devenir adulte

Comment ne pas se faire rouler en achetant une voiture d’occasion

Jean-Pierre, garagiste de profession, m'a expliqué comment réussir à faire le bon choix sur l'achat d'un premier véhicule.
30 novembre 2015, 10:46am

Cet article fait partie de la série 'COMMENT DEVENIR ADULTE' présentée par So Actif. Rendez-vous sur le site.

J'ai bientôt 26 ans et toujours pas de voiture. Pourtant, j'habite dans une petite ville où l'utilisation d'une voiture est obligatoire si on ne veut pas reposer uniquement sur la générosité du genre humain — stop et ponctualité ne font pas toujours bon ménage. L'an dernier, j'ai écumé Le Bon Coin et La Centrale de long en large pour trouver le 806 de mes rêves et le transformer en van, mais j'ai fini par abandonner. C'est vrai que je suis plutôt fauché. Mais si j'ai abandonné, c'est avant tout parce que j'avais peur de me faire rouler. En matière de caisses et de mécaniques, je suis une bille — ma seule expérience consiste en quelques épisodes de la version française de Pimp my Ride. Ceci dit, comme je serai bien obligé d'acheter une voiture un jour, j'ai décidé de prendre les choses en main. J'ai appelé le gérant d'un garage près de Grenoble et je lui ai demandé comment faire le bon choix.

Salut Jean-Pierre, selon toi, quel est le meilleur endroit pour acheter une voiture d'occasion ?
Chez un professionnel. Aujourd'hui, si tu vas chez un professionnel, tu as la garantie que la voiture n'a pas été trafiquée et que le kilométrage n'a pas été modifié. Le plus gros problème sur les voitures récentes, c'est les compteurs trafiqués.

Les gens trafiquent les compteurs numériques ?
Ouais. Il y a des spécialistes qui entrent dans l'informatique, qui trafiquent. Il y a eu un article dans Auto Plus là-dessus.

Donc le meilleur endroit, ça reste chez les professionnels qui ont pignon sur rue. Mais si tu achètes ta voiture à un particulier, ça vaut toujours le coup de la montrer à quelqu'un. Beaucoup de voitures ont des contrats d'entretien, elles sont suivies par des concessionnaires. Donc les deux premières années, elles sont dans le réseau. Si c'est une Peugeot, tu l'amènes chez Peugeot qui peut vérifier que les kilomètres affichés correspondent à ceux enregistrés chez eux.

Et si une voiture me plaît, qu'est-ce que je dois regarder en premier pour savoir si ça vaut le coup ?
Déjà, ne pas oublier de l'essayer... Qu'elle ne fasse pas de bruit suspect, même si t'as pas une oreille avertie. Après, regarder son aspect général. Si la voiture n'a pas beaucoup de kilomètres mais que les sièges sont défoncés ou que les caoutchoucs sont vraiment abîmés, tu peux penser qu'il y a tromperie. Il faut regarder si la couleur est bien uniforme, si la voiture n'a pas été accidentée. Il faut pas foncer tête baissée. Il faut pas se dire : « C'est une bonne affaire, depuis le temps que j'en cherche une, je la veux, je la veux... » Il faut prendre du recul. Si tu connais un professionnel, tu peux le contacter en lui demandant ce qu'il en pense.

Comment on détermine le bon prix pour une occasion ?
Avec les prix du marché. Bon, c'est sûr que quand tu achètes une voiture chez moi, tu la paie plus chère que si tu l'achètes à ton voisin ou sur Le Bon Coin. Parce qu'il y a la révision, il y a la garantie légale de trois mois, et puis moi, c'est mon business, tu vois ? Donc moi, plus je la vends cher, mieux c'est, tout en me tenant aux prix du marché. Et pour ça, tu regardes un peu toutes les annonces. Parfois tu fixes un prix, tu as pas un coup de fil, rien, bon ben tu baisses un peu le prix, et voilà.

La garantie légale, c'est un peu comme cette notion de vice caché, non ?
Oui, mais pour un vice caché, il faut faire une procédure. Si tu achètes à un professionnel et qu'il y a un défaut, même si l'ancien propriétaire n'était pas au courant, c'est un vice caché. Parce que le professionnel est au courant. Mais si tu achètes à un particulier, ce ne sera pas un vice caché parce que le vendeur va dire qu'il n'était pas au courant. À moins que toi, tu arrives à prouver le contraire. Imagine : le gars a un problème, il amène sa voiture au garage. On lui dit : « il y en a pour 3 000 euros, il y a telle pièce qui est morte. » Lui, il se dit qu'il en a rien à foutre et il la vend... Là, comme il était averti, tu peux prouver que c'est un vice caché. Mais c'est très difficile. Quand tu achètes chez un professionnel, tu es couvert pendant trois mois. C'est pour ça que beaucoup de gens préfèrent payer 10 % plus cher et acheter dans un garage. Au moins, ils savent qu'ils auront pas d'emmerdement.

Il y a pas un moyen de vérifier que la voiture a été correctement entretenue ?
Si, il faut demander le carnet d'entretien pour être sûr que la voiture a été suivie. C'est un bon indicateur, c'est la garantie que la voiture a été suivie et entretenue... Si le vendeur te dit qu'il l'a pas, cherche à savoir pourquoi : c'est pas bon signe. Enfin, ça c'est valable pour une voiture récente, qui a deux ou trois ans. Si tu achètes une Twingo de 1998, tu peux comprendre que le carnet ait été perdu ou que le vendeur ait fait ses vidanges lui-même. Mais si la voiture a trois ans... C'est plus louche. Il faut essayer de trouver des voitures qui ont été suivies dans le réseau, ou au moins dans un garage.

On peut acheter à un particulier ?
Oui, mais pour les voitures modernes, il faut prendre certaines précautions. Aujourd'hui, les voitures sont très évolutives. Si elles n'ont pas vu un garage du réseau de la marque depuis des années, elles peuvent être sujettes à des pannes : les logiciels ne sont pas à jour, etc. Quand une voiture rentre pour une révision, on ne fait pas que couler de l'huile et en remettre ! On a obligation d'aller sur informatique et de saisir le numéro de série de la voiture. Et là, le constructeur nous dit : « il faut modifier ça, il faut modifier ça, il faut virer le calculateur, mettre un nouveau logiciel etc. »

Un peu comme des mises à jour informatiques ?
Non, pas forcément. C'est autant mécanique qu'informatique. Parfois, c'est des vis à changer, ou bien il faut mettre au point un système quipermet à un câble électrique de pas frotter, parce que le constructeur s'est aperçu qu'il y avait une gaine qui frottait...

Et si tu avais un conseil pour ceux qui veulent vendre leur voiture ?
Il faut faire très attention aux faux chèques... J'ai une cliente qui s'est fait avoir. Les gens te disent : « écoutez, la voiture m'intéresse, je viens la prendre, y a pas de problème, j'arrive demain ou samedi... » C'est toujours à des heures pas possibles, quand les banques sont fermées, tu vois ? Et quand tu veux encaisser ton chèque trois jours après, on te dit que c'est un faux. En gros, elle s'est fait voler sa voiture.

OK, merci beaucoup, je vais quand même réfléchir encore un peu !

Si vous avez aussi besoin de conseils avisés pour l'achat de votre 1er véhicule, rendez-vous sur le site So Actif.

Photos : FLickR