FYI.

This story is over 5 years old.

Pourquoi 130 000 personnes se sont mobilisées pour remplacer Kanye West par Liam Gallagher à Glastonbury ?

Non, il n'y a pas qu'en France que ça se passe.
26 mars 2015, 1:05pm

Cette semaine, entre les groupes qui se font interdire de concert à cause de leur nom et les artistes qui se font censurer par un groupe hôtelier, on a eu à plusieurs reprises l'occasion de se demander si 2015 était bien l'année de la liberté d'expression annoncée. Dans les festivals aussi, certains font face au boycott. C'est le cas de Kanye West, dont la venue au Glastonbury a créé une hecatombe sur l'interweb. Les critiques se sont abattues en masse sur les organisateurs du festival et une pétition a même été lancée sur le net pour annuler la venue du rappeur au festival.

Qu'on soit bien d'accord : on parle bien de Glastonbury ? La traditionnelle célébration du talent, de l’ouverture d’esprit et de la diversité, comme l’a récemment souligné Emily Eavis ? Le seul endroit sur Terre où on peut voir Dolly Parton, Danny Brown et des types qui jonglent avec des quilles enflammées sur le même kilomètre carré ? C’est la première fois dans l’histoire du festival qu’une tête d’affiche est autant contestée -alors qu'on pensait franchement avoir atteint le top l'an dernier avec les railleries concernant la venue de Metallica.

Pourquoi s’en prendre à ce point à Kanye West ? Que lui reprochent ses détracteurs ? Quels délits, quels crimes a commis Yeezy pour que près de 130 000 personnes se mobilisent pour annuler sa venue et le remplacer par un « groupe de rock » ? Et par « groupe de rock », ils ne sous-entendent clairement pas Cheveu ou Sleaford Mods. Neil Lonsdale, celui qui a lancé la pétitions, a même été jusqu'à suggérer que Kanye soit remplacé par une reformation d'Oasis. Mais qu’est-ce que Liam Gallagher a de plus que Kanye West, exactement ?

PROBLÈME #1: Kanye West est arrogant et ridicule

Kanye eating ice cream pic.twitter.com/oBja578BkP

— Kanye Doing Things (@KanyeActivities) February 9, 2015

En effet il est arrogant et ridicule. Mais donnez-moi le nom d'un artiste capable de headliner un festival accueillant plus de 150 000 personnes qui ne soit pas un brin arrogant et ridicule. Les artistes sont tous des personnes plus ou moins compliquées à gérer — oui, même Taylor Swift. Mais opposer Kanye West à Liam Gallagher, l’une des plus grandes gueules que la pop culture ait connu ces 20 dernières années ? Gallagher passait son temps à raconter des saloperies, à se battre et à s’envoyer en l’air. Ce mec, c'était Kanye West puissance 10.

PROBLÈME #2 : Kanye West ne respecte pas les autres artistes

Oui, c’est vrai, il aime bien rabaisser les autres. On est tous au courant des coups d’éclats de Kanye West pendant les différents Awards. En plus d’avoir arraché le micro à Taylor Swift, il a donné ses propres récompenses et été lourdement critiqué par ses pairs pour avoir osé dire ce qu’il pensait. Et vous savez qui a déjà fait ce genre de choses ? Ce bon vieux Liam Gallagher, bien sûr. Kanye vient titiller les vainqueurs parce qu'il est frustré (« Je n’ai jamais remporté d’Award face à un artiste blanc. Ils pensaient vraiment que je n’allais pas le remarquer? ») et parce qu'ill veut montrer qu'il n'y a toujours pas assez d'artistes Noirs dans la culture populaire. Liam Gallagher est lui aussi une pointure en terme de dérapages - à tel point que NME en a fait un top 30. Quand Kanye West accuse Beck de ne pas respecter l’art, Liam Gallagher dit de Billy Joe Armstrong de Green Day: « Je ne peux pas le blairer, sa gueule ne m’inspire rien de bon. »

PROBLÈME #3 : Kanye West n'écrit même pas ses textes

C’est sûr que quand on regarde les crédits de ses morceaux, on voit un tas de co-auteurs, de producteurs et de collaborateurs, mais ça fait partie de la culture hip-hop. De toutes les critiques qu’on a pu faire à Kanye, celle-ci est surement la plus stupide, car quand il est question de talent et de réussite, son répertoire parle de lui-même. Il a été le précurseur de tellement de choses, tant dans la musique que dans la mode. Qu’en est-il de notre ami Liam ? Eh bien, lui, c’est grâce au talent d’écriture de son frère Noel qu’il bouffe tranquille tous les jours depuis le milieu des années 90.

PROBLÈME #4 : Kanye West s'aime d'amour

Ok j’avoue, Kanye West se kiffe pas mal. Il s’auto-congratule assez souvent, il prend trois jours de congés pour photoshoper ses photos de mariage, il n’hésite pas à gueuler sur son staff sur scène si les backs ne sont pas assurés comme il faut en concert, et il s’est aussi auto-proclamé Dieu. Kanye West adore Kanye West, mais le problème c’est de savoir s’il est imbu de lui même juste pour la flambe ou s’il y a vraiment quelque chose positif derrière tout ça. Quand une personne ne s’aime pas, qu’elle est à moitié dépressive, elle a aussi un égo surdimensionné - il est juste négatif. Mais dans ce cas là, c’est moins gênant, donc plus acceptable. Kanye West pense qu’il est le meilleur, mais il le fait sans une once de méchanceté et sans casser du sucre sur le dos de ses aînés, ce qui n’est pas forcément le cas de Liam « Beady Eye dépassera les Beatles » Gallagher. En parlant des Beatles, ils étaient les premiers à se comparer à Jesus non ?

Tout bien considéré, Kanye West se comporte en fait comme 90 % des rockstars. Mais alors qu’est-ce qui différencie la plupart des rocks stars — Liam Gallagher y compris — de Kanye West?

On y arrive : il est Noir. Excusez-moi de ne pas avoir tourné autour du pot plus longtemps en utilisant des mots moins directs, mais en l’occurrence ce serait une simple perte de temps, surtout après avoir lu des commentaires tels que « Quand Jay Z est venu, il a attiré des spectateurs avec lesquels je ne me sentais pas en sécurité » ou « Glastonbury devrait rester un festival rock » (comprendre : un festival « Blanc »). Neil Lonsdale a, lui, dénoncé la performance « menaçante » de Kanye aux BRIT Awards sur le morceau « All Day ». Un show orchestré par un mec « sans aucune classe » qu’il considère comme un « proxénète ». Il a ensuite ajouté que le groupe pacifiste The Libertines, l’élégant et poli Oasis et les très pieux Rolling Stones composaient son line-up de rêve. Cautionner tout ce qu'on reproche à Kanye West quand ce sont des Blancs à guitare qui le font, désolé mais c'est raciste.

On attaque une nouvelle semaine et j’espère que l’engouement autour de cette pétition va s’estomper, histoire que je puisse chopper la place d’un de ces abrutis qui préfèrent boycotter le festival plutôt que de voir un Noir avec des lances flammes rendre le public complètement fou. Un dernier mot pour Neil Lonsdale — qui participera pour la première fois au festival — et ses compères : allez bien vous faire mettre.

Grace Medford n'a pas signé cette pétition. Elle est sur Twitter