Publicité
Music by VICE

Dans le chaudron du Gqom

La RBMA est allée rendre visite aux enfants-producteurs de Durban qui ont décidé de ramener la house dans la rue.

par Noisey Staff
21 Février 2017, 11:28am


Après une première saison en 2013 dans laquelle la Red Bull Music Academy explorait les nouveaux genres inventés à l'ère Internet comme le post-dubstep, le cloud rap ou la tumblrwave, la série H∆SHTAG$ revient en ce début d'année avec 4 nouveaux épisodes consacrés à la scène Kawaii, au mouvement fantôme HealthGoth, à la renaissance du Grime et au Gqom (à prononcer comme vous voulez), dérivé survolté de la house né dans les townships de Durban. 

À l'instar du rap de Johannesburg et du Msanzi sound, les kids décomplexés de la deuxième plus grande ville d'Afrique du Sud se sont appropriés la musique électronique occidentale pour en livrer une version à la fois lo-fi et bulldozer, qui a terrassé une bonne partie des dancefloors internationaux en 2016. Fondé en 2015 par Nan Kolè, le label Gqom Oh! a sorti l'introduction idéale au genre (The Sound Of Durban Vol. 1) et nous retrouvons la majorité de ces talents, rarement âgés de plus de 25 ans, dans le documentaire : Citizen Boy, Emo Kid, DJ Lag ou encore Massive Q. Ils nous racontent la genèse de cette scène, la danse qui lui est rattachée (le bhenga), comment ils bossent au quotidien et comment leur virus s'est transmis jusqu'en Europe. Ça se passe juste en dessous :

Vous pourrez voir l'intégralité de la série sur le Daily, le magazine en ligne de la Red Bull Music Academy dès ce soir.