Le jour où Internet s'est pris la tête sur la façon de découper les bagels

Horizontal ? Vertical ? Comme des tranches de pain ? Attendez avant de crier au blasphème.
1.4.19
Bagel Coupe
Photo de Nicole Clark

Il ne faut pas grand-chose pour qu'Internet se prenne la tête. La semaine dernière, il a par exemple suffi qu’un mec publie une photo sur Twitter de deux boîtes de bagels – achetés chez Panera – accompagnée de la légende : « Aujourd'hui, j'ai montré aux collègues le secret de St. Louis qui consiste à commander des bagels tranchés comme du pain. Gros succès ! » pour que la folie envahisse la toile.

De New York à Los Angeles, les gourmets se sont indignés, dénonçant ce qu'ils considèrent comme une ostensible profanation d'un bien universellement aimé. Deuxième étape de la vindicte : un flot de publications d’auteurs, journalistes ou blogueurs culinaires critiquant St. Louis et son inavouable « secret » (ie : sa façon cheloue de bouffer des bagels) ainsi qu’un assortiment de mèmes plutôt golri sur la profonde stupidité des locaux.

D'aucun dirait que la ville du Midwest l'a un peu cherché. St. Louis n’est effectivement pas aidée par les quelques cadavres culinaires qu’elle traîne dans ses placards. Au hasard : les raviolis grillés et les pizzas « style St. Louis » qui ont déclenché en leur temps quelques polémiques. Pourtant, et malgré ces controverses, St.Louis est considérée par beaucoup comme une des meilleures villes en matière de gastronomie aux États-Unis.

En tant que natif de St. Louis et collaborateur d'un des principaux magazines culinaires de la ville, je me sens totalement légitime à l'idée de balancer mon point de vue même si tout le monde s'en fiche. Primo, les bagels coupés en tranches ne constituent pas la norme ici. Il s’agit plutôt d’un découpage spécifique propre à la chaîne Panera fondée à la fin des années 1980 par la St. Louis Bread Company.

Dans cette chaîne (dont il existe aujourd'hui plus de 2 000 adresses), il est assez courant de faire couper ses bagels en tranches de pain. En tant que consommateur nourri aux bons grains des bagels de The Bagel Factory (meilleur magasin de bagels de la ville) ou ceux du désormais défunt Basically Bagels, je ne pense pas qu'il y ait un débat autour des tranches de bagel en dehors de Panera (ou, comme on l'appelle à St. Louis, « Bread Co »).

Je vais probablement me faire troller mais tant pis : les bagels de Panera sont merdiques. Ils n’ont de bagel que le nom. Leur surface cireuse et leur intérieur lisse en font un accessoire de table plutôt qu'un aliment comestible. C’est peut-être à cause de l’absence de sirop de malt d’orge, l’ingrédient qui donne aux grands bagels leur merveilleuse croûte brillante et leur mie délicate et moelleuse, ou de l’industrialisation du processus de cuisson à Panera, ou des deux.

Dans le cas de Panera et de son bagel en tranches de pain qui a autant divisé Internet que cette foutue robe, veuillez faire confiance aux professionnels.

Chez Panera, la garniture est, de mémoire, assez solide ce qui n’empêche pas, si vous les rapportez à la maison, d’étaler des pâtes à tartiner venues d’ailleurs. Si votre priorité, c’est la garniture et pas le bagel, ce qui est compréhensible compte tenu de mon point précédent, couper le pain en tranches vous donne une surface beaucoup plus grande pour profiter d’un vaste choix de garnitures.

On peut même avancer que faire griller les bagels de Panera en tranches permet d’obtenir des croûtons qui font presque oublier leur médiocrité initiale. Vous pourrez alors vous concentrer sur les options créatives qui s’ouvrent à vous. Si vous connaissez le style de bagel vendu chez Panera, vous savez que le Cinnamon Crunch ou l’Asiago – les deux meilleurs choix – ont une concentration de saveur incroyablement intense mais extrêmement mal répartie. Trancher le bagel comme du pain est une initiative qui frise le génie puisqu’elle permet savourer l'ingrédient vedette dans chaque bouchée.

Je vous invite donc à bien réfléchir avant de prendre le train des haters en marche. Dans le cas de Panera et de son bagel en tranches de pain qui a autant divisé Internet que cette foutue robe, veuillez faire confiance aux professionnels. Ils savent ce qu’ils font.

Perso, je n'irai jamais à New York commander un bagel en tranches, car j’ai bien compris que c’était un crime passible de la peine de mort. En ce qui concerne Panera, je vous assure que ce découpage est fait dans l’intérêt de tous et je le choisirai jusqu’à ma mort.


Cet article a été préalablement publié sur MUNCHIES US

MUNCHIES est aussi sur Instagram, Facebook, Twitter et Flipboard