Proud » de Heather Small (le remix club) dans mon iTunes. Une fois par an, nous fêtons notre appartenance à la communauté des brouteuses de gazon en allant à la Gay Pride. On passe quelques heures à rendre hommage aux générations de gays qui nous ont précédés, et on passe le reste de la journée à essayer de pécho toutes les nanas qui passent devant nous et à se bourrer la gueule au soleil.

Voir aussi : Pénis (nique ces trucs), Poils pubiens, Provoquer les gays, Poppers.

Q
Queen Latifah
C’est assez dingue de voir que la communauté lesbienne est devenue dingue quand Queen Latifah a appelé la foule présente à une Gay Pride ses « frères et sœurs » avant de démentir son coming-out. Pourquoi ? C’est pas comme si on allait moins croire à tes films à l’eau de rose avec Steve Martin ou LL Cool J. Pareil pour les autres : Ditto, Alicia, Kristen, Jada, Nicki, Whoopi, Janet, Missy, Dolly et Oprah. Pourquoi vous faites pas votre coming-out ? Les jeunes lesbiennes n’ont aucun modèle à qui s’identifier. Aidez-nous.

Publicité

Voir aussi : Queer, Quin (Le nom de famille de Tegan et Sara).

R
Rampant Rabbit
Le Rabbit, le Roi des vibros Les vibromasseurs sont les meilleurs amis des lesbiennes (j’avais une meilleure amie, mais j’ai baisé son ex). Le mien s’appelle Tulisa. Personne n’arrive à me faire jouir comme elle. Elle est dorée et brille dans le noir, et si c’était une vraie personne, on ferait les ciseaux tout le temps.

Voir aussi : Relations, Rugby, Roller Derby, Riot Grrrls.

Photo : Jamie Lee Curtis Taete

S
Super Gode-Ceinture
J’adore baiser avec un gode-ceinture. J’ai tendance à saouler certaines de mes amies quand je leur raconte mes exploits sexuels avec un strap-on. Elles me reprochent beaucoup le fait d’utiliser un substitut phallique. Mais je pense qu’il n’y a rien de mal à utiliser ce genre d’accessoires. C’est juste mille fois moins fatigant que le travail à la main, et en un rien de temps, vous verrez votre copine vous grimper dessus en gueulant comme une cowgirl qui aurait brisé son hymen sur un cheval. C’est le genre de truc qui vous met de bonne humeur. Il y a aussi un côté très pratique à pouvoir défoncer le vagin d’une fille, puis pouvoir enlever ce truc et le laver dans l’évier tranquillement. Imaginez si vous aviez ce truc entre les jambes toute la journée. Comment on ferait pour dormir sur le côté ? Ça n’a pas de sens. Un autre truc fun, c’est de biffler sa copine avec un gode-ceinture tout neuf, un chibre en plastique qui s’appelle The Vamp, inspiré de la bite d’Edward dans Twilight.

Publicité

Voir aussi : Soja, Sporty Spice, Sam Ronson & Lindsay Lohan, Sémantique (« en fait, je m’identifie plus comme “queer” »). T
Tatouages
C’est un peu la tache de naissance des lesbiennes. Toutes les lesbiennes en ont au moins un. On adore se faire encrer l’épiderme, c’est sans doute le seul truc excitant qui nous reste quand arrive le lit de mort des lesbiennes (voir plus haut). Malheureusement, nous ne sommes pas vraiment douées pour penser à l’avenir et aux kilos en trop qui nous attendent dans dix ans ; ce qui fait que les jolis oiseaux qu’on s’est fait dessiner sur le bras ressemblent plus à des éléphants de mer quand vient l’âge de ramasser. Soyons honnêtes, dès qu’on arrête de baiser régulièrement, nos bras ne font plus aucun exercice, et on finit par perdre tous les muscles qu’on ait jamais eus.

Voir aussi : Tibet, tAtU, Tank Girl. U
Undercuts
La mèche noire emo a eu son heure de gloire pendant de nombreuses années, mais aujourd’hui la coupe Skrillex a pris sa place. Plus elle est DIY et faite à l’arrache, mieux c’est. Cette coupe a eu tellement de succès que même les hétéros s’y sont mises, ce qui peut porter à confusion au niveau du gaydar. Mais Rihanna est tellement bonne avec cette coupe qu’au final, on s’en fout un peu.

Voir aussi : Utérus, Uriner debout, U-Haul.

Photo : Jamie Lee Curtis Taete

V
Vagins
On en a toutes un, on veut toutes voir comment se porte celui des copines, et on devrait toutes en prendre soin (voir « H »). Donc ça sert à rien de se moquer de celui des autres, nous sommes toutes différentes, et c’est toute la beauté du truc. Chaque vagin est beau à sa manière (même si certains ont une beauté assez dure à définir). Chaque vagin est proposé avec un clitoris en bonus, et grâce au clito une femme accède au plaisir, et si vous arrivez à faire jouir une femme suffisamment, elle risque d’éjaculer, et c’est la plus belle chose qui m’ait été donnée de voir dans ma vie. C’est comme un aurore boréale, en plus collant.

Publicité

Voir aussi : Virginia Woolf, Violence, Vodka, Vegan, Vagino-labial, Vulve. W
Whaouh !
J’adore me toucher la foufoune. Les garçons ont tendance à monopoliser le marché du plaisir solitaire, mais c’est des conneries. C’est pas parce qu’on n’est pas des grosses dégueulasses et qu’on n’en parle pas qu’on le fait pas. J’ai essayé le porno lesbien, mais les filles qu’on voit dans ce genre de films sont soit des vraies lesbiennes (c’est-à-dire grosses et moches), soit des filles d’Europe de l’Est à qui on a promis une vie meilleure et une carte verte si elles se mettaient des doigts dans une chambre d’hôtel sous une lumière glauque. Au final, je ne regarde pas beaucoup de porno. Quand je me masturbe, je pense plutôt à Ariel la petite sirène. Ses nichons sont incroyables.

Voir aussi : Wet for me, Walkyrie. X
Classées « X »
Le genre qui utilise une baguette de batterie à la place d’un double gode (OK, ça m’arrive de mater du porno des fois…)

Voir aussi : XOXO, The XX.

Photo : Maggie Lee Y
Y’a du grabuge
Vous êtes dans un bar, et vous en êtes à votre troisième pinte. Vous fracassez violemment votre verre sur le zinc, lâchez un gros rot et faites quelques étirements. Après, vous déclenchez une baston avec la première connasse venue. Vous menacez toutes les filles présentes ce soir-là et qui ont déjà brouté votre copine (c’est-à-dire tout le monde), puis vous oubliez que vous êtes censée vous battre et commencez à vous frotter contre tout et n’importe quoi jusqu’à ce que votre pantalon se baisse et révèle un magnifique caleçon Spiderman. Hé, les lesbiennes – écoutez un peu. C’est pas un enterrement de vie de garçon, vous n’avez pas de bite, et tout le monde vous déteste quand vous êtes bourrées, donc mollo sur la Guinness, essayez plutôt le Fanta citron.

Voir aussi : Yoga, YouPorn, Yeah Yeah Yeahs.

Z
Zen
Il y a bien longtemps, vous baisiez tous les jours, et vous vous battiez avec votre copine pour savoir qui aurait la garde des chats. Mais vous avez bien grandi depuis cette époque. L’heure est maintenant venue pour vous de quitter la ville et de vous installer à la campagne pour vivre avec les autres vieilles lesbiennes. Vos après-midi se réduiront à cuisiner des space cakes pour la fête en l’honneur de votre changement de sexe. Votre mémoire commence à vous mentir de façon éhontée, votre vagin finit de s'assécher : vous avez atteint le calme Zen. Bravo soldat, vous l’avez mérité.

Voir aussi : Zézette, Zobi.

Pour plus de femmes qui aiment les femmes, allez voir :

LE GUIDE LESBIEN DU SEXE ORAL POUR LES FILLES

SNIFFIN' GLU : DES FILLES COMME NOUS

UN FLIRT AVEC TOI

LES FILLES, TRIPOTEZ-VOUS !