Je m’appelle Romain Brunet et je prends en photo des gens qui s’étouffent

FYI.

This story is over 5 years old.

Photo

Je m’appelle Romain Brunet et je prends en photo des gens qui s’étouffent

Je prends aussi des photos de mon père et des pornos sur mon laptop
2.11.13

Propos rapportés par Julien Morel

Ça fait quatre ans que je prends des photos. J’ai commencé par de l’argentique, du noir et blanc classique, puis j’ai acheté une pellicule couleur.

Je n’ai pas été publié énormément pour le moment, même en France. Je suis passé dans CZE et Sova, un magazine allemand. Dans quelques mois je paraîtrai dans Congrats puis Irène Erotic Fanzine. Je prends mon temps. J’ai fait des études de design graphique et je viens tout juste de finir mon cursus.

Publicité

J’aime l’imperfection du corps humain ; je m’en suis aperçu au fur et à mesure en fait, en prenant des photos. Je voulais créer différentes mises en scène pour jouer sur tout un panel d’émotions, les modeler, etc. Je préfère voir un bouton sur un visage plutôt qu’un beau visage totalement irréaliste, sans charme. Au départ, je faisais des trucs complètement différents : j’ai commencé avec des séries sur les armes, les centres commerciaux ou les zones industrielles.

Cette obsession du corps, peut-être que ça vient du fait que j’en avais marre de voir toujours les mêmes compositions pour les photos de nu. J’aime la peau, je suis de nature tactile, j’aime toucher le corps humain, le sentir. Surtout les cheveux en fait – j’aime l’odeur des cheveux propres.

Mes inspirations viennent souvent d’images provenant d’Internet, de Spaceghetto ou de Tumblr. J’aime les photos amateurs malsaines, les photos grotesques, drôles et perturbantes. Je les collectionne comme les Pokemon ou les cartes Magic. J’essaie de reproduire ça en photo, de manière plastique. Dans un avenir proche, j’aimerais exploiter les photos faites à partir des premiers appareils numériques ou des vieilles webcams ; j’ai pas mal d’idées pour différentes séries.

Récemment, j’ai fait une autre série avec des images provenant du porno La Candidate, avec Clara Morgane. Je l’ai vu sur Canal+ et à l’époque je n’avais pas le décodeur – j’ai dû mater tout le film en crypté. C’est une sorte de retour sur mon adolescence. Je l’ai revu depuis, via mon meilleur pote qui l’avait sur son ordi.

La plupart du temps, je prends en photo les gens avec lesquels je me sens à l’aise : des membres de ma famille, des potes et mes exs. En ce moment, j’ai envie de faire une série sur mon père et son crâne chauve. Je trouvais ça drôle de photographier son crâne sous différents plans – en plus c’est un bon modèle et il est toujours partant.

J’aime beaucoup les photos de Fanny Schlichter et de Melchior Tersen, qui sont tous deux des amis. J’adore les trucs noir et blanc de Vladimir Besson. Puis Maurice van Es, Sasha Kurmaz, Daniel Everett, Elad Lassry, Thomas Mailander, Jan Dibbets, les Syncrodogs, Hanna Putz, et puis plein d’autres. Mais, si je devais interviewer un mec, ce serait Thomas Ruff, sans hésiter.

En ce moment, je prépare une série où je vais seulement me servir d’objets noirs posés devant des fonds noirs. On verra ce que ça donnera. Et sinon, j’aimerais faire un Monumenta au Grand Palais, que je remplirais de fond en comble avec du papier blanc. Ça a l’air abstrait comme ça, mais je visualise très bien.

Publicité

Allez voir le site de Romain – y'a plein de photos dedans. 

Plus de photos :

МIЙ СВIТ НЕДОСТАТНЬО РЕАЛЬНИЙ ДЛЯ АПОКАЛIПСИСУ – Les premières photos publiées de Sasha Kurmaz

MAISON ET JARDIN – Les Norvégiens sont hyper doués pour la déco

PETIT VOMITLe plus grand groupe de black metal, quand ses membres avaient 15 ans

Tagged:Vice Blog