Culture

Les Canadiens se demandent encore pourquoi Caillou est chauve

Vingt ans plus tard, le mystère persiste. Du moins c’est ce que révèle le palmarès des recherches Google.
13 décembre 2017, 9:23pm
Capture d'écran. Youtube / Caillou

On est à la mi-décembre; l’heure est au bilan, ce qui rime avec la plus divertissante des compilations annuelles : l’analyse des choses les plus googlées en 2017.

Le bilan nous permet de plonger dans la psyché des Canadiens, de voir ce qui les a préoccupés cette année. C’est aussi l’occasion de voir quelles sont les questions les plus absurdes qui taraudent collectivement la nation.

C’est ainsi que l’on apprend que deux décennies après la diffusion du premier épisode de Caillou, une question brûle toujours les lèvres des Canadiens : pourquoi l’enfant est-il chauve? Cette importante question figure à la huitième position du palmarès des « Pourquoi… » les plus cherchés par les nos compatriotes en 2017.

Une certaine légende urbaine circule : certains croient que Caillou aurait le cancer, mais les éditions Chouette ont donné une tout autre explication sur leur site web. « Caillou a d’abord été conçu sous les traits d’un bébé de neuf mois. Lorsqu’est venu le temps de le faire vieillir, l’ajout de cheveux rendait Caillou méconnaissable. Il a donc été décidé que Caillou n’en aurait tout simplement pas. Caillou a donc été popularisé sans un cheveu sur la tête. » Ce serait d’ailleurs une manière d’enseigner aux enfants qu’être différent, c’est normal.

La question est donc réglée. Canadiens, vous pouvez cesser de googler les curiosités capillaires d’un enfant roi geignard.

À lire aussi : L'année 2017 a été marquée par l'intolérance

L’affaire Weinstein et beaucoup d’autres

Sur une note beaucoup plus sérieuse, les scandales d’agressions et d’inconduites sexuelles ont stimulé beaucoup de recherches sur le populaire moteur de recherches.

Les quatre personnes les plus googlées de l’année au Canada sont toutes au centre d’un scandale sexuel. On retrouve en première place le producteur Harvey Weinstein. Ce sont les allégations de harcèlement et d’agressions sexuelles le visant qui ont ouvert la porte à une pluie de dénonciations, tant dans les médias que sur les réseaux sociaux avec les #metoo, #moiaussi et #balancetonporc.

En deuxième place du palmarès des personnalités les plus cherchées, on retrouve Matt Lauer, le présentateur vedette de la chaîne américaine NBC, renvoyé pour « comportement sexuel inapproprié ». Ensuite vient le célèbre acteur Kevin Spacey, qui fait face à plusieurs allégations de harcèlement et d’agression sexuelle. En quatrième place, on retrouve la vedette de télé québécoise Éric Salvail, visée par de multiples allégations d’inconduites sexuelles.

À noter que les Weinstein, Lauer et Spacey ont été beaucoup plus googlées dans le Canada anglais qu’au Québec. À l’inverse, et sans surprise, Salvail a été beaucoup plus googlé au Québec.

Autres trucs absurdes en rafale

Le fidget spinner continue de mystifier une partie de la population, si bien que sa popularité occupe la septième place du palmarès des recherches débutant par « Pourquoi ». Le fidget lui-même occupe la huitième position des recherches générales, ce qui en fait un gadget plus recherché que l’iPhone 8, à la neuvième position.

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

La philosophique « Pourquoi tout est toujours aussi lourd? » arrive en neuvième place du palmarès des questions, suivie par un des grands mystères des jours fériés : « Pourquoi l’Action de grâce du Canada est différente de celle des Américains? »

Dans la catégorie des « Comment... », c’est la manière dont est fait le choix de nom des ouragans qui a suscité la curiosité du plus grand nombre de Canadiens. La conversion de cuillère à thé en cuillère à soupe arrive en deuxième position, tout juste devant la période idéale pour faire un test de grossesse. On remarque d’ailleurs que « Comment faire de la glue? » (septième position) est une recherche plus populaire que les façons de venir en aide à une personne en dépression (dixième position).

Justine de l'Église est sur Twitter.