FYI.

This story is over 5 years old.

Élections 2017

On a mangé un couscous révolutionnaire avec les soutiens de Philippe Poutou

Olivier Besancenot a même lâché quelques Scuds avant de laisser les militants anticapitalistes au milieu des merguez et des cubis de rouge.

Il y a dans la vie des concepts qui m'attirent immédiatement. Ce fut le cas du débat-conférence en présence d'Olivier Besancenot organisé dans un endroit appelé Au Roi du Couscous. Et pour cause, comment pourrais-je mieux explorer la bouffe de campagne du candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste Philippe Poutou qu'en m'y rendant ?

Après une série de coups de fil au NPA de Saint-Denis (93), où se trouve le restaurant, on finit par me dire que c'est un évènement semi-public et que je peux donc venir faire un papier. Le ton est tout de même hésitant et je sens bien que ce n'était pas prévu, que quelque chose coince un peu.

Quand j'arrive devant le restaurant quelques jours plus tard, tout est calme. Dedans, un homme affable et affublé d'une petite moustache me guide à travers une enfilade de pièces aux tables couvertes de nappes blanches pour déboucher sur une salle en longueur où une vingtaine de personnes discutent debout. Immédiatement, je repère les deux équipes télé - BFM TV et France 3 - et le photographe qui sont là. Je comprends mieux le malaise de mon interlocuteur qui, de toute évidence, a été dépassé par l'intérêt des journalistes pour un événement de petite ampleur.

Lire la suite sur Munchies