Publicité
Sports

Kilian Jornet a l'air de kiffer l'Everest

Le grimpeur espagnol a gravi le toit du monde pour la deuxième fois en 8 jours.

par VICE Sports
29 Mai 2017, 9:02am

Kilian Jornet est plutôt du genre perfectionniste. Le Catalan avait gravi le plus haut sommet du monde sans oxygène, sans assistance et sans utiliser de cordes fixes dans la nuit du 21 au 22 mai dernier. Malade, il n'avait pas pu regagner son point de départ, le monastère de Rombuk, situé à 5 100m d'altitude, et s'était contenté de revenir à son camp de base avancé, à 6 400m. Le tout en 26 heures. Un exploit qui n'avait donc pas été homologué, alors que Kilian Jornet pensait ainsi boucler son grand projet « The summit of my life », à savoir battre les records d'ascension des plus hauts sommets de chaque continent.

Comme l'alpiniste espagnol aime que les choses soient bien faites, il a remis ça samedi, en partant cette fois-ci de son camp de base avancé. Il a bien fait l'aller-retour, en 28h30 cette fois-ci, devenant ainsi le premier himalayiste à toucher le toit du monde deux fois en huit jours. En revanche, il ne bat pas le record de vitesse d'ascension de l'Everest, puisqu'il échoue à 15 minutes de l'Autrichien Hans Kammerlander, qui avait réalisé la montée en 16h45. Kilian Jornet a pour sa part mis 17 heures à atteindre le sommet. Ce qui n'enlève rien à l'ampleur du double exploit qu'il vient de réaliser.