FYI.

This story is over 5 years old.

Tous ces artistes qui ont un jour sombré dans une violence incontrôlable sur scène

De Queens Of The Stone Age à Billy Joel, en passant par Courtney Love, Discharge, Axl Rose, Booba et tous les autres.

Pour beaucoup de groupes et de musiciens, les tournées sont une putain de corvée. Enfermés jour et nuit dans un van, avec les mêmes gens puants, 24h/24. Et tous les soirs, devoir faire son taf devant une salle blindée ou vide, que vous soyez crevés, malades ou encore bourrés de la veille. Et surtout, devoir affronter une fois sur deux les casse-couilles du premier rang, comme par exemple Violence Conjuguale qui en a fait les frais à Baleapop le week-end dernier. Alors au bout d'un moment, forcément, ça explose. En résulte des déferlantes de violence physique ou verbale dont on vous propose un hit-parade juste en dessous.

Publicité

Courtney Love

Une fois n'est pas coutume, on se sent vraiment mal pour Courtney dans cette vidéo. Sérieux, qui est capable d'aller la voir en concert dans le seul but de brandir devant elle une photo de son mari décédé ? Il faut être un sacré connard pour faire ça. Mais Courtney ne se laisse pas démonter et gère le truc avec la délicatesse qu'on lui connaît (comprendre : dans la vulgarité la plus totale). Elle avoue être une mère débordée : « Je dois vivre avec son fantôme, toute la merde qu’il a laissée et son gosse », puis elle s'en prend à Dave Grohl avant de quitter brusquement la scène. Elle accepte finalement d'y revenir après que le public ait scandé en chœur : «

The Foo Fighters are gay !

». Sacrée soirée.

Dave Grohl

En parlant de Dave Grohl, il s'est un jour arrêté en plein milieu d’un morceau (une énième chanson « rock ») pour dire à un type du public d'arrêter de se battre et de dégager. « Viens pas à mes concerts pour te battre. On ne vient pas à mes concerts pour se battre. On vient à mes concerts pour DANSER. Connard. » Dave Grohl est-il le Bigard du grunge ? Ou juste l'héritage le plus embarrassant des années 90 ?

Green Day

Vous avez tous déjà vu un gamin pigner pour ne pas aller au lit ? Alors vous voyez à peu près ce qu'a pu donner la colère de Billie Joe Amstrong au iHeart Radio Music Festival de 2012. Obligé de quitter la scène pour laisser la place à Usher, Billie a lâché le mot « fuck » presque autant de fois que les Américains ont dû se farcir l'intro de « American Idiot ». Il n'a pas non plus manqué de rappeler à tout le monde qu'il était là depuis « cette putain d'année 1984 » et qu'il « n'était pas Justin Bieber, bande de fils de putes » avant de massacrer sa guitare et son micro. Deux jours plus tard, il entrait en cure de désintox. L'eyeliner est une putain de drogue.

Publicité

Staind

Mec, c'est facile de se foutre de la gueule de Staind. C'est facile, mais c'est drôle. Mais là, retournement de situation : le chanteur pointe du doigt un connard dans le public qui est tranquillement en train de peloter une mineure. J'aurai jamais pensé le dire, mais putain, bien joué Staind. Les mecs qui profitent des meufs pendant qu'elles slamment sont les plus gros sacs à merde qu’on peut croiser en concert. Suivis de près par les gens qui prennent des vidéos à la verticale.

Notorious B.I.G.

Mais putain DJ Kap, ressaisis-toi mec !

Billy Joel

C'est sans aucun doute l'une des meilleures vidéos existant sur Internet. C'est peut-être même l'une des plus grandes choses dont l'Homme se soit montré capable. Quoi de mieux qu'un pianiste qui perd la boule, explose son piano, détruit son micro et en profite pour tabasser quelqu'un, tout en restant le type le plus pro du monde et en respectant le tempo de « Sometimes A Fantasy » ?

Pearl Jam

Lors d'un concert donné en 1998, il semble qu’un fan de Pearl Jam ait confondu Eddie Vedder avec un distributeur de boisson et lui ait balancé des pièces de monnaie. Eddie est alors entré dans la plus grosse colère de sa vie (à 2:30).

Queens Of The Stone Age

On ne sait pas si Josh Homme des Queens of the Stone Age s'est pris lui aussi des pièces dans la face, mais il a ramassé un truc, c’est sûr : malgré ses 39°C de fièvre, on le voit déverser un flot inouï d'insultes sur ce gamin, avant que la sécurité ne le sorte pour qu'il puisse aller s'asseoir sur un tabouret méditer sur sa triste situation.

Publicité

Nickelback

Pour en finir avec tous ces groupes qui n'apprécient pas que l'amour de leurs fans se traduise par le jet d'objets contendants en leur direction, voici Chad Kroeger, période cheveux longs, qui au bout de deux chansons décide de quitter la scène après avoir reçu une pluie de cailloux. Pas des pièces ni des bouteilles, non : DES CAILLOUX. Le plus triste, c’est que personne n’a cherché à le rattraper…

Discharge

Vous pensez peut-être que Discharge, les légendes du D-beat, sont de vieux punks croulants, et que vous pouvez donc vous permettre de les emmerder ? Eh bien vous avez tort. Un marmot à crête en a fait les frais après avoir jeté une bouteille sur le chanteur, Rat Martin, qui est venu lui-même le chercher dans la foule et lui a collé une vigoureuse mandale dans la tempe. Voilà une belle leçon : à un concert de Discharge, vous n'entendez rien, vous ne voyez rien, vous ne balancez rien.

Guns N’ Roses

Était-il techniquement possible qu'Axl Rose échappe à cette liste de musiciens excédés ? Putain, il existe même une

compilation entière

de vidéos dédiées à ses gueulantes poussées entre 1988 et 1993. Et l'extrait ci-dessus est la meilleure introduction possible à cet univers vociférant.

Screeching Weasel

Ben Weasel a passé des dizaines et des dizaines d'années à se constituer péniblement une fanbase à l'aide de morceaux pop-punk que l'on qualifiera pudiquement de médiocres. Mais tous ses efforts ont été réduits à néant lorsqu’il s'est mis à coller des pains à des représentantes du sexe féminin au festival SXSW. Depuis, on ne regarde plus Screeching Weasel de la même façon. Notez bien sur vos tablettes : taper des meufs réduira votre carrière à néant, qui que vous soyez.

Publicité

Booba

« Vous voulez une bouteille de Jack dans la tête ou quoi ? - Naaaaan ! ». La France de 2008 se souvient de cette phrase proférée à

Urban Peace 2

, l'énorme concert de rap pour la paix organisé au Stade de France. A t'on retrouvé celui qui l'avait reçue ? Aucune idée. Booba avait regretté son geste quelques jours plus tard en mettant toutefois en cause l'organisation déplorable du concert et le fait d'avoir reçu tout un tas de projectiles; parmi lesquels

des crachats

et des couteaux, oui mesdames et messieurs, « des couteaux » ! (Dans un autre registre, il y a aussi

La Dénonciation par La Fouine

)

Damien Saez

J'aimerais bien voir Damien Saez dans une situation critique, type incendie de sa maison ou noyade de l'intégralité de sa famille sous ses yeux. Je suis sûr qu'il s'allumerait une clope et regarderait la scène avec un air vaguement concerné, en souriant de temps en temps, quand par exemple son studio exploserait dans une fantastique gerbe de flammes ou que la petite dernière coulerait à pic sans même comprendre ce qu'il lui arrive. Et au bout d'environ 3 minutes, il dirait « attends, attends, je capte plus rien là », commencerait à réaliser et lâcherait dans un soupir « non, vous faites chier ». Un peu comme dans cette vidéo.

Converge

Une vague altercation, un semblant de désaccord, un type qui en piétine un autre et soudain (à environ 2:10) c'est le chaos, les poings volent, on ne comprend plus rien et quelqu'un se prend même un coup de basse en pleine tête. Il y a probablement une explication plausible derrière tout ça mais personne ne l'a jamais su. En même temps c'est très bien comme ça, il y a des choses qu'il vaut mieux ne jamais dévoiler. Un peu comme certaines paroles de Jacob Bannon.

Publicité

Kiss

Pas cool le coup du laser dans les yeux, surtout sur des retraités. Cela dit, venant du groupe qui est responsable de 75% des cataractes en Amérique du Nord, la réaction peut sembler un rien déplacée.

Shitdisco

Hey, Shitdisco ! Qui se souvient de Shitdisco ? Mais si enfin, les Klaxons, Hot Hot Heat, Digitalism, Maxïmo Park, Kaiser Chiefs, Hard-Fi, les années 2000 ! Non ? Vraiment pas ? Alors visez-les donc se lancer dans une baston totalement désordonnée avec un ingé-son pendant que leur guitariste les regarde tranquillement en continuant à jouer ! Parce que c'est tout ce qu'il y a à retenir d'eux. Le reste vous pouvez oublier. Comme les années 2000.

Pete Doherty

Quand l'intelligence fait défaut, il reste les réflexes nerveux. Quand même les réflexes nerveux lâchent, c'est que vous êtes Pete Doherty. Pas de blablas ni de mandales chez l'ex-serviette humaine des Libertines, le garçon a sa manière bien à lui d'exprimer sa violence : en se ramant violemment la gueule sur un coin de scène sans prévenir. Ce n'est pas tout à fait un style, mais c'est déjà un genre, il faut bien lui reconnaître ça.

Sélection compilée par Dan Ozzi, Lelo Jimmy Batista, Rod Glacial et Sarah Mandois.

Plus de gens qui partent en brioche sur Noisey

Billy Corgan ou l'art de faire n'importe quoi tout le temps

Billy Corgan a continué à faire n'importe quoi depuis la dernière fois où on vous a raconté qu'il faisait n'importe quoi

C'est le début de la fin pour Justin Bieber. Depuis un an. Ou deux. Peut-être même trois

La lente et douloureuse descente aux enfers de Lady Gaga