FYI.

This story is over 5 years old.

Ne vous faites pas de soucis pour Tinashe

Chanteuse, danseuse, actrice, mannequin, productrice, réalisatrice et ceinture noire de Taekwendo, l'Américaine savate le monde de l'entertainment depuis l'âge de 3 ans.
20.4.15

Photo - Stephanie Sian Smith

Tinashe Jorgenson Kachingwe est née pour être une star. Chanteuse, danseuse, actrice, mannequin, productrice, réalisatrice et ceinture noire de Taekwendo, l'Américaine savate le monde de l'entertainement depuis l'âge de 3 ans. Ses parents, un artiste originaire du Zimbabwe et une thérapeute de l'Iowa, ont déménagé tout le clan Kachingwe à Los Angeles au milieu des années 90 pour faciliter la carrière bourgeonnante de leur fille. Et ça a payé. Après avoir participé à des sitcoms et des émissions télé, Tinashe a rejoint un girls band, The Stunners, formé par l'ex-pop star et productrice, Vitamin C. The Stunners ont reçu un succès mitigé en ouvrant pour Justin Beiber aux États-Unis avant de splitter en 2011, laissant Tinashe prendre son envol en solo. Oui, un peu comme Justin Timberlake.

Publicité

Après plusieurs mois passés à expérmienter et enregistrer dans sa chambre, Tinashe a sorti deux mixtapes, In Case We Die et Reverie mais ce n'est qu'avec Black Water, en 2013, qu'elle retiendra l'attention des fans, des critiques, et fatalement de quelques D.A. Tinashe a ensuite signé avec Sony, chez qui elle a sorti son premier album, Aquarius, en fin d'année dernière. Un début bluffant qui passe du banger « 2 On » à des morceaux avec Dev Hynes comme « Bet » et des love songs au cordeau façon Aaliyah.

Le mois dernier, Tinashe a renoué avec ses racines en balançant une mixtape gratuite de 7 titres, Amethyst. Dans la foulée, son nouveau clip a atteint les 2 millions de vues sur YouTube en à peine une semaine. On l'a chopé pour qu'elle nous parle de tout ça.

undefined

D'ailleurs, tu as écrit un morceau pour J Lo, « I Luh You Papi ». Ça fait quoi de voir quelqu'un comme elle choisir un de tes titres ?

Je pense que, finalement, ça te pousse à suivre ton instinct. De la même façon que ça marche avec les autres artistes, je sais instantanément quand des morceaux sont faits pour moi, comme il y a d'autres morceaux que j'écris avec lesquels je ressens moins d'atomes crochus. C'était le cas avec

« Papi »

, j'étais moyen chaude pour l'interpréter, donc ça n'a pas été compliqué pour moi de la laisser partir… et J-Lo a tout tué dessus !

Comment tu conserves l'équilibre entre ton image de meuf mignonne et l'autre face de ta personnalité, plus sophistiquée, plus obscure, et plus rue ?

Publicité

C'est un truc que j'essaie de contrebalancer parce que les gens on tendance à ne retenir que la partie émergée de l'iceberg quand tu commences à être plus exposée. Quand j'ai signé pour la première fois avec un label, ils ont capté d'où je venais en tant qu'artiste et ils ont respecté la fan-base que je m'étais déjà constituée. Ils ne voulaient pas que je fasse une croix sur ça et ils respectaient mon boulot et mon opinion, et jusqu'à aujourd'hui, j'ai toujours réussi à maintenir l'équilibre.

Tu as refusé des offres importantes de gros labels ?

Ouais. C'est toujours le même problème : trouver quelqu'un qui comprend vraiment ce que tu fais, qui ne fait pas semblant, ou se force, et ensuite, attendre simplement le bon timing. Il y a de nombreuses situations où ça ne colle pas, et quand ça veut pas, ça veut pas. Je signerai le contrat le plus sensé qu'on me présentera en tant qu'artiste.

Tu as réalisé le clip du morceau « Aquarius » toi-même. C'est un truc que tu veux continuer à faire ?

Ouais, j'adoderais. Surtout des vidéos un peu

grungy,

qui ont l'air d'êtres faites maions.

Ca colle bien au morceau finalement vu que tu l'as enregistré dans ta chambre, 100 % DIY.

Exactement, j'ai envie d'avoir des visuels qui tranchent et pas juste des trucs super

glossy

.

Ca fait des années que tu danses, que tu joues, que tu chantes. Pourquoi as-tu décidé de te focaliser sur la musique et d'arrêter de jouer ? Ca te gonflait de devenir « la meuf de la télé qui se met à chanter » ?

Publicité

Absolument. Je voulais que les gens prennent ma musique au sérieux, je ne voulais pas qu'on se souvienne de moi à cause de mes apparitions à la télé. Les gens estiment que tu es moins légitime dans ces cas-là, y'a rien à faire. La musique est tellement importante pour moi, que j'ai décidé de lâcher complètement l'acting à l'âge de 16 ans. Je me disais qu'il était temps de se concentrer sur la musique, pour que les gens comprennent que c'est le truc qui me passionnait le plus.

On ne te reverra plus jamais sur les écrans ?

Si, je pense, plus tard, mais je veux m'établir dans la musique en premier, vraiment. Plus tard, je pourrais développer d'autres trucs, mais actuellement, c'est tout pour la musique.

Tu as déclaré que l'industrie s'arrangeait souvent pour que les artistes féminines se crêpent le chignon et créent une situation où il ne peut exister qu'une reine à la fois, alors que pour les mecs, il y en a des centaines par style. C'est de la misogynie ?

Ouais, je crois que ça a définitivement un lien avec ça. Je crois aussi que beaucoup de femmes en général sont très compétitives, et que l'industrie tend à en faire un marché compétitif. Je ne sais pas vraiment quels en sont les tenants et les aboutissants, mais j'espère que ça va changer.

Il y a une personnalité de la musique qui t'inspire, vis à vis de son parcours et de la longétivité de sa carrière, genre Madonna ?

Madonna a eu une carrière fantastique c'est clair et elle est toujours dans la course aujourd'hui après des années et des années, elle est au courant de ce qui marche et tout. Personnellement, je prévois d'évoluer dans différents aspects et domaines, j'ai envie de créer dans la mode, dans le cinéma, et d'avoir différentes entreprises à côté de la musique, voilà, il n'y a pas de limite.