FYI.

This story is over 5 years old.

VICE Specials

Les Combattants étrangers contre l'État islamique

Si beaucoup de jeunes Européens radicalisés ont rejoint les forces de l'État islamique, d'autres sont partis se battre aux côtés des Kurdes.
25.4.16

En 2015, le terrorisme islamiste a frappé l'Europe lorsque des partisans de l'État islamique (EI) ont attaqué Paris, et de nouveau le mois dernier, lorsque l'aéroport et le métro de Bruxelles ont été la cible de multiples explosions.

Depuis, l'Allemagne s'est jointe à l'effort de guerre contre l'EI en offrant un soutien militaire aérien. Des citoyens allemands ont aussi rejoint les forces kurdes qui se battent au sol. VICE Allemagne est parti à la rencontre de ceux qui ont quitté leur vie et leur famille pour aller combattre aux côtés de ces commandos dans la région de Rojava, au nord de la Syrie, et les aider à vaincre la plus puissante organisation terroriste du monde.

S'ils essayent d'arrêter l'avancée de l'EI, ils participent aussi à la construction d'une société démocratique dans les villages syriens de la région de Racca, la capitale de facto de l'organisation terroriste. Nos journalistes ont rencontré une Polonaise qui a quitté ses quatre enfants et son mari pour venir combattre aux côtés des soldats de l'YPG, une travailleuse sociale qui aide à reconstruire une infrastructure éducative, et un Allemand de 25 ans devenu commandant de l'Unité de protection du peuple.