Il répond à sa copine que ses pâtes sont « O.K. » : elle part en vrille et les flics rappliquent

Si votre moitié décide de vous faire à manger, essayez d’apprécier le geste, même s’il a un arrière goût de sciure et de déception.

|
14 Février 2017, 11:00am

Photo via Flickr user jeffreyw

Ce soir, c'est la Saint-Valentin. Et comme vous le savez probablement déjà, les dîners à deux sont souvent une affaire de diplomatie. Si vous passez la soirée à mater les stories Snapchat et Instagram de vos potes en maugréant comme les deux vieux du Muppet Show, on vous file quelques conseils pour éviter de foutre en l'air vos futurs relations à cause de la bouffe.

Cas de figure : votre moitié décide de prendre le temps de vous préparer un repas. Comportement à avoir : essayez d'apprécier le geste et l'occasion — même si le plat a un arrière goût de sciure et de déception. Quand on vous demande ce que vous en avez pensé, ne répondez pas par un « Ça va » ou un « C'était juste pas mal ». Si vous avez cuisiné, ne pétez pas un plomb parce que vous ne voyez pas un énorme sourire se dessiner sur le visage de votre conjoint.

LIRE AUSSI : Comment survivre à un dîner aux chandelles en solo

Jodi Ecklund l'a appris à ces dépens la semaine dernière. Six chefs d'accusation ont été retenus contre cette habitante de Merrimack dans le New Hampshire pour avoir prétendument agressé son petit ami Jason Marin. Interrogé sur la qualité des spaghettis préparées par Jodi, Jason aurait répondu par un subtil « O.K. ». Jodi l'aurait alors frappé avant de lui balancer toutes sortes d'objets à la tête puis de se barricader dans leur appartement.

La police s'est donc déplacé sur les lieux de la scène. Ecklund s'est engagée dans une longue confrontation avec les forces de l'ordre, avant d'être finalement arrêtée. « Il y avait plusieurs armes à feu à l'intérieur de leur résidence », a expliqué Denise Roy, chef de la police de Merrimack, à l'Union Leader. Pour justifier les précautions prises, Roy a précisé qu'Ecklund avait menacé de tuer n'importe quel flic qui tenterait d'entrer dans l'appartement. Les autorités ont évacué l'ensemble de l'immeuble tandis qu'ils négociaient avec Ecklund.

Quand Jodi a finalement rendu les armes, elle a été directement hospitalisée pour des blessures qu'elle se serait infligée. Depuis, Jodi doit faire face face à une longue liste de charges ; violence conjugale, menace et conduite inappropriée. « Je suis bipolaire », a-t-elle tenté de se défendre lors d'une audience, « Je ne suis pas ce monstre ».

LIRE AUSSI : Internet a trouvé la pire façon de laisser un pourboire au restau

Ecklund n'est pas la seule à être partie en vrille à cause de la bouffe. En août 2015, à Roswell dans le Nouveau Mexique, un homme était arrêté pour avoir foutu le zbeule à cause d'un plat de pâtes préparé par sa femme. La police avait débarqué dans la baraque de Carl Harmon pour troubles domestiques et l'avait trouvé en train de péter une durite à cause de son repas.

Le mois dernier, un homme était arrêté dans le Maryland pour avoir sorti son flingue et tiré dans sa propre cuisine parce que sa femme avait pris une bouchée de son grilled cheese. Vous savez quoi ? Peut-être que ce soir, c'est plus safe de manger au restau.