Quand le désert devient mégalopole
Photo

Quand le désert devient mégalopole

Lars Moereels a photographié les habitants des Émirats arabes unis et leur quotidien dans ce pays de tous les records.
22 août 2016, 12:00am

Toutes les photos sont de Lars Moereels

Abou Dabi, le plus grand émirat des Émirats arabes unis, peut se vanter de détenir 28 records mondiaux. En plus de compter l'hôtel le plus cher du monde, il possède aussi le plus grand parc d'attractions et le plus gros livre, qui fait un poids de 1 000 kilos. Aussi, ses gratte-ciel et ses centres commerciaux gigantesques sont connus dans le monde entier. Dubaï est par ailleurs l'endroit le plus cher du Moyen-Orient.

Bien qu'il soit maintenant basé à Berlin, le photographe Lars Moereels a toujours des proches aux EAU et s'y rend au moins deux fois par an. Le temps qu'il a passé là-bas lui a permis d'avoir une autre vision d'Abou Dabi et de Dubaï, qui ne sont plus pour lui les géants qu'on s'imagine.

Les photos de Lars capturent des moments de silence dans ces villes au rythme effréné. Ainsi, elles laissent apparaitre le côté tendre et agréable de la vie quotidienne dans cette région, bien loin de la richesse et de l'opulence qui font sa notoriété.

Ces villes se distinguent par leur singulière beauté et la série de Lars a pour mérite de montrer la réalité parfois brutale de ceux qui essaient de se tailler une vie dans cet ancien désert devenu mégalopole.

Retrouvez plus de photos de Lars ici.