FYI.

This story is over 5 years old.

Voici Okilly Dokilly, le seul groupe de l'Univers connu entièrement dédié à la gloire de Ned Flanders des Simpsons

Ils décrivent leur style comme du « Nedal », soit un truc « moins rapide que le Bartcore et un peu plus propre que le Krusty Punk. »
Emma Garland
London, GB

Image via.

Il se passe un truc très bizarre en ce moment aux Etats-Unis, en marge de l'affaire Donald Trump. Cinq hommes (aucun d'entre eux n'est Donald Trump) ont donné naissance à un groupe metal entièrement dédié au personnage le plus sexy et le plus croyant des Simpsons : Ned Flanders. Leur nom ? Okilly Dokilly, évidemment (en insistant bien sur « kill » et « kill » quand on le prononce). Le groupe n'existe que depuis quelques mois et n'a pas encore donné un seul concert (mais c'est prévu). Sur leur page Facebook, ils se décrivent comme étant « le seul groupe de Nedal du monde », et la plupart de leurs morceaux sont construits à partir de citations de Ned (pour chacun des morceaux disponibles sur leur Bandcamp, vous pourrez vérifier de quelle saison et de quel épisode est tirée la citation).

Publicité

Il est évidemment inutile de se demander pourquoi ils ont fait ça. La vraie question, c'est : pourquoi personne n'y a pensé avant. Dans une interview accordée au site australien Rip It Up, le chanteur (aka Head Ned) a confié qu'il avait trouvé le nom du groupe avec le batteur alors qu'ils faisaient la queue dans un magasin et inventaient, pour patienter, des « petits noms mignons pour des groupes bien hardcore et bien brutaux » Partant du constat que personne n'était moins menaçant que Ned Flanders, Okilly Dokilly était né. Ils ont ensuite recruté quelques amis à eux, se sont procurés des pulls verts à col en V et ont adopté les noms de Head Ned, Red Ned, Thread Ned, Stead Ned et Bled Ned. Ensemble, ils pourraient ressembler à Devo si Devo était un groupe d'anciens beatniks vendeurs dans une boutique d'articles spécialisés pour gauchers qui ne manqueraient pour rien au monde leur virée quotidienne à l'église.

Vous pouvez écouter leurs « Okilly Demos » bourrés de cris typiques de Flanders sur leur Bandcamp.

Le groupe a décrit sa musique comme « moins rapide que du Bartcore et un peu plus propre que du Krusty Punk : le Nedal est un juste milieu dans la Simpscène. »

Vous pouvez suivre Emma sur Twitter.