Violent séisme en Italie : plusieurs morts et blessés dans le centre du pays

La première secousse, d'une magnitude 6.0 a été ressentie vers 3h36 ce mercredi matin.

|
24 Août 2016, 7:50am

Foto via Massimo Russo/Twitter

Plusieurs personnes sont mortes dans un fort séisme qui a frappé une grande partie du centre de l'Italie dans la nuit de mardi à mercredi.


L'essentiel

En milieu d'après midi ce mercredi, le bilan fait état d'au moins 73 morts.

• La première secousse, d'une magnitude 6.0 a été ressentie vers 3h36 ce mercredi matin.

• L'épicentre est enregistré à Accumoli, non loin d'Amatrice, dans une région qui se situe entre le Latium, les Abruzzes, la Ombrie et les Marches.

• Le tremblement de terre a été ressenti dans une grande partie du pays, depuis Rome jusqu'à Florence ou en Émilie-Romagne.

• La secousse a été particulièrement violente, notamment parce que l'épicentre est plutôt en surface, à seulement 4,2 kilomètres de profondeur.

• Sur RaiNews24, le maire d'Amatrice a dit : "La moitié du village a disparu".


Ce mercredi à 16h30 :

Un dernier bilan de la Protection civile italienne fait état d'au moins 73 morts après le séisme. Il y a encore de nombreux disparus.


Ce mercredi, à 12h00 :

D'après la protection civile, on dénombre 10 morts dans la zone d'Arquata, 28 morts entre Accumuli et Amatrice.


Ce mercredi matin à 9h30 :

Lors d'une conférence de presse, un responsable local des pompiers, Bruno Frattasi, a déclaré que pour le moment "il est impossible de faire le décompte des victimes" parce que les informations sont encore partielles et non confirmées. Un premier bilan officiel doit arriver plus tard.

Dans l'hôpital Lellis à Rieti, une collecte de sang était annoncée à partir de 8h00 par les autorités locales, pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre.

Les zones frappées sont réparties dans quatre régions de l'Italie. Plusieurs bâtiments se sont effondrés.

De nombreuses répliques ont été enregistrées, dont une de magnitude 5,4. Elle a également été ressentie à Rome à 4h33 dans la nuit.

"C'est un drame, les unités spéciales sont à l'oeuvre pour dégager les gens des décombres", a dit le maire d'Amatrice Sergio Pirozzi, joint au téléphone par SkyTG24. "Un village a disparu" a-t-il déclaré en larmes. "Les maisons se sont écroulées."

Position de l'épicentre du séisme.

Amatrice ne se trouve pas très loin de L'Aquila, la ville des Abruzzes qui avait été dévastée en 2009 par une série de secousses qui avait fait 309 morts et 1 600 blessés.


Cet article a d'abord été publié sur la version italienne de VICE News.

Image via Massimo Russo su Twitter