Zuukou, interview, rap français
photo : i-d

Zuukou Mayzie veut un esprit Disneyland pour tous ses CDs

Le rappeur le plus pop du collectif 667 n'a aucun filtre ni complexe, est branché aussi bien animés, gratuité, True Romance, que Alt J ou David Hallyday.
29.1.19

Issu du collectif tentaculaire 667, réputé en sous-marin pour un rap plutôt sombre blindé de références qui parlent aux initiés mais pas forcément au grand public, Zuukou Mayzie se détache à sa façon de ses collègues. Plus porté sur les ambiances calmes et chantées, il développe une esthétique douce voire parfois carrément enfantine par moments, le « BG ».

Il a sorti fin décembre son nouveau projet, J.M.U.A.Z, pour J’ai Mangé Un Autre Zuukou et semble enfin prêt à passer une étape en terme artistique mais aussi niveau exposition. A travers la présentation de ce qui ressemble fort à la première marche d’un nouveau tournant de sa carrière, le bonhomme est revenu avec nous sur ses lubies, son style, son crew, et bien sûr, l’influence de Disney et des comics.

Publicité

Noisey : La première fois qu’on s’était vus c’était pour l’interview autour du Japon, depuis tu as pu visiter ?
Zuukou Mayzie : Ouais, cet été ! J'y suis allé rejoindre mon petit frère qui y séjournait, en fait il est vlogueur et il a une chaîne youtube, beaucoup de vidéos autour du Japon et de la Corée du Sud. J'y suis allé deux semaines avec ma meuf. Ça correspondait grave à ce que j'imaginais… Encore plus, en fait. C'est une autre matrice, vraiment, les gens sont déter.

Ça t’a réconcilié avec Bape ?
Trop pas ! Je te jure, j'y ai même pas été ! Je suis passé juste devant, j'ai pas calculé, je suis même pas entré… Après, faut relativiser, Bape c'est Bape, ce sera toujours là, mais j'y arrive plus. C'est trop… c'est devenu autre chose. Je suis passé à autre chose.

Tu es souvent décrit comme « le plus pop du 667 ».
Ça me correspond grave, ouais. Tu vois dans le 667, tout le monde écoutait du rap, ou presque que du rap : Freeze est que là-dedans, par exemple. Et à côté t'as moi, qui ramène du Sigur Ros, du Alt-J… C'est vrai que ça se ressent dans les sons.

Sur votre featuring, Freeze a un parallèle assez bien vu pour vous décrire : « Sur la prod Eddie B rock & Peter Parker" [Respectivement les alter-ego de Venom et Spider-Man, NDLR].
C'est exactement ça, de ouf. Je l'ai capté après l'enregistrement, cette phrase, je me la suis prise et j'ai eu le sourire : c'est bien résumé. La partie sombre et la partie lumineuse, bonne analogie. Et il était même pas au courant du son Zuukoeur Parker en plus, c'est fort. C'est le dernier son, je trouvais que c'était parfait comme symbolique. Et je précise que c’était fait exprès d’arrêter le son comme ça aussi, ultra cut, pour avoir le côté « to be continued », laisser l’impression que t’es encore en plein milieu d’un truc qui n’est pas fini. Au prochain volume, dès le début du premier morceau, je repartirai là-dessus, je reprendrai sur la même phrase. Je vais essayer de faire 3 volumes. Ça va être mon triptyque Communauté de l’anneau, Les Deux Tours, Le Retour du Roi. [Sourire] Et après je pars sur un album.

Publicité

Sur un ancien son tu te définissais comme « un tigen un peu mongol », et sur certains sons on comprend mieux, quand tu fais dire du point de vue de la fille : « Arrête de jouer à GTA et mater des animés toute la journée », etc…
Voilà, c'est pas vraiment méchant, c'est pas… c'est pas de la méchanceté, je fais pas exprès quoi. Juste le côté gentil gamin qui peut faire des gaffes. [Rires] C'est un peu du vécu… Ça m'est arrivé, normal : je rentre chez moi à 6h, ma meuf se lève pour aller taffer, elle rentre, je joue à la play, c'est pas spécialement cool. Attention, on s'entend super bien hein, mais ouais j'ai accentué le truc avec des ajouts imaginaires, mais la base est réelle. Sans non plus en rajouter des tonnes, mais c'est un peu ma vraie vie quand même.

Même si tu chantes beaucoup, tu gardes des bases rap mais on sent que ce n’est plus ce qui t’attire.
C'est vrai. Je préfère aller vers une manière de poser plus calme, franchement. Même sur un enchaînement comme « t'es là pour une raison bébé chuis là pour une saison, profitons du moment présent car bientôt se termine la saison » je force pas, c'est posé, la prod' en elle-même est déjà assez douce. Je vais vers ce que je préfère écouter en fait, l'acharnement sur la technique c'est pas mon truc.

Le chant c’est un truc que tu affines ? Tu as plus de maîtrise sur J.M.U.A.Z qu’auparavant.
Je pense que c’est ça, l’entraînement, ou simplement la manière d’enregistrer. Parce qu’on me l’a déjà dit ça en fait. Même ma grande sœur : « Hé mais de quoi tu parles exactement ? ». Un jour je passais, elle faisait écouter des sons à ma tante et ma tante me dit : « C’est bien mais on comprend pas ce que tu dis ». Du coup j’essaie de parler plus distinctement déjà. Niveau chant si je progresse c’est à force de pratiquer.

Publicité

L'interlude « Pour Dodo » a un sample qui parle à mon cœur : c'est la musique de True Romance.
Ouais ! Kevin Elamrani [Réalisateur de nombreux clips de rap français, NDLR], m'a dit : « Écoute, il faut que tu regardes ce film de ouf, ça s'appelle True Romance », etc. Du coup je l’ai regardé, et ça m’a complètement retourné, j’en pouvais plus. Je crois que c’est Hans Zimmer qui a fait la bande originale. Une semaine après Tropical Ice m’a fait la prod', parce que moi je produis pas, et j’avais posé dessus. Mais… j’hésitais. La prod', je la trouve trop belle en fait, de base. Je trouvais que mon texte rentrait pas vraiment dedans. C’est mieux de la laisser en interlude, pour les gens qui veulent faire une pause, tranquille.

Tu as été marqué par la scène des Siciliens ?
[Rires] Ah ouais, de ouf, de ouf. Le daron est vraiment au top à ce moment. C’est incroyable. De toute façon il est trop bon ce scénario, c’est sur ça que Kevin insistait beaucoup, c’est une valeur sûre quoi. Écrit par Tarantino et réalisé par Tony Scott, donc de toute façon, tu combines les deux, c’est fini. Même la B.O, Hans Zimmer était super chaud à l’époque.

Pour l'instant toutes tes sorties font 10 sons max, même le best-of, c’est ta formule ?
Ça se trouve comme ça. Là j’en avais 13 et j’en ai un peu enlevé, j’ai juste pioché ceux que j’aimais le plus, mais c’est pas un but de faire des projets calibrés, ça peut être amené à changer. En général je fais mes projets en fin d’année ; on m’envoie des prods toute l’année à peu près, j’essaie de piocher, puis je me prends 2 semaines pour écrire mes sons. J’écris pas masse de trucs tu vois. J'ai des forgerons de base : Www, un gars qui travaille avec Columbine et qui m'avait fait la prod' « Tinder », Tropical Ice, un mec du sud pas trop trop connu tu vois, Flem… Là pour le coup j’étais dans un délire de 1 son / 1 jour. Je coffre pas un grand nombre de sons, juste quand je veux faire un album, je m’y mets sérieusement et je fais tout d’un coup. Je note un peu les idées que j’ai en tête sur mon téléphone, les éléments que j’ai envie de mettre dans mes sons et quand j’ai envie d’écrire, j’écris. C’est à peu près ça ma « technique ».

Publicité

J’ai l’impression que le 667 devient un peu plus ouvert qu’au début, non ?
Franchement c’est même pas fait exprès hein. On n’est pas là à parler super sérieusement genre élaborer des stratégies : « Hé faut qu’on fasse ça », jamais. Certains sont à fond sur des gros sons rap alors que moi je suis le type qui va mettre des musiques de Disney, ça n’a aucun sens. Peut-être qu’inconsciemment ce mélange des genres qui ont objectivement rien à voir nous ouvre un peu, je sais pas. Chacun est dans son délire, franchement depuis le début de 667 on est comme ça. Personne n’oriente qui que ce soit. On écoute que ce qu’on veut vraiment écouter, et c’est tout.

Tu as passé une partie de ta jeunesse au Sénégal, d’autres membres aussi, ça a pu avoir une influence sur votre style ou pas du tout ?
Déjà c’est là-bas que j’ai rencontré Freeze, quand j’étais en 3e. Perso, ma mère nous a emmenés au Sénégal parce qu’elle voulait ouvrir un business là-bas donc on est tous partis. J’étais à Jean Mermoz, un bahut français et moi j’étais le dernier à faire du son en vrai, le tout dernier. Ca remonte à y’a 3 ans et demi, un truc comme ça. On avait une espèce de « traphouse » où tout le crew faisait du son, et un beau jour Freeze me dit « bah vas-y, essaie d’enregistrer ». Je pense que le Sénégal nous a forcément influencés dans le sens où on a vécu notre adolescence là-bas, forcément on a pris grave des trucs de là-bas mais musicalement je sais pas. Je pense que ça se ressent plutôt dans la manière d’être et la manière de penser en fait. Genre Galsen Esprit, vivre avec tout le monde sans se prendre la tête.

Publicité
1548768672690-JMUAZ

J’imagine que tout le reste du crew se fout de ta gueule parce que tu parles pas assez de drogue dans tes morceaux.
Je me fais pas tailler mais c’est juste que pour eux je suis le bisounours tu vois [Rires]. Alors que trop pas, j’ai parfois limite fait plus de conneries qu’eux, mais c’est juste mon côté « pop » peut-être. C’est vrai que j’aime pas trop parler de drogues et tout ça dans mes sons, genre ma nièce écoute mes sons déjà, et même, je veux un esprit Disneyland dans tous mes CD, sans parler de trucs « durs ». Même quand je parle de meufs, si t’écoutes bien, je suis pas vulgaire, je crois que… [Il réfléchit] Non, je crois bien que j’utilise rarement des gros mots en général dans mes sons. Je fais même pas exprès, c’est juste que j’ai pris l’habitude d’écrire comme ça, c’est naturel chez moi. Du coup ouais « Zuukou il est gentil » [Rires]. J’essaie pas de respecter tel ou tel code, pas spécialement pour aller à contre-courant d’ailleurs, mais juste pour faire les choses comme elles me viennent. Je me prends pas la tête, donc oui, chanter des trucs doux sur une prod' sombre, ou à l’inverse prendre des prods ou des samples où tu n’imaginerais pas spécialement un rappeur dessus.

Dit comme ça, ça me fait penser au côté décomplexé de Cam’ron et des Diplomats, ça te parle ?
Ouais, ça c’est grâce à Freeze tu vois. Cam’ron, Juelz Santana, tout ça, il a eu une période à fond là-dedans, bandana et tout. Du coup j’ai pas mal consommé, je me suis pas attardé dessus mais j’ai saigné leur délire et j’ai accroché. Même vestimentairement parlant, les petites ceintures, le côté… décomplexé ouais. La musique, l’imagerie, ils faisaient tout ce qu’ils voulaient. J’ai grave kiffé ce délire, c’est vrai.

Publicité

Sur le morceau « Zuukoeur Parker », l’ambiance est presque enfantine grâce à la prod' qui fait un peu ritournelle…
Ouais, en fait Tropical Ice, depuis la toute première prod' qu’il m’a envoyée à l’époque de « Tinder », je saurais pas te dire laquelle c’était exactement mais il a un délire un peu fête foraine. Que j’aime beaucoup. C’est vraiment devenu mon forgeron sûr, du Sud. Pareil je lui donne pas d’instructions ou quoi, je le dirige pas spécialement, on se complique pas la vie, mais il se trouve que sa couleur de son me correspond vraiment.

L’étiquette « rappeur Soundcloud », tu en penses quoi ?
Déjà faut préciser un truc : nous, 667, on s’est trop pas dit ça, jamais. C’est juste devenu une espèce de dénomination qui est venue des gens du public. Parce qu’on a commencé sur Soundcloud, mais concrètement c’est juste une plate-forme, on n’est trop pas des mecs de Soundcloud, c’est comme à l’ancienne, Mickey Factz c'était un gars qui envoyait masse de sons aux Etats-Unis, il a commencé sur Myspace, c'est par là qu'il s'est fait connaître, on n'était pas là à lui dire « ouais t'es un rappeur myspace nanana ». Bah non frère, ça veut rien dire, c'est des conneries. C'est juste qu'on a commencé y'a trois ans à avoir cette ouverture donc on a tout balancé sur cette plate-forme, mais si on avait eu autre chose on serait arrivé par un autre moyen, la preuve aujourd'hui on en balance aussi plein sur Youtube. Tant que les gens peuvent écouter c'est le principal.

Publicité

D'ailleurs l'autre aspect très important, c'est la gratuité.
Bien sûr. Mon CD je l'ai mis sur Soundcloud. On a nos talibés de Soundcloud. Les talibés au Sénégal, c'est les petits que tu vois mendier dans les rues, et on utilise souvent l'expression « talibés de Soundcloud » mais c'est pas péjoratif : en gros tu vois Norsacce avait sorti son CD, et direct il a eu genre 50 personnes sur les réseaux « ouais et Soundcloud c'est comment », forcément tu vas le mettre sur Soundcloud pour qu'il soit dispo pour eux si ça fait plaisir.

Ton collectif s'appelle 667 mais aussi La Ligue des ombres, donc on va parler de Batman.
Fort. Je suis un fanatique, j'ai cons' tous les films Batman. Nolan a plus accentué le côté sombre, donc la Ligue des Ombres de Ra's Al Ghul, représentée dans les films, niveau organisation en sous-marin, c'est quelque chose. On a essayé de prendre ce symbole dans le sens : tu nous vois pas forcément, on est dans l'ombre mais t'inquiète pas on est là et on bosse nos trucs en sous-terrain.

Tu vois la version animée de La Ligue des ombres dans la série de 92 ?
Ah non, j'ai loupé ça. Par contre sur Netflix j'ai choppé un truc, ça s'appelle Batman Ninja

, c'est pas mal quand même. C'est un petit délire, super ché-per, mais pas mal, ça l'emmène loin, ça finit en Gundam, c'est n'importe quoi mais j'ai bien kiffé. Zuukoeur Parker c'est mon autre alias, c'est vrai que je suis grave à fond dans les super héros : Spider-Man, Batman, et Spawn aussi. Le seul héros négro, sauf qu'il vient de l'enfer malheureusement [Rires]. Je suis grave un mec des Marvel, DC Comics.

Publicité

« Seul héros négro », on est d'accord, t'es plus Spawn que Black Panther ?
Ouais ouais, quand même. Black Panther… on a carrément un délire qui fait que Freeze est même pas allé le voir au ciné. Parce que c’est bon frère, ils en font trop. Calmez-vous [Rires], arrêtez de forcer… J’ai vu des tantines qui ramenaient des enfants de 4-5 ans pour regarder le film, bon… Doucement, doucement. Après voilà je crache pas sur le film, il peut être cool, ça va, j’ai fini par le voir mais ce qu’on en a fait, tout autour de la sortie, c’est vraiment trop, ça valait pas tout ça.

Et les dernières apparitions de Batman au ciné ?
C’est pas pareil qu’avant. Ben Affleck m’a limite fait de la peine là ; comme tout le monde j’ai vu son interview à côté de l’autre où il est limite traumat’, tu crois qu’il va se mettre à pleurer presque. Alors qu’en soit, il le joue assez bien son Batman. C’est pas Christian Bale mais ça colle bien et je sais pas, y’a eu un déferlement sur lui « ouais c’est pas lui Batman », au final il fait quand même le taf. Batman V Superman c’est pas nul même si tout le monde a craché dessus. Ça a plus rien à voir avec les autres films mais j’ai bien aimé. J’avais checké les anciennes versions de Burton, c’était un gros délire aussi, le Pingouin… de ouf. Michelle Pfeiffer, laisse tomber. Pour Spider-Man par contre, ils ont enchaîné plein de versions différentes mais j’ai préféré ceux de Sam Raimi et après, ça m’a saoulé : Spider-Man ado ou mi-ado, j’ai pas accroché. Je comprends l’idée, le rajeunissement d’acteur qui va avec le public, mais c’est pas pour moi.

Publicité

Donc t’as pas eu de larmichette sur le « I don’t feel so good mister Stark ».
Non. Mais je suis à fond dans Avengers attention. Infinity War j’attends la suite ! Quand j’ai checké le petit teaser pour End Game j’étais déçu parce que je m’attendais à une dinguerie, ça faisait peut-être un mois que j’étais dessus, que j’allais sur des sites genre Journal du Geek, bim bam, j’actualisais les pages [Rires]. Je sais pas ce qui va se passer, si Captain Marvel va niquer Thanos, je sais que y’a des théories autour de Tony Stark… On verra.

Un nouvel album du collectif est envisageable ou c’est compliqué ?
Ah si, de ouf. 667 Radio volume 2, on va le faire cette année je pense. Avec que des feats « inédits » : des combinaisons, des feats entre nous qu’on n’a pas encore fait jusqu’ici. On va essayer de sortir un projet de je sais pas, 20, 30 musiques tu vois, une petite mixtape, cool. Je m’avance pas trop mais cet été ou peut-être un peu après, ce serait cool.

Vu ton côté pop assumé, tu as été approché par des grosses structures ou pas du tout ?
J’ai pas cherché. À un moment on était grave sectaires. On était dans un délire : « Vas-y on veut pas parler aux gens » [Rires]. On était grave comme ça, je sais pas si ça vient de notre manière de diffuser nos sons ou si c’est autre chose. Me concernant, ça s’est pas fait parce que j’étais trop… pas trop bête mais trop… j’ai peut-être fait trop de conneries pour percer tout de suite. Ça devait pas se faire je pense, je me dis que y’a pas de hasard. Si j’en suis pas arrivé là c’est que c’était pas le moment. Là je suis plus grand, je sais que je peux bien me gérer, supporter le truc. Avant je me serais vraiment pas du tout géré.

Publicité

Je dis ça parce qu’il y a quelques années, ton style pouvait peut-être paraître bizarre pour certains auditeurs, mais aujourd’hui ça ne choquerait pas le grand public de t’entendre en rotation radio.
C’est clair. Peut-être que le truc est en train de prendre, peut-être que y’a un coup à jouer. C’est même pas une question d’évolution ou quoi, mais le rap a peut-être ouvert un peu plus ses oreilles à plus de tendances qu’avant. Comme je te dis, y’a pas de hasard, je m’en fous complètement, je vais jamais être là à forcer les choses. Si les gens accrochent à mon délire aujourd’hui, tant mieux. C’est peut-être le début de la « professionnalisation », la preuve, je suis avec des attachés de presse ! Mais ça m’oppresse pas du tout, c’est la vérité. Je traîne avec d’autres gars qui font du son et je vois la différence de leur côté, ils sont beaucoup plus contraints. Moi ça reste super tranquille. Je fais mes trucs, dès que je finis mes sons, je me connecte à des gens pour qu’ils gèrent la suite et ça va pas plus loin. Pour l’instant en tout cas, j’ai aucun souci de ce niveau-là. Si dans l’avenir proche ou lointain ça devient plus oppressant, bah je ferai ce qu’il faut, pas grave.

Par contre, si tu te professionnalises jusqu’au bout il va y avoir un souci : tu vas devoir abandonner la gratuité. Et ça c’est moche.
J’y ai pas vraiment pensé mais… [Rires] Peut-être qu’un jour les plate-formes gratuites fermeront et on n’aura pas le choix. Je me projette pas vraiment, pour l’instant je les donne. Je sais que certains annoncent la fin de Soundcloud par rapport à l’évolution de Spotify qui permet aux artistes sans structure d’uploader directement leurs sons sans intermédiaire et d’être comptabilisé en stream comme les autres. Mais tu sais que maintenant sur Soundcloud t’es payé ? Et ouais gros, ils ont fait un système comme le streaming, c’est Freeze qui m’a dit ça… On serait millionnaires si c’était ça depuis le début. [Rires] Ils ont fait ça récemment, depuis 3 mois je crois. Ils ont suivi le truc, tu prends un peu de thune même si c’est pas payé comme Deezer ou autre. Sinon je fais des petits concerts par ci par là, j’en ai fait dernièrement avec Lala, j’ai fait Rennes, la Suisse… J’essaie d’être autant rappeur studio que scène. J’aime la scène, je vois ça comme une grosse soirée que j’anime.

Publicité

Tu m’as l’air d’avoir toujours été assez éclectique, quelles sont tes références ?
Franchement je crois que mon vrai kif c’est les bandes sons de film. Je suis grave là-dedans. Sinon, attends… [il sort son portable et consulte sa playlist] Niveau rap, Kid Cudi me tue en ce moment. J’écoute du Ski Mask, David Hallyday – « Un Homme Libre ». Je peux aussi bien écouter du Kalash au calme, du Lady Gaga, du Coldplay. Je suis assez éclectique. Dernièrement j’ai téléchargé la B.O de First Man, ça m’a flingué. De base j’écoute grave du rap mais tout ça s’est greffé par-dessus. Si on parle d’influence, je crois que c’est Kid Cudi qui m’a le plus influencé dans mes sons. Il a une vibe, t’as l’impression qu’il va pleurer dans ses sons limite.

Tu as adhéré à l’EP commun Kanye / Cudi ?
Ouais, mais surtout pour Kid Cudi ; mon son préféré c’est « Reborn ». Après Kanye West c’est mon gars de ouf, depuis College Dropout, j’ai kiffé. J’ai 4 grandes sœurs et du coup j’ai grave écouté du Ginuwine, du Tyrese, du Joe… J’ai baigné là-dedans. Pareil, j’écoutais grave du zouk parce qu’une de mes grandes sœurs en écoutait tout le temps. C’est de là que vient le jeu de mot du blase Zuukoeur Parker d’ailleurs, c’est une déformation et après je l’ai associé à Spider-Man.

Et Mayzie c’est pour le lien de parenté avec Mehdi Maizi j’imagine ? Histoire d’être mis en avant sur Deezer et OKLM ?
Non pas du tout [Rires]. Mais j’ai capté ça bien après, que phonétiquement c’était effectivement pareil. À la base c’est un mix entre « may » de l’anglais, qui veut dire « peut » et « zie » en néerlandais qui veut dire « être », histoire de donner « peut-être », quoi. Zuukou Peut-être, peut-être y’aura Zuukou. Zuukou pour le coup c’est mon frère qui m’appelait comme ça, et je l’ai gardé parce que je trouve que ça passe bien.

Publicité

Et le surnom ?
Le BG ? Aaaaaaaaah, gros. Je me suis toujours dit que je suis un BG, mais on me l’a beaucoup dit dernièrement. Nan je déconne, en vrai, c’est un délire, ironique : le BG du 667, c’est inattendu comme description. Après c’est une façon de parler « quoi de neuf le BG », etc.

Quelle est la signification du titre complet « J'ai Mangé Un Autre Zuukou » ?
Je me suis aperçu que c’était le projet le plus abouti que j’ai fait. Déjà c’est plus centré sur moi qu’avant. Du coup tu connais, Dragon Ball Z, j’ai mangé un autre Zuukou, quoi. Peut-être que dans le second, je dirai que j’ai mangé deux autres Zuukou, avant d’en taper trois dans le troisième opus. L’album ce sera toujours la même ligne, mais avec plus de moyens. Pour l’album je vais essayer de faire vraiment des sons studio. Là actuellement, c’est un mec qui s’appelle Timothée Joly, un gars qui est plutôt dans la pop, qui a mixé.mes sons. Pour mon album en gros je veux améliorer la qualité d’enregistrement. Pas plus carré, mais plus travaillé peut-être à ce niveau là. Là j’ai repris la récolte de prods. Je commence à faire des sons avec Lala , en studio. J’essaie de changer ma méthode, je vais essayer de faire des sons tout au long de l’année et piocher parmi l’ensemble à la fin. Ce sera peut-être plus simple pour moi, mieux que faire tout d’un coup. Là j’étais dans un mode : je me réveille, j’écoute la prod, j’écris et je fais le son et après j’enregistre au studio (rires). A présent, peut-être que je vais prendre un peu plus longtemps, 3 jours, pour un peu plus me concentrer. Je sais pas, on verra.

Outre tes collègues (Freeze et Lala &ce) tu as collaboré avec Oklou mais aussi D oum's, tu y vas au feeling ?
Je fais des sons avec mes potes. Ça marche mieux que des feats uniquement « professionnels », ce que je fais jamais. Du spontané, rien d’autre. Oklou c’est ma pote, Doum’s aussi. Franchement le feat avec lui, je sais même pas comment ça s’est fait… J’étais chez lui, il jouait à un jeu… ça devait être PUBG, un truc comme ça [Player Unknown's Battlegrounds, NDLR]. Après on s’est dit : « Hé viens on fait un son », et on a fait un morceau en balle. Oklou, on se connaissait d’avant, et en gros son gars a fait une prod', puis elle est venue me proposer le son parce qu’elle m’imaginait bien dessus. Je suis allé à son studio, on a enquillé. C’est Krampf qui a mixé d’ailleurs. En vrai ça faisait longtemps qu’on se disait qu’on ferait un son un jour, ça a fini par se faire. C’est vrai qu’elle est pas du crew mais elle a un peu cette mentalité, aucune pression, elle s’en bat un peu les couilles. Par exemple le son on l’a fait en janvier 2017 et elle m’a jamais pris la tête « alors t’as fini ton truc, c’est pour quand », rien à voir. C’est comme ça qu’on fait les meilleurs sons, quand y’a 0 impératif derrière. En tout cas niveau feat j’aime pas les trucs trop carrés, calculés de A à Z. Pareil pour les clips. Kevin m’a fait mon clip « Renoi mi-nippone » à la cool : il est venu chez moi, il a mangé, agneau, tout ça [Rires], sans pression.

[Il enlève sa capuche]

Je vois que t’as une casquette Star Wars, je suis obligé de te demander…
Parlons-en ! Sans te mentir, ce qui me tient à cœur c’était le côté sombre, les Jedi Noirs et tout ce que ça engendre. J’ai bien aimé le première trilogie, beaucoup aimé même. Après vu ma génération j’ai été marqué par la prélogie. L’époque Darth Maul, jusqu’à La Revanche des Sith. Je me suis mangé ça. Les nouveaux là, un peu moins, parce que je trouve qu’il manque un truc, toujours ce côté sombre justement, faudrait qu’il soit plus présent. J’ai bien aimé quand même mais ça me manque. Après c’est Disney.

Mais t’es fan de Disney pourtant : « Pas tomber dans l'oubli comme W oody, c't'enculé d' A ndy l'a jeté comme une vieille chaussette pourrie »
Bah ouais, Toy Story ma gueule ! Gros moment émotion, grand moment. T’es là, tu te dis « non, pourquoi Woody ?! ». Pas Woody putain. Je suis fan pour les dessins animés ! Je prends ma dose de D.A. Mais prendre des Sith, ce délire archi-sombre et mettre ça à la sauce Disney, c’est bizarre, un peu space. J’ai revu Les Derniers Jedi à la télé, et Kylo Ren là… Il est trop fragile mec. Il est là il pleure, mais t’es un Sith mec, fais pas ça gros. T’es trop bizarre gros, t’as pas de force, c’est trop… laisse tomber. Pourtant je lâche pas, je cons’, je vais même au cinéma pour ça, j’irai voir le prochain, mais sans enthousiasme, juste pour voir des sabres laser quoi. C’est différent. Ils sont allés trop vite, faut prendre le temps un peu.

Alors si t’aimes Darth Maul je crois qu’il apparaît à la fin de Solo, et je crois aussi que c’est nul à chier.
[Incrédule] Mais non ! Putain de merde. Ca, Solo, c’est un pote qui m’a dit : « Putain gros va pas le voir au cinéma ». Kevin l’a vu à Londres je crois, Imax carrément, gros truc et il m’a dit que ça valait pas du tout le coup. En plus lui c’est un mec de l’image. L’histoire de l’origine du nom Solo, starfoullah, flemme, flemme, arrêtez ça tout de suite.

Tu m’avais dit être aussi très porté sur l’image, tu as pu aller plus loin là-dedans ?
J’ai fait un court-métrage qui a un peu tourné, Atomic Ed, clairement on m’a appelé pour mon image, pas pour mes sons. J’ai de plus en plus de demandes dans ça. Je fais même des petits défilés par ci par là, c’est cool. Pour Koché notamment. J’ai quelques petites marques qui me démarchent un peu en ce moment. Y’a aussi le côté comics qui m’apporte des connexions, l’imagerie superhéros.

Bah écoute, si tu deviens une sorte de A$AP Rocky français, pense vraiment à me filer des fringues gratuites stp.
Inch'Allah.

Yérim Sar est sur Twitter.

Noisey est sur Facebook, Twitter et Flipboard.