kfc japonais noel
Noël

Démerdez-vous avec ça : les Japonais adorent fêter Noël chez KFC

Qu’est-ce qui est rouge et blanc et qui implique de s’éclater le bide avec du poulet frit servi par un mec barbu en surcharge pondérale ? Le KFC Japonais.
1528289993533-outside-japanese-kfc-christmas

Photos: auteur.

Lisez toutes les histoires de cette période de l'année qui commence par des engueulades en famille et qui finit en soirée forcée le 31.

Qu’est-ce qui est rouge et blanc et qui implique de s’éclater le bide avec du poulet frit servi par un mec barbu en surcharge pondérale ? Le KFC au Japon.

1528290007916-familymart-xmas

Au Japon, le « Kurisumasu ni wa kentakkii ! » (« A Noël, c’est Kentucky ! ») est un slogan qui rassemble les Japonais autour d’un rituel un peu spécial : celui de passer le réveillon de Noël chez KFC. Cette mode, qui est aujourd’hui devenue un véritable rendez-vous culinaire, les habitants de l’Archipel la doivent à un gaijin (étranger) qui travaillait dans l’un des KFC de Tokyo, il y a plus de quarante ans. En 1974, le marché japonais s’apprêtait à accueillir pour la première fois la tradition de Noël sur ses terres, culturellement étrangères à cette fête d’origine chrétienne. Cette ouverture à la culture occidentale est venue avec l’Exposition Universelle d’Osaka de 1970 qui a amené dans son sillage un condensé de culture pop américaine et de nourriture occidentale. Le 1er décembre 1974 est donc lancée la première campagne de promotion de Noël au Japon dont le principal argument marketing tourne autour de l’idée que le réveillon de Noël est « un jour pour faire plaisir aux enfants ».

Publicité
1528290016752-kfc-table-options

Aujourd’hui, les Japonais n’envisagent pas de fêter Noël sans s’arrêter dans l’un des KFC du pays qui arborent tous des décorations et des guirlandes rouges et blanches pour l’occasion. C’est d’ailleurs en décembre que les restaurants de l’enseigne du Colonel Sanders réalisent leur plus gros chiffre d’affaires : jusqu’à 20 % des ventes annuelles. Durant la semaine qui précède le 24 décembre, les employés enchaînent les services, les commandes sont prises plusieurs jours à l’avance et la queue le soir du réveillon dure des heures.

Dans ce pays traditionnellement shintoïste et bouddhiste où la fête de la Nouvelle Année est l’événement culturel et religieux le plus important, la fête de Noël se fêtait donc dans une certaine indifférence. Mais c’était jusqu’à ce qu’un expatrié américain avec le sens des affaires ait l’idée de combler ce vide en remplaçant la traditionnelle dinde par du poulet frit made in Kentucky.

1528290034118-KFC-Christmas-Bucket

C’est la raison pour laquelle chaque année au Japon, du 19 au 25 décembre, on s’en met plein la panse avec des chicken wings dorées à souhait. Il existe même des menus de fête créés pour l’occasion, dont les prix oscillent entre 2000 à 8000 ¥ (entre 15 et 60 €). Le Bucket du Réveillon de Noël, par exemple, est composé d’un seau rouge dont les motifs n’ont rien à envier aux pires des Ugly Sweater. Dedans, on y trouve un mélange de toutes les pièces de poulet habituellement présentes à la carte : des morceaux entiers aux tenders en passant par les wings. Pour accompagner ce festin, on l’agrémente d’une salade aux couleurs de Noël (avec des légumes jaunes, verts et rouges, du cheddar et des bouts de bacon), d’un gâteau au chocolat et d’un plateau décoré.

Publicité

Et si vous choisissez le menu Premium, vous tomberez sur un poulet entier frit avec une croûte de Parmesan.

1528290057557-kfc-christmas-coupes

Me trouvant à Tokyo ce soir de Noël et n’ayant jamais mangé KFC de ma vie, j’ai décidé de me fondre dans l’ambiance locale. Histoire de bien découvrir toutes les saveurs du KFC, j’ai pris le Menu de Noël à 3600¥ (27€) : une boîte de poulet frit avec des nuggets, des tenders et une cuisse de poulet rôtie avec de la sauce barbecue. Pour 290¥ supplémentaires (2,20€) j’ai ajouté une bouteille de « Chanmery », un genre de champagne sans alcool. La bouteille était décorée avec un logo du Colonel déguisé en Père Noël.

1528290065939-kfc-bbq-chicken-leg

J’ai mis du temps à capter qu’il n’y avait pas d’alcool dans ce faux Champagne.

Prévoyant l’horreur de la file d’attente, j’avais commandé mon menu au KFC du coin à Shibuya. J’ai réalisé que je vivais un grand moment de solitude quand je suis allé chercher ce menu de Noël frit pour le déguster tout seul chez moi.

Verdict ?

Ce fut une bien belle expérience mais entre nous, je ne pense pas passer un Noël de plus à me boucher les artères avec les mélanges secrets d’épices du Colonel.

Suivez maintenant VICE Belgique sur Instagram.

1528290084512-kernel-sandors-christmas-statue