Interview

10 questions que vous avez toujours voulu poser à un naturiste

« Il est mal vu de se balader avec une érection. »
Sandra  Proutry-Skrzypek
Paris, FR
2.8.17
Photo publiée avec l’aimable autorisation de Danny

Cet article a été initialement publié sur VICE Pays-Bas et traduit par VICE France.

Être nu est sans doute la chose la plus naturelle au monde, mais aussi l'une des plus étranges. Il faut, pour être complètement à l'aise en société sans aucun vêtement sur soi, une force intérieure, une confiance, une attitude désinvolte qui, honnêtement, vous ouvriront toutes les portes de ce monde.

Un groupe d'individus en particulier a tout compris : celui des naturistes, dits aussi nudistes. Les deux termes (le « nudisme » est l'acte d'être nu et le « naturisme » est un mode de vie) désignent une seule et même idée – celle de traîner le cul à l'air avec des personnes dont le cul est à l'air également.

Publicité

Danny a 34 ans et vient d'Amsterdam. Il fréquente les plages et campings naturistes depuis qu'il est en âge de marcher, si bien qu'il connaît parfaitement la sensation du soleil et du vent dans les coins les plus sombres et les plus reculés de son corps. Il n'éprouve en outre aucune gêne quant au fait de se déshabiller devant les autres. Je l'ai contacté afin de comprendre ce que ça fait.

VICE : Salut Danny. Pourquoi es-tu naturiste ?
Danny : Je le suis d'aussi loin que remontent mes souvenirs. Mes parents m'ont emmené dans un camping naturiste pour la première fois quand j'avais environ trois ans. C'était leur première fois aussi. Ils ont beaucoup aimé, à tel point que, depuis, ils passent chaque été dans des campings naturistes dans le sud de la France.

Qu'y a-t-il d'aussi génial dans le fait d'être nu ?
Quand vous êtes nu, il n'y a pas de restrictions, pas de règles. Il est normal de porter des vêtements dans la vie quotidienne, mais c'est en fait une règle assez aléatoire que nous avons tous accepté de suivre. Ce n'est pas que moi – chaque personne que j'ai amenée sur une plage ou dans un camping naturiste semblait vraiment apprécier le sentiment de liberté qu'entraîne le non-respect de cette règle. Il y a un plaisir naturel et primitif dans le fait de se promener nu avec d'autres personnes qui sont nues elles aussi.

Lorsque tu es entouré de personnes nues, n'as-tu jamais envie de détourner le regard ? Comme avec les personnes âgées, par exemple ?
Non, pas du tout. Je trouve que les gens nus sont magnifiques. En particulier les personnes âgées – une dame de 80 ans sur la plage me semble beaucoup plus naturelle et belle quand elle se promène nue que lorsqu'elle essaie de rentrer dans un bikini.

Publicité

Comment dois-je me préparer mentalement avant d'aller sur une plage naturiste pour la première fois ?
Parce que je suis habitué, j'ai du mal à dire aux gens à quoi ils doivent se préparer. Voir des personnes nues à longueur de journée est une expérience que je ne peux pas vraiment expliquer. Si c'est ta première fois, je peux seulement te conseiller de prendre ton temps. Tu peux peut-être porter une serviette la première fois.

Quel est l'inconvénient d'être nu toute la journée ? Existe-t-il, par exemple, un plus grand risque pour que des insectes ne rampent dans tes trous intimes ?
Non. Je pense que le plus grand risque lorsqu'on est nu au soleil toute la journée, c'est d'avoir le cul brûlé. Il faut mettre suffisamment de crème solaire partout – surtout là en bas. Ton cul n'a jamais vu autant de soleil auparavant, donc il sera très blanc le premier jour, et très rouge le lendemain. On peut repérer les débutants grâce à leur cul brûlé par le soleil. Crois-moi, c'est très douloureux.

Est-ce que le fait d'être nu tout au long de la journée te rend plus excité que lorsque tu es habillé ?
Bizarrement, quand tout le monde est nu, il n'y a plus de tension sexuelle. Je pense qu'il y a moins d'énergie sexuelle dans un camping naturiste que, par exemple, dans un club le samedi soir. Cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas être attiré par quelqu'un qu'on rencontre là-bas – c'est la même chose que dans la vie habillée. C'est un peu plus difficile pour les hommes, parce qu'on ne peut pas vraiment cacher une érection. Si on en a une, il faut la couvrir, car il est mal vu de se balader avec une érection. Bien sûr, un homme peut avoir une érection pendant qu'il dort sur la plage ; ce n'est pas de chance, mais il n'y a pas grand-chose à faire.

Publicité

Lorsque tu t'assois sur une chaise quelque part sur un site naturiste, n'est-il pas horrible de comprendre que des centaines de culs et de scrotums nus ont reposé sur cette même chaise avant toi ?
Il y a cette grande règle tacite dans le naturisme qui implique de toujours mettre sa serviette sur sa chaise avant de s'asseoir. Dans un restaurant naturiste, ou sur les chaises de camping de vos amis, vous apportez votre propre serviette, de sorte que vos fesses ne touchent jamais les chaises. C'est vraiment important, et les gens vous jugent si vous ne le faites pas.

Existe-t-il d'autres règles tacites ?
Bien sûr, il y en a plein. Par exemple, il n'est pas socialement acceptable de prendre des photos ou des vidéos sur un site naturiste. Si vous le faites, il est possible que quelqu'un que vous ne connaissez pas apparaisse en arrière-plan, nu. Une autre règle veut que vous soyez autorisé à porter des vêtements si vous le voulez, notamment s'il fait froid ou qu'il pleut, il est judicieux de porter des vêtements. Sauf sur une plage naturiste, où il est interdit de porter un maillot de bain.

T'es-tu déjà senti en danger sur un site naturiste ?
Non. C'est très sûr – si sûr que vous pouvez envoyer vos enfants pour jouer et ne pas les voir avant le dîner. Bien sûr, il existe une clôture autour des campings naturistes, ce qui aide.

Dis-tu aux gens que tu es naturiste ?
Ce n'est pas nécessairement la première chose que je raconte à propos de moi. Mais si le sujet est abordé, je suis complètement ouvert. Pour être honnête, c'est un bon début de conversation. La plupart des gars à qui je dis que je suis naturiste me répondent : « Je materais les filles tout le temps ».

Je sais que ma petite sœur trouvait très difficile de parler de la façon dont notre famille passe ses étés. À l'école, elle avait peur que, dans les douches après les cours d'éducation physique, ses camarades ne remarquent qu'elle n'avait pas de marques de bronzage et posent des questions. Une amie qui est elle aussi naturiste depuis toujours m'a dit qu'elle craignait la même chose. Elle avait peur que ses camarades de classe ne lui demandent pourquoi ses fesses et ses seins étaient aussi bronzés que le reste de son corps.

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.