corée du nord

La Corée du Nord veut que vous sachiez qu'elle a réussi à lancer un nouveau missile depuis un sous-marin

Les médias d'État expliquent que c'est le leader du pays qui a aidé personnellement à la construction du missile. Il aurait supervisé le test.

par Olivia Becker
11 Mai 2015, 12:40pm

Photo par Ahn Young-oon/AP

Ce samedi, la Corée du Nord a annoncé qu'elle avait tiré avec succès un missile balistique. Un tir effectué depuis les profondeurs, grâce à un sous-marin. Le tout alors que des questions restent sans réponse au sujet des capacités militaires réelles du royaume ermite, sur fond de tensions croissantes dans la région.

L'agence de presse étatique de Corée du Nord (KCNA) a annoncé que le test "avait prouvé et confirmé que ce type de missile balistique tiré depuis le sous-marin était au niveau des plus récentes avancées militaires dans les domaines de la science et des technologies." 

La KCNA a ajouté que le leader de Corée du Nord, Kim Jong-Un, qui aurait supervisé le tir lui-même, a dit que son pays était désormais capable de "frapper et rayer de la carte, [depuis] n'importe quelles eaux, les forces hostiles qui menacent la souveraineté et la dignité [de la Corée du Nord]."

Un responsable du département d'État américain a indiqué que cette utilisation d'un missile balistique par la Corée du Nord violait les résolutions et les sanctions du Conseil de Sécurité de l'Onu visant le pays, rapporte CNN :

"Nous demandons à la Corée du Nord de ne pas engager des actes qui feraient monter encore la tension dans la région, et lui demandons à la place de faire des pas concrets dans le sens de la satisfaction de ses engagements et obligations vis-à-vis de la communauté internationale." 

L'efficience et la réalité du test n'ont pas encore pu être vérifiées par une source indépendante. Des officiels se montrent sceptiques quant à la nature des images publiées en Corée du Nord. Les images montrent Kim en train de regarder dans des jumelles, en direction du tir du missile venu du sous-marin. Les médias d'État expliquent que c'est le leader du pays qui a aidé personnellement à la construction du missile. Il aurait supervisé le test.

Si cela est avéré, ce test marquerait des progrès significatifs de la part de la Corée du Nord dans ce domaine du tir balistique sous-marin, domaine qui menace la Corée du Sud et les pays des environs. 

Des sources au sein des services secrets américains et sud-coréens ont effectivement installé un lanceur de missile sur un sous-marin. C'est ce qu'écrit l'organe de presse sud-coréen Korea Times.

À voir : Les ballons de la propagande volent de la Corée du Sud vers la Corée du Nord

Ce même samedi, le gouvernement de Corée du Sud a annoncé que la Corée du Nord avait tiré trois missiles mer-mer. Ces tirs ont eu lieu après des menaces répétées venues du Nord, disant que le pays tirera sans sommation sur tout bateau du Sud qui entrerait dans les eaux disputées qui longent la côte ouest de la péninsule coréenne.  

Le ministre de la défense du Sud a expliqué que si la Corée du Nord ne cessait ces menaces provocantes, le Sud "répondrait fermement et fortement, de manière à vous le faire regretter amèrement."

Suivez Olivia Becker sur Twitter: @obecker928