Publicité
Music by VICE

En Angleterre, tout le monde s'arrache les services d'ASAP Ricky

On a discuté services à la personne, rap et jeux de mot foireux avec le nouveau membre de la A$AP Mob.

par Tom Usher
06 Juillet 2017, 3:05pm

Jason Doner-van : food truck à kebabs. Florist Gump : fleuriste. Alan Cartridge : maintenance informatique. Non, les jeux de mots des coiffeurs français n'ont rien à envier à ceux des PME britanniques. Comme nous, les Anglais, sont capables de réduire leur gagne-pain—la source de tout notre stress émotionnel et financier, la main qui nourrit notre progéniture, le feu qui réchauffe notre foyer—à une vanne hyper foireuse qui a probablement été drôle pendant un bref instant, suffisamment en tous cas pour que vous la placardiez sur votre véhicule utilitaire en ayant le sentiment du travail accompli.

Imaginez donc ma joie et mon allégresse lorsque quand j'ai doublé sur une autoroute au nord de Londres un illustre membre du Grand Ordre Britannique du Calembour : ASAP Ricky. Etant à la fois fan de rap et de jeux de mots, et ce quasiment au même degré, je sais à quel point le mélange des deux fait défaut au monde sclérosé de l'entreprise. Pour vingt Spruce Springclean, Brim Full of Rasher, ou Only Foods and Sauces, un seul Roots Manoeuvered (un arboriculteur localisé dans le sud de Londres), ce que je trouve franchement inacceptable. Je ne pouvais donc pas laisser filer Ricky ASAP. Alors je lui ai passé un coup de fil, non pas pour qu'il vienne tailler ma haie mais pour en savoir un peu plus sur lui.

Noisey : Salut mec. Bon alors, pourquoi tu te fais appeler ASAP Ricky ?
ASAP Ricky : Je m'appelle Carl Richard, et Ricky est un diminutif de Richard ou Rick, ou de ce que tu veux. Et ça sonne hyper bien en plus. J'exerce cette activité depuis une dizaine d'années, donc j'ai déjà eu pas mal de surnoms, mais c'est le premier que j'ai officialisé, parce qu'il est méga accrocheur.

Ça fait combien de temps que tu as choisi ce nom ?
Deux ans. Ça fait deux ans que j'ai ma boîte. Quelqu'un me l'avait suggéré rapport au rap, au gangsta rap et tout ça. Et je lui avais répondu « ouais, c'est vrai que ça sonnerait super bien ». Depuis, les gens passent leur temps à prendre mon van en photo.

Je sais, je l'ai fait aussi.
Sur l'autoroute ?

Ouais, exactement.
J'ai été obligé de quitter Facebook,parce que j'en avais plein le cul de me faire tagger par tout le monde. J'étais dans un coffee shop un matin et un gamin s'est mis à prendre mon van en photo. Je suis sorti et j'ai gueulé, « Qu'est ce que t'es en train de faire, bordel ?! » Et il m'a dit que c'était le meilleur truc qu'il avait vu de sa vie. Donc je lui ai dit « Ok, cool, merci. »

Tu viens d'où, ASAP Ricky ?
Je suis de Newcastle.

Et qu'est ce que tu fais au juste ?
De la maintenance, de la dépanne, du service à la personne. En fait, je suis homme à tout faire. Un peu de peinture, un peu de déménagement, un peu de tout ce dont les gens ont besoin. Et je me fais masse de blé !

Quel est ton membre préféré de la A$AP Mob ?
Je ne suis pas vraiment ce qu'il se passe dans la musique. Je suis plutôt branché indie, mais j'aime le rap. Je possède quelques albums.

Quel est ton titre de rap préféré ?
« Staring Through My Rearview » de Tupac.

Plutôt logique pour un mec qui passe son temps sur la route. Et quel est ton rappeur préféré, mort ou vivant ?
Probablement Tupac.

Forcément. Et ton album préféré ?
Honnêtement mon pote, je ne pourrais pas te répondre. En ce moment je suis plutôt dans le grime, c'est un genre assez populaire, donc j'en écoute. Mais en gros, je trouve la musique actuelle plutôt merdique. Ce qui passe à la radio et à la télé est même carrément désastreux.

Ouais, je sais... C'est quoi le truc le plus gangster que t'aies fait ?
Mec, j'ai 44 ans...

Et quand tu étais plus jeune ?
J'étais à fond dans les raves, j'étais debout tout le week-end, grâce aux cachetons, comme tout le monde dans les années 90. J'ai eu une fille, qui est née en 89, et j'ai une nièce du même âge, dont je suis assez proche - elle est à fond dans Drake, The Game et ce genre de choses. Mais son oncle Rich, lui, est resté bloqué sur la dance. Le week-end dernier, je suis sorti en ville jusqu'à 4 heures du mat - premier entré dans le club et dernier sorti !

Donc tu n'es pas encore prêt à abandonner la vie de gangster ?
Mec, je ne peux rien faire contre le poids des années. J'ai besoin de bien plus de repos pour me remettre de la veille. Mais je porte toujours des jeans slim et tout hein.

Merci Ricky, continue comme ça.


Tom est sur Twitter.

Tagged:
Music
Features
Noisey
services
bricolage
angleterre
jeu de mots
articles
entreprise
A$AP Ricky
entreprendre
humour à la con