Publicité
Noisey

Non, la tecktonik n'est pas morte

Des metalheads mexicains semblent perpétuer la tradition de cette danse technoïde qui sévissait jadis sur les parvis de nos villes occidentales.

par Rod Glacial
01 Juin 2017, 1:49pm

En septembre 2011, l'utilisateur YouTube nommé gNarLu cEe avait mis en ligne une vidéo d'un groupe d'adolescents cybergoths qui se la donnaient sévèrement sur un morceau de techno indus; le clip est évidemment devenu viral après que les internautes aient proposé leurs propres versions de la vidéo, avec une bande-son différente, évidemment (celui-ci, celui-là, et celui-là aussi valent particulièrement le coup d'oeil).

Aujourd'hui, et grâce au rappeur mexicain Speak, nous avons désormais une nouvelle entrée digne de ce nom dans cette série de footage déglingoïde démarré il y a 6 ans. En début de semaine, Speak a posté cet incroyable clip de 48 secondes sur son compte Twitter, montrant deux individus au look non-identifié (mélange de goth, d'emo et de metal) dans un square, se balançant leurs meilleurs tricks face à face, dans la plus pure tradition des battles Tecktonik qui sévissaient il y a 10 ans au club Metropolis à Rungis. Seulement ici, aucune paillette, aucun maquillage, aucun morceau de Yelle non plus, mais des chaînes, des catogans, du denim noir et des yeux injectés de haine sur du gros son de jumper. Dans l'attente de plus amples informations concernant le lancement d'un potentiel revival ou d'une guerre totale opposant ces Metal-Aztèques aux Techno-Vikings, délectez-vous de ces moves juste là :