FYI.

This story is over 5 years old.

Sexe

Comment participer à une orgie quand on est une fille

Un petit précis pour s'introduire dans le monde très fermé des adeptes du sexe à plusieurs.
5.10.15

Photo via Wikimedia Commons. Cet article a été initialement publié sur Broadly

Alors comme ça, on veut s'adonner aux joies du sexe à plusieurs ? Très bien. Les orgies peuvent être très amusantes, et contrairement à ce que tout le monde essaie de vous faire croire, elles ne sont pas l'apanage des baby boomers. Prendre conscience que l'on souhaite participer à une partouze est déjà une première étape en soi. Voici les autres que vous devrez suivre pour mener à bien cette mission.

Trouver une orgie
Plusieurs options s'offrent à vous dans le cadre de votre quête. Vous pouvez participer à une soirée libertine privée chez quelqu'un, sortir dans un club échangiste ou rester à une fête jusqu'à 4 heures du matin en faisant des massages à tout le monde et en expliquant que vous « voulez juste voir où la nuit vous mènera ». Cette dernière option a un taux d'échec d'environ 98 %, mais bénis soient les 2 % restants – il n'y a rien de tel qu'une session de libertinage spontanée pour avoir le sentiment délicieux d'être une sorte de chaman du sexe de haut niveau.

Publicité

Chaque lieu a bien évidemment ses avantages et ses inconvénients. Une soirée privée chez un ami est une option fort sympathique, mais cela implique que vous ayez des amis qui organisent ce genre de choses. Or, le simple fait que vous soyez en train de consulter ce guide laisse à penser que ce n'est pas le cas. Les clubs échangistes, quant à eux, offrent des expériences de qualité très variable : tout club qui ne bannit pas fermement les hommes célibataires tend à attirer des mecs seuls, qui se contentent de regarder les gens qui baisent pour de vrai. C'est gênant. Et malheureusement, le petit monde de l'événementiel libertin est généralement réservé à ceux qui en sont membres, ce qui veut dire qu'il faut que vous apparteniez à une caste de gens assez riches pour débourser les 180 euros que coûte le ticket qui vous ouvrira les portes de l'orgie providentielle. Sans compter que cela implique de se soumettre à un processus de « filtrage photo », destiné à éjecter les gens jugés peu séduisants à l'aune des critères de beauté traditionnels – ce qui, selon ce que vous recherchez, peut être une bonne ou une mauvaise chose.

S'habiller correctement
La première chose à savoir, c'est qu'il ne faut pas aller trop loin. Enfin, la première chose à vraiment savoir c'est qu'il ne faut pas porter de vêtement que vous ne souhaitez pas voir taché, mais après ça, ne pas s'emballer est essentiel. Il n'y a rien de plus triste qu'une personne très enthousiaste à l'idée de vivre une expérience partouze à 100 % et qui se retrouve engoncée dans un string suspensoir sordide. La lingerie est importante, mais ne portez rien que vous ne porteriez pas pour une soirée sexy chez vous. L'essentiel, c'est que ce soit facile à enlever et – si besoin – remplaçable. Demandez-vous : « est-ce une chose que je risque de perdre ? Cette possibilité me pose-t-elle un problème ? Ai-je un vêtement de rechange au cas où ? » puis fixez votre choix sur une tenue vaguement dévergondée. Au niveau du maquillage, il n'y a qu'une chose à retenir : évitez le rouge à lèvres longue durée, qui risque de s'enlever d'une manière extrêmement étrange. Préférez quelque chose de plus léger, le gloss est moins dangereux, par exemple. Ajoutez un peu de mascara waterproof (duh) et on y est.

Publicité

Le code vestimentaire variera en fonction du lieu où vous vous retrouverez et des hôtes qui vous accueilleront, comme dans n'importe quelle fête. La plupart des clubs échangistes par exemple, disposent de casiers et louent des serviettes dans lesquelles vous pourrez vous emmitoufler pour déambuler tranquillement. En revanche, les soirées libertines payantes sont plus propices aux costumes et aux robes de cocktail. Dans l'ensemble, ne vous souciez pas trop de votre tenue – après tout, vous cherchez à vous retrouver dans votre plus simple appareil, il me semble. [NB : comme d'habitude, c'est vous qui voyez pour l'épilation. Ne vous sentez pas obligée d'aller faire un brésilien juste parce que vous allez à un événement de ce type. La vraie vie n'a rien à voir avec le porno.]

Venez avec la bonne personne
Vous avez plusieurs possibilités lorsqu'il s'agit de choisir la personne avec qui aller dans une soirée où l'on pratique des activités sexuelles avec des partenaires multiples. Le premier choix, le plus évident, c'est d'amener votre petit(e) ami(e). Les clubs échangistes et les soirées libertines attirent généralement des couples qui cherchent à élargir leurs horizons, et y participer avec un compagnon est un très bon moyen de découvrir un environnement intimidant et peu familier. Faites simplement attention à bien mettre les choses au clair concernant vos limites respectives avant d'y aller. Je vous aurais prévenues : interrompre une soirée échangiste pour se prendre le bec avec son copain qui est allé se faire tailler une pipe en douce pendant votre passage aux toilettes n'est pas bien vu.

Publicité

Celles qui ne sont pas en couple peuvent s'y aventurer seules (les gens sont en général très amicaux et vous aurez de nombreuses personnes à qui parler), amener un(e) ami(e), un sexfriend – en gros, une personne en qui ils ont confiance. L'essentiel, c'est d'amener une personne qui a le bon état d'esprit (marrant, ouvert d'esprit, discrètement chaud) pour aborder la chose et qui n'agira pas comme un gros porc dégoûtant. C'est particulièrement important si vous amenez un homme seul qui ne restera pas avec vous tout au long de la soirée – dans les soirées libertines et les clubs échangistes, beaucoup de personnes ont des règles de conduite très strictes à destination des mecs, et ce pour une bonne raison. Si vous amenez un type quelconque qui met tout le monde mal à l'aise, on vous bannira de manière tout à fait légitime.

OK – et maintenant ?
Vous l'avez fait ! Maintenant que vous avez trouvé une soirée, choisi une tenue et un comparse, évité le maquillage susceptible de s'étaler et pris soin de ne pas trop manger le jour J, il est temps de participer à une partouze pour de bon.

Avant toute chose : trouvez quelles sont les règles, et suivez-les. Comme je l'ai écrit plus haut, beaucoup des règles inhérentes aux événements libertins se rapportent à ce que les hommes peuvent et ne peuvent pas faire. Ces règles sont en place pour une raison – garantir la sécurité des femmes – et tout le monde devrait y adhérer, indépendamment de son identité sexuelle. Autre chose : gardez votre téléphone dans votre poche ou votre sac à main – personne ne souhaite finir sur Redtube – et si l'événement précise que la drogue est interdite, n'apportez pas de drogue, tout simplement. Enfin, protégez-vous et ne tentez rien sans le consentement d'autrui. Une pièce remplie de personnes à poil n'est pas un genre de gigantesque buffet où tout le monde peut tripoter tout le monde à sa guise. Si vous voulez toucher quelqu'un, demandez-lui l'autorisation. Si vous voulez regarder quelqu'un, demandez-lui l'autorisation. Si vous voulez faire un 69 avec quelqu'un devant son conjoint pendant qu'un autre couple vous donne une fessée, faites usage de la parole et posez la question poliment. Si quelqu'un n'a plus envie de faire quelque chose, respectez immédiatement son souhait et mettez fin à l'interaction sur le champ. Les bonnes manières font partie des choses nous séparent des animaux.

Une fois que vous êtes arrivée, prenez un verre et mêlez-vous aux autres. Ce n'est pas comme si les gens allaient déposer leurs manteaux aux vestiaires et commencer immédiatement à échanger des fluides corporels. Dans la plupart des fêtes, il y a une zone « détente » où tout le monde porte des vêtements (ou du moins quelques vêtements), boit, danse et drague comme dans n'importe quel autre bar. Restez là et établissez un contact visuel soutenu avec quelques personnes. Il s'agit simplement d'un endroit où tout le monde boit un peu en espérant avoir l'occasion de caresser un corps inconnu et attirant plus tard dans la soirée, exactement comme dans tous les autres bars où vous avez pu vous rendre jusqu'à présent.

Bien que quelques verres puissent vous aider à calmer vos nerfs, essayez de ne pas finir complètement bourrée. Les gens ne sont pas ici pour se démonter la tête – ils sont ici pour baiser. Si vous êtes toujours un peu timide, faites-en sorte de briser la glace. Ne pas y aller trop fort sur les activités physiques de la soirée est recommandé pour plusieurs raisons. Comme avec la boisson, il vaut mieux se préserver pour ne pas finir éreintée, suante et désireuse de rentrer chez soi avant minuit. Cela veut également dire que vous aurez davantage d'énergie pour tenter plusieurs expériences différentes au cours de la nuit. Vous pouvez tout à fait participer sans coucher avec qui que ce soit – ce genre d'événement est là pour vous permettre d'en savoir plus sur vous et sur ce qui vous plaît. Peut-être que vous irez là-bas et que vous réaliserez que ce n'est pas du tout votre milieu, que personne ne vous attire ou que vous préférez sortir avec des amis. C'est tout à fait compréhensible et ce n'est pas du tout un problème.

Je vous donne peut-être le sentiment qu'il y a beaucoup de règles à suivre, mais la plupart d'entre elles relèvent du bon sens et il est facile de saisir de prendre le coup de main avec les partouzes : même les pervers les plus chevronnés suivent ces règles sans même y penser. Et souvenez-vous, comme dans les sports d'équipe en colonie de vacances, la règle numéro un est de S'AMUSER ! (Même si en fait, la règle numéro reste ne pas toucher une femme sans le lui demander.)

Le débrief
Wow. OK. Vous êtes dans un taxi, sur le chemin du retour, et la partie « partouze » de l'expérience partouze est terminée. Comment était-ce ? Qu'est-ce qui vous a plu et déplu ? Quel était le meilleur moment ? Qu'est-ce que vous feriez différemment la prochaine fois ? Est-ce que vous voudriez qu'il y ait une prochaine fois ? Si oui, où ? Prenez quelques instants et réfléchissez à cette expérience, et si vous y êtes allée avec quelqu'un, discutez de la soirée avec lui ou elle. Vous pouvez aborder le sujet très sérieusement ou juste partir en vrille en y repensant et faire grincer le sommier une fois rentrés chez vous. Vous devriez surtout vous sentir satisfaite d'avoir élargi vos horizons en matière de sexualité et d'avoir tenté une nouvelle expérience sympa. Que vous soyez désireuse d'essayer le sexe à plusieurs de nouveau ou que ce soit votre unique expérience de partouze, estimez-vous heureuse d'avoir tenté l'aventure.