Publicité
Music by VICE

Kane West est la nouvelle arme secrète de PC Music

« Il faut garder à l'esprit qu'on reste des nerds anglais. On a une conception du fun assez tordue, mais c'est justement ça qui nous plaît. »

par Rachel Damore
24 Août 2015, 11:00am


« Ce sera peut-être complètement incompréhensible pour l’amateur de PC Music moyen, mais j’ai une fascination pour des mecs comme Larry Levan, Ron Hardy et tous les DJs de Chicago. Ils ont participé aux meilleures soirées de tous les temps. On perd de vue le plus important — et le plus important, c’est que la fête soit vraiment cool. » C'est ce que nous explique Gus Lobban aka Kane West, le nouveau prodige du label PC Music.

Lobban a fait ses premiers pas dans le trio de J-Pop, Kero Kero Bonito (KKB) qu’il a fondé avec son ami d’enfance, Jamie Bulled. Les deux compères ont passé la pop internationale au shaker pour obtenir une musique bigarrée et ultra-efficace. De la J-Pop à l'afro-funk en passant par le dancehall (le père de Lobban aurait, dit-on, « la plus grande collection de disques de musique jamaïcaine de tout le sud de Londres ») avec des paroles chantées en anglais et en japonais par leur chanteuse Sarah Midori Perry, KKB est au carrefour d'une multitude de styles musicaux.

Mais c’est Kane West que vous serez plus susceptible de croiser lors d’une de vos prochaines virées nocturnes. « Kane est conçu pour le club, alors que KKB c’est bien partout, » affirme t-il. L’an passé, Lobban a remporté un concours de remixes organisé par le producteur montréalais Tiga. « En vingt minutes, c’était bouclé. Ça me fait encore marrer aujourd’hui d’avoir gagné ce concours. » Tiga avait estimé que la musique de Lobban « était trop dingue pour être ignorée » et lui avait proposé de sortir un EP sur son label, Turbo Recordings, bien avant qu'il ne soit récupéré par PC Music. Cet EP, intitulé Expenses Paid, est donc sorti chez Turbo le 14 août dernier.



L'intérêt de PC Music pour ce mec de 22 ans tombe sous le sens. PC Music est un laboratoire qui arrive actuellement à son stade de maturation. De nombreux admirateurs raffolent des sorties acides et satiriques du label anglais, tandis que d'autres n'y comprennent absolument rien. « Il faut garder à l'esprit qu'on reste des nerds anglais, raconte Lobban. On a une conception du fun assez tordue, mais c'est justement ça qui nous plaît. »

De ses débuts sur Internet à son showcase sold-out au festival SXSW, en passant par le lancement de sa fausse chaîne de télé, le label PC Music, dirigé par A.G. Cook tente de redéfinir la pop. Signé aux côtés de GFOTY et Hannah Diamond, Lobban produit une house obscure mais plutôt enjouée à partir d'échantillons de musique de jeux vidéos.

« Je veux être le plus grand DJ de tous les temps. Je veux être C+C Music Factory et David Guetta réunis », explique Kane. Parce que Kane a dans l’idée de devenir le plus gros DJ au monde mais aussi celui qui organise les meilleures fêtes. « Ouais, c'est exactement ça. Tu voudrais franchement être quelqu'un d'autre toi ? »

Noisey : D’où vient l’idée de KKB ?
Kane West : Avec Jamie, on aimait le même genre de trucs, les musiques du monde entier. On ne voulait pas se faire de l'argent - on a pris notre projet au sérieux mais on était encore à l'école. Puis le groupe est devenu une réalité, un truc concret.

Pourquoi avez-vous décidé de faire de KKB un projet bilingue ?
Avec KKB, on se servait de différents aspects de la pop internationale, on s'inspirait des musiques de partout. On adore la K-pop actuelle mais on voulait aussi travailler sur d'autres trucs, comme l'afro-funk. Jamie est un expert dans ce genre de musiques, et rien n'est chanté en anglais. On voulait s'éloigner du cliché que représente la langue anglaise dans la pop. On a trouvé le contact de Sarah sur un tableau d'affichage à destination des expatriés japonais. Elle a dit qu'elle était ok, on lui a fait passer une audition et on a directement su que ça marcherait avec elle.

Où as-tu découvert l'afro-funk ?
C'est beaucoup plus simple que ce que tu pourrais croire. Internet est un truc énorme. Rien qu'avec les jeux vidéos par exemple, tu peux te faire une première idée de la musique japonaise. J'ai écouté du dancehall et toutes ces musiques jamaïcaines grâce à mon père. Jamie a découvert le funk africain en prenant un CD au pif chez Tesco. Puis on a écouté tous les trucs qui pouvaient nous paraître bizarres. Je me rappelle avoir acheté un super CD de reprises de pop mexicaine dans une sorte d'institut culturel.

undefined


Kero Kero Bonito. De gauche à droite : Gus Lobban, Sarah Perry, Jamie Bulled.

Donc, tu n'as pas découvert tout ça avec Internet ?
Internet m'a aidé bien sûr. Mais le problème avec Internet c’est que tu ne vas écouter que des trucs que tu connais déjà. Il faut que tu saches déjà ce que tu veux chercher en allant sur Internet. Aujourd’hui, tu as moins de chance de tomber sur un CD de funk africain chez Tesco parce que Tesco ne vend plus ce genre de disques, et c’est sûrement à cause d’Internet.

Qu’est-ce que KKB et Kane West ont de plus à offrir que le reste ?
Ce sont des projets très courageux et plein de vie. Beaucoup de gens ne s’en rendent pas compte. Je pense que les gens essayent trop d’anticiper ce que font les étudiants en art. Ils voient beaucoup d’ironie et ils intellectualisent trop le truc, mais c’est tout simplement que la musique basique et monotone nous emmerde. KKB et évidemment PC Music veulent faire un truc fun parce qu’on s’ennuyait à mourir dans certains clubs.

Contrairement aux autres projets signés sur PC Music, Kane West est un des trucs les plus adaptés aux clubs.
Les gens ont tendance à voir PC Music comme un label en opposition totale avec la culture club de base… Mais il propose juste une nouvelle façon d'envisager la musique de club.
Le problème avec la club culture est plus important que ça, aujourd’hui, on ne nous passe plus rien de fun ni de groovy pour danser. Il n'y a rien d'innovant. Kane West bouscule l'univers de PC Music et de ses fans, pour qu'ils comprennent que PC Music, ce n’est pas seulement de la pop moderne, c’est une vision globale.

Tu penses qu’un jour PC Music s'insèrera complètement dans la culture mainstream ? Le morceau « Lemonade » de SOPHIE a été utilisé pour une pub McDonald's, par exemple.
Il suffit de se répéter un truc plusieurs fois pour qu'il devienne réalité. Et c’est exactement ce que fait PC Music. Quand je sortirai des trucs nouveaux avec Kane West, les gens trouveront ça « bizarre » mais ils danseront dessus en club et ils matteront les clips sur Vevo.

Je pense que si les gens trouvent PC Music bizarre ce n'est pas tant pour leur musique que pour leur image. Kane West, ça n’est finalement que de la house old-school avec un blase ironique, un truc d'étudiants en école d’art. Ça les déstabilise. Mais, au fond, ce n’est que la bonne vieille house. Si un morceau comme « Power of Social Media » sortait sur Phantasy Sound, ça ne perturberait personne. Mais bon, c'est toute la subtilité de la pop.

Expenses Paid vient de sortir. Dis-nous en quelques mots pour finir.
Tous les aspects de Kane sont représentés sur cet EP. Dans Expenses Paid, vous n'entendrez aucun solo de flûte en MIDI. « Don’t Stop » est un hommage à Michael Jackson, la plus grande pop star de tous les temps. « Recycle Bin » est une bombe à destination des clubs. Et « Mexicans »… Qu'est-ce que je peux bien t’en dire ? [Rires] « Mexicans » c’est le morceau que je préfère jouer.



Kane West est sur Facebook // SoundCloud // Twitter.

Tagged:
Music
Features
Noisey
PC Music
Hannah Diamond
SOPHIE
GFOTY
Kane West
KKB
Turbo