Hey les gourmets, on vous file des places pour le festival Omnivore

Chaque année, le gratin des chefs vient y donner des masterclass, et pour cette édition 2021, vous pourrez même bouffer des trucs.
20.7.21
Om
Photo de Romain Guittet avec l'aimable autorisation d'Omnivore

Entre deux publicités et moult flash-back, les épisodes de Top Chef révèlent parfois des secrets de cuisine bien gardés. Un chef, plus ou moins célébré par le Michelin, demande aux candidats de reproduire un de ses plats emblématiques – genre le jardin de légumes croquants de Kei Kobayashi ou le cœur coulant au chocolat de Michel Bras – et offre au passage quelques éléments de sa recette, persuadé qu’ils seront, comme les téléspectateurs, incapables de la reproduire. 

Publicité

Si ces « making-of » vous réconcilient avec l’émission sachez qu’ils sont la pierre angulaire d’Omnivore. Chaque année, ce festival dédié à la gastronomie propose aux chefs de faire étalage de leur technique sur scène. Un piano visible aux yeux de tous et des masterclass qui offrent une rare plongée dans l’envers des cuisines, entre pédagogie et virtuosité – parfois traversée par un storytelling un poil boursouflé mais gageons qu’il faut coller une bonne raison à un geste répété mille fois pour ne pas devenir fou. L’occasion est aussi idéale pour aborder les thèmes fondateurs de l’évènement : l’importance des circuits courts, du respect de la saisonnalité et de la lutte contre le gaspillage.

Pour sa 16e édition, Omnivore s’installe du 11 au 13 septembre prochain dans le Parc Floral, au cœur du Bois de Vincennes. La programmation est, comme d’habitude, aux petits oignons ; du côté des habitués, on retrouvera Alexandre Mazzia, chef d’AM à Marseille et fan de basket triplement étoilé ou Alexandre Gauthier, chef de La Grenouillère dans le Pas-de-Calais, une ribambelle d’anciens de Top Chef comme Stéphanie Le Quellec, Florent Ladeyn, Mory Sacko ou Matthias Marc (par ordre d’ancienneté) et des nouveaux visages comme celui de la talentueuse cheffe Manon Fleury.

Par la grâce d’un partenariat avec Prom Peru, campagne du gouvernement péruvien qui met la cuisine du pays à l’honneur, le festival accueille aussi de nombreux talents andins dont Carlos Camino, chef installé à Lyon, Virgilio Martinez (Central) ou Pia Leon (Kjolle), génies des fourneaux qui permettent à Lima de rester une des plus grandes capitales culinaires au monde. En plus des masterclass, les festivaliers pourront calmer leur fringale dans le food court prévu par Omnivore. Certains chefs, comme Adeline Grattard, y mettront même la main à la pâte « en mode street food » indique le site.

La billetterie d’Omnivore a ouvert lundi 19 juillet et les places sont à 15 balles. Comme on n’est pas bégueule, on vous file des places pour aller mater la crème des chefs ; envoyez-nous un petit mot à concours@vice.com et prévoyez quand même un budget cashless pour taper quelques crocs dans la bouffe préparée sur place.

Omnivore, 11 au 13 septembre au Parc Floral

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook