FYI.

This story is over 5 years old.

Sur la route avec Nirvana : des photos inédites de la tournée Heavier Than Heaven de 1989

Automne 89, Nirvana et Tad effectuent une tournée européenne de 37 dates. Bruce Pavitt, cofondateur du label Sub Pop, a pris à cette occasion une centaine de photos qui n'ont jamais été publiées.
7.11.13

Photos de Bruce Pavitt et Steve Double.

Octobre 1989. Kurt Cobain est quelque part en Europe, une bassine pleine de vomi à la main. Le vomi, c'est celui de Tad Doyle, un boucher de 150kgs originaire de l'Idaho, qui rencontre depuis quelques mois un succès d'estime avec son groupe Tad. Nirvana et Tad effectuent une tournée de 42 jours et 37 dates en Europe et la gestion des turbulences gastriques de Doyle est devenue l'une des tâches quotidiennes de Kurt. Il composera d'ailleurs, durant cette tournée, un morceau qu'il nommera « Immodium », du nom des médicaments anti-diarrhée de Doyle, et qui figurera par la suite sur l'album Nevermind sous le titre « Breed ». Bruce Pavitt et Jonathan Poneman, les deux fondateurs du label Sup Pop, ont rejoint la tournée courant novembre, à Rome. Ils ont accompagné les groupes pendant 8 jours, durant lesquels Bruce a pris plus d'une centaine de photos. Le point culminant de la tournée était le LameFest UK, à l'Astoria Theatre de Londres (rebaptisé depuis le Rainbow Theatre). Le show était couvert par le photographe Steve Double pour le magazine Sounds, mais pour une raison tout à fait incompréhensible, aucune des photos prises ce soir là n'ont été publiées. Nous sommes donc heureux de vous en présenter quelques-unes, auxquelles nous avons ajouté une poignée de clichés pris par Pavitt durant la tournée. Les photos sont extraites du livre Experiencing Nirvana : Grunge in Europe, 1989, qui sortira le 14 novembre chez Bazillion Points Books.

Publicité

Lundi 27 novembre
Piper Club, Rome Jon et moi sommes allés à Rome, rejoindre deux des jeunes groupes de Seattle avec qui nous travaillions à l'époque : Nirvana et Tad. Nous venions les soutenir et les aider, à quelques jours d'un gros showcase Sub Pop à Londres (le LameFest UK), où ils devaient jouer avec Mudhoney, les « stars » du label. La presse anglaise a lancé la carrière de centaines de groupes et nous attendions donc beaucoup de ce concert. Nous étions particulièrement inquiets au sujet de Kurt Cobain, le chanteur de Nirvana, qui, d'après ce qu'on avait entendu, était dans un état de fatigue et de dépression avancés. J'espérais que notre venue lui remonte le moral. Tout le monde était bien conscient qu'il fallait être en forme pour Londres, parce que c'était le plus gros concert de la tournée et que c'était l'occasion de faire une grosse impression sur la presse anglaise… Tad est monté sur scène et a joué, comme à son habitude, un set brutal et massif, composé de titres extraits de son premier album, God’s Balls. Après avoir nargué la foule pendant de longues minutes, le bassiste Kurt Danielson s'est jeté dans la fosse en hurlant « Nique le Pape ! », pendant que le batteur Steve Wied continuait à pilonner, sans broncher. Après 40 minutes de provocations diverses sur Rome et ses habitants, le groupe le plus lourd du monde a quitté la scène et est parti s'écrouler dans les loges.

Publicité

Nirvana a pris le relais… Après une dizaine de morceaux, Kurt, frustré par le son de sa guitare, l'a entièrement détruite et a grimpé au sommet d'énormes enceintes. Les gens le regardaient et tout un tas de types bourrés se sont mis à lui crier « Allez, saute ! ». On était conscients du danger que ça représentait. J'ai assisté à la scène depuis la fosse, pétrifié, pendant que Jon et Tad regardaient depuis le balcon. Tout le monde retenait son souffle. C'était la panique, on s'inquiétait vraiment pour Kurt.

Dimanche 3 décembre
Astoria Theatre, Londres

Kurt Cobain salue le public : « Salut, nous sommes un des trois représentants officiels de la scène Sub Pop de Seattle, état de Washington ». Nirvana joue « School », son morceau d'ouverture habituel. Kurt casse d'emblée une corde de guitare. Hors de lui, il quitte la scène pour la remplacer, pendant que Krist et Chad se mettent à improviser une reprise du « I Wanna Be Your Dog » des Stooges. Dans la confusion la plus totale, des gens se mettent à slammer.

Krist hurle : « C'est la dernière date de la tournée, alors on peut faire ce qu'on veut ! »

Kurt rejoint le groupe, ils enchaînent avec « Scoff » et se remettent peu à peu sur les rails. La voix de Kurt est possédée, intense. Il saute en l'air, retombe sur ses genoux et balance l'intro de leur premier single, « Love Buzz ». La foule explose. Nirvana ont une énergie et une présence incroyables.

Publicité

Septième morceau, ils jouent leur reprise de « Molly's Lips. » Kurt fait part de son enthousiasme à l'assemblée : « Cette chanson a été écrite par un groupe qui s'appelle les Vaselines ! C'est le meilleur groupe du monde ! » Les gamins continuent à slammer… Mark Arm de Mudhoney regarde, bouche bée, le groupe qui est sur le point de détrôner le sien. Enfin, Kurt balance sa guitare sur Krist, qui tient sa basse par le manche, comme une batte de base-ball. D'un coup, il pulvérise la guitare, achetée quelques jours plus tôt. Dieu merci, la tournée est finie et ils rentrent à la maison.