Sports

Même pour Lebron James, il n'est « pas facile » d'être Noir aux Etats-Unis

La maison de la star des Cavs a été taguée d'insultes racistes, qui ravivent le sentiment de King James de vivre dans un pays où les Noirs sont discriminés.
1.6.17

Actuellement en pleine galère en finale NBA pour tenter de résister au rouleau compresseur des Warriors, inarrêtables en ce moment, Lebron James doit en plus composer avec la bêtise humaine. Mercredi matin, il a découvert que sa villa de Los Angeles avait été recouverte d'inscriptions racistes, ce qui lui a valu de pousser un coup de gueule en conférence de presse le soir-même : « Peu importe votre fortune, peu importe votre célébrité et peu importe l'admiration que vous porte les gens, être noir en Amérique est dur, on a encore un long chemin à faire pour que tout le monde dans notre société, en particulier pour les Noirs, se sentent égaux. »

Publicité

Ce n'est pas la première fois que Lebron James s'exprime en dehors du cadre sportif. La star des Cavaliers avait fait partie des nombreux sportifs américains qui étaient montés au créneau lors des émeutes de Ferguson en dénonçant les violences policières subies par les Afro-Américains. Il avait également soutenu Colin Kaepernick, le quaterback des San Francisco 49ers qui était resté assis pendant l'hymne américain en signe de protestation.

Il faudra malgré tout que King James se reconcentre dès cette nuit pour le premier match des Finales NBA qui se tient à Oakland.