Grande première : une femme a arbitré un match de première division du Top 5 européen

Dimanche, Bibiana Steinhaus est devenue la première femme à arbitrer un match de Bundesliga, l'un des cinq grands championnats européens.

|
11 Septembre 2017, 10:00am

C'est l'aboutissement d'une longue carrière passée dans les divisions inférieures. Dimanche 10 septembre, à l'occasion du match Hertha Berlin-Werder Brême, Bibiana Steinhaus est officiellement devenue la première femme à arbitrer un match de première division de l'histoire du foot moderne. Une consécration pour cette fonctionnaire de police vivant à Hanovre, qui a dû gravir un à un tous les échelons de la hiérarchie, non sans difficultés. En 2007, elle s'était déjà retrouvée première femme arbitre de la deuxième division allemande, ce qui lui avait valu quelques moments chauds.

En 2015, elle avait expulsé Kerem Demirbay, un joueur du Fortuna Düsseldorf, qui n'avait pas apprécié de prendre un rouge et le lui avait fait comprendre à sa manière. Bourrine et sans filtre : « Les femmes n'ont rien à faire dans le football masculin », avait-il balancé, ce qui lui avait valu cinq matches de suspension et l'obligation d'aller arbitrer un match féminin.

Ces galères rencontrées par Bibiana Steinhaus au cours de sa carrière en disent long sur le sexisme latent qui demeure au sein du monde du foot, d'autant que l'Allemagne est justement connue pour être l'un des pays les plus en pointe en matière de féminisation du football. Ainsi, outre les bons résultats et la démocratisation du foot féminin, on retrouve également une femme à la vice-présidence de la Fédération allemande de foot, une autre du côté de la cabine des commentateurs.

« Si je suis un exemple pour beaucoup de jeunes filles, ou même une pionnière pour faire avancer l'égalité des droits, je m'en réjouis », a affirmé Bibiana Steinhaus à l'AFP. Une chose est sûre, toute la saison, les performances de l'arbitre seront scrutées. Mais Bibiana Steinhaus a les reins solides, et sait résister à la pression. En témoigne sa réaction très sereine au mois d'août dernier quand, au cours d'un match de Coupe d'Allemagne, Franck Ribéry avait une nouvelle fois fait preuve de son sens de l'humour inimitable en lui défaisant ses lacets.

Bibiana Stenihaus s'était contentée de lui taper sur l'épaule d'un air amusé, avant de déclarer en fin de match : « Ça ne se passera pas deux fois comme ça. »