sexe

Les jeunes parisiens évoquent leur rapport au sexe

Selon une enquête, 28 % des Parisiens ont couché avec une personne dont ils ne connaissaient pas le nom – on a vérifié ce qu’il en était.

par Félix Macherez
12 Janvier 2017, 5:45am

Toutes les photos sont de l’auteur.

La semaine dernière, une étude IFOP réalisée pour le site Cam4 proposait un constat édifiant sur la sexualité des Parisiens. À en croire les résultats, les habitants de la capitale auraient une sexualité plus diversifiée, plus risquée et plus amusante que dans les autres villes de l'Hexagone. L'enquête révèle aussi que plus d'un quart des personnes sexuellement actives de Paris se seraient livrés à des coïts à plusieurs – des résultats largement supérieurs à la moyenne nationale. En somme, ce sondage suggère que les Parisiens seraient plus libérés que leurs concitoyens.

L'étude est fondée sur un échantillon représentatif de 2 000 personnes – et se revendique comme un « Observatoire de la vie sexuelle des Parisiens ». Afin de rajouter quelques cas au maigre échantillon de l'IFOP et me rendre compte à quel point les jeunes Parisiens étaient des êtres débridés, j'ai passé quelques heures à déambuler dans les rues pour leur poser des questions embarrassantes.

Maya, 21 ans

VICE : Selon une enquête de l'IFOP, les Parisiens sont « libérés sexuellement ». T'en penses quoi ?
Maya :
Je ne sais pas trop quoi en penser, mais je viens de province et c'est à peu près pareil qu'ici niveau sexe.

L'étude fait état d'une moyenne de 1,3 rapport par semaine chez les femmes interrogées. Tu te situes où, toi ?
J'ai officieusement un copain en ce moment, le sexe devient plus régulier. On doit être à une moyenne de quatre fois par semaine.

As-tu déjà couché avec des personnes dont tu ignorais le nom ?
Oui ! Mais ça ne m'est arrivé qu'une seule fois. Je revenais de soirée, et j'étais incapable de me rappeler de son prénom le lendemain. 

Lucie, 20 ans

Est-ce que tu penses que le Parisiens sont plus libérés sexuellement que le reste des Français ?
Lucie :
Ça me paraît assez logique en fait – on a plus d'opportunités de rencontrer du monde dans une capitale. On sort sûrement un peu plus, aussi.  

Et toi, de ce côté-là ça va ?
Oui, j'ai un copain, donc c'est parfait.Je suis satisfaite.

As-tu déjà pensé à faire de l'échangisme ou des plans à trois ?
Non, jamais.

Est-ce que t'as déjà fait une liste de tes partenaires sexuels ?
Une liste mentale, rien de plus. Ça se compte sur les doigts d'une main ! Je suis ultra consciencieuse au niveau du sexe.

Adil, 28 ans

VICE : Les Parisiens seraient, plus que partout en France, obsédés par le sexe. C'est ton cas ?
Adil :
J'ai remarqué qu'à Paris, niveau sexualité, ça se lâche ! J'aime bien ça, moi aussi. Je n'ai pas de problème à ce niveau là ; tout va impec pour moi !

Selon l'étude, un Parisien a en moyenne 19 partenaires sexuels au cours de sa vie. T'as déjà dépassé ce chiffre ?
Oui, de loin.

Parmi tes conquêtes, il y en a certaines dont tu ignorais absolument le prénom ?
Ouais, ça m'est arrivé quelques fois. Tu sais, quand t'es en soirée avec des potes et que tu rencontres une fille, tu ne te poses pas forcément la question du prénom et tu rentres chez toi avec elle. Le matin, soit tu pars tôt, soit c'est elle qui se barre rapidement et personne ne sait le prénom de l'autre – c'est comme ça.

Et des plans à plusieurs, ça t'est arrivé ?
Oui plusieurs fois, genre deux potes et moi avec une fille, ou trois potes avec deux filles.

Et combien de fois tu fais l'amour par semaine ?
Je dirais une fois par jour. Parfois moins avec le boulot et tout, mais globalement c'est sept fois par semaine. Sinon je ne me sens pas bien – faut qu'il se passe quelque chose dans la journée…

Émilie, 20 ans

VICE : Une étude vient de sortir sur les mœurs des Parisien(ne)s, et apparemment ils s'amusent au lit comme personne. T'étais au courant ?
Émilie :
Du tout. Je ne viens pas de Paris à la base, et je n'ai vu aucune différence entre la province et ici. J'habitais à Bordeaux, et c'est exactement la même chose.

Je vois. Sinon, tu fais l'amour combien de fois par semaine, en moyenne ?
Je dirais quatre fois par semaine, sinon plus.

Ça serait combien, idéalement ?
Ça dépend des semaines, mais au moins une fois par jour c'est bien quand même. Je suis en couple en ce moment, donc c'est un chiffre plus facilement atteignable…

L'étude révèle aussi que les Parisiens font plus de ménages à trois que la moyenne française. Tu te reconnais dans cette statistique ?
Non, je n'en ai jamais fait. J'avoue que ça ne me branche pas plus que ça pour l'instant.

As-tu déjà couché avec des mecs dont tu ignorais complètement le nom ?
Oui, ça par contre je l'ai déjà fait ! Peut-être deux, trois fois…

Sinai, 21 ans

VICE : Les Parisiens seraient plus libérés que les autres, que penses-tu de ce constat ?
Sinai :
Je ne pourrais pas te dire grand-chose là-dessus, je ne m'intéresse pas vraiment à ce domaine là.On ne m'a pas vraiment inculqué cette recherche perpétuelle du sexe. Pour l'instant ça ne me branche pas, mais à l'avenir pourquoi pas !

D'acc. Et sinon, tu as déjà songé à faire des ménages à trois ?
Ça a été un fantasme à un moment, mais je me suis rendu compte au final que je n'y voyais plus du tout d'intérêt. Essayer de trouver une troisième personne à ramener dans ton lit si t'aimes vraiment ta compagne, c'est idiot je trouve.

Je me doute de la réponse, mais tu t'es déjà réveillé avec une nana dont tu ignorais le nom ?
Non ça jamais, ce n'est vraiment pas quelque chose de valorisant. Je préfère les trucs plus sérieux !

Samuel, 22 ans

VICE : Es-tu conscient du fait que les Parisiens s'amusent autant au lit ?
Samuel :
Je pense que c'est une vérité. Les Parisiens sont plus ouverts à la nouveauté sexuelle. Vu que c'est la capitale, la plupart des nouveautés – artistiques, culturelles – viennent d'ici. Les gens sont donc plus libérés et avant-gardistes, même en ce qui concerne le sexe.

Tout baigne pour toi, donc.
Oui, on va dire ça. Ça dépend des moments. Je suis en couple actuellement donc c'est ma période pleine.

Il t'est déjà arrivé d'avoir un rapport sexuel avec quelqu'un d'autre alors que t'étais en couple ?
Oui, effectivement – pas avec la personne avec qui je suis en ce moment, mais lors d'une relation précédente.

OK. Tu fais partie des gens qui ont déjà eu un plan à trois ?
Oui, plus d'une fois.

Ça t'est déjà arrivé de ne plus te souvenir du nom de la personne avec qui tu avais couché ?
Ça m'est arrivé – trop souvent, même.

Mirana, 18 ans

VICE : Selon une étude, Paris est un hub de « sexualité récréative ». Tu savais que les Parisiens étaient si chauds ?
Mirana :
Non je n'étais pas au courant. C'est sûrement vrai.

Et en ce qui concerne les ménages à trois, t'en penses quoi ?
Je n'y pense même pas ! Ce n'est pas quelque chose qui m'intéresse. Ce n'est pas du tout mon genre.

Et dernière question, est-ce que tu as déjà couché dans un lieu public parisien ?
Non, ce n'est pas quelque chose qui me viendrait à l'esprit.

Retrouvez Felix sur son site.