FYI.

This story is over 5 years old.

Brèves de disquaire

Parce que la vie d'un disquaire ne se résume pas au Record Store Day et qu'elle est surtout faite de milliers de clients relous.
17.4.15

Alors ça y est, on y est, le voilà à nouveau ce foutu Disquaire Day, ce jour où vous faites la queue 45 minutes durant au milieu de types aux mines tristes et aux jeans ocre pour entrer dans une boutique où vous ne foutez jamais les pieds le reste de l'année, afin d'y célébrer l'amour du vinyle - que vous voudriez croire moulé à la louche par un petit artisan aveyronnais au secret ancestral mais qui n'est rien d'autre qu'un produit manufacturé en vente depuis un peu moins de 70 ans - en claquant l'équivalent d'une nuit en suite Prestige dans un hôtel de Loire-Atlantique pour des rééditions de Bruce Springsteen et des 45 tours picture-disc des Foo Fighters. Ça va, c'est cool, je respecte. Chacun sa croix, pas vrai ? N'étant pas très porté sur le plastique et les files d'attente, j'ai tenu à rendre hommage à cette noble et nécessaire profession d'une toute autre façon, en écrivant dans le ciel, en lettres de feu, le nom de celui qui, de Savannah, Georgie à Poitiers, Poitou-Charente, unit tous les disquaires du Monde Libre : le client relou. J'ai demandé pour cela à Florian Schall, ex-chanteur du mythique groupe de hardcore Dead For A Minute (dont le premier album a été réédité cette année sur Specific), moitié du non moins mythique duo emo-punk Twin Pricks et surtout co-tenancier de La Face Cachée à Metz, de m'ouvrir le carnet qu'il garde sous son comptoir et dans lequel il consigne depuis plusieurs années les plus belles perles récoltées au magasin. CEUX QUI VEULENT SAVOIR - « Bonjour, est-ce que vous avez des disques d'avant ?
- D'avant quoi ?
- Ben des disques d'avant…
- Oui d'accord, mais qu'est-ce que vous entendez par ‘avant’ ?
​- Ben avant la musique, quoi… 67/68… » « L'année dernière vous écoutiez un disque live avec une pochette blanche… Je vous parle de ça, c'était il y a environ un an… Vous vous souvenez du nom du groupe ? J'aimerais bien vous l'acheter ! » « Vous avez du Cannibal Cops ? » - « Bonjour, je cherche un vinyle pour faire un cadeau…
- …
- …
- Oui…?
- Oui, voilà, je cherche un vinyle… Pour faire un cadeau…
- OK. Qu'est-ce que vous cherchez comme disque ?
- Ben… Je sais pas… C'est pas pour moi, c'est pour faire un cadeau…
- Qu'est-ce que la personne écoute comme musique ?
- Je sais pas. » « Vous avez des chansons de taverne bavaroise, du style Heili Heilo Heila ? » « - Vous avez des cassettes du Bigdil ?
- Des cassettes ?
- Oui, des DVD…
- Du Bigdil ?
- Le truc avec la femme en jaune !
- Kill Bill…?
- Voilà ! »

CEUX QUI SAVENT « Ouais, salut, je suis un collectionneur de vinyles, ouais. T'aurais Led Zeppelin IV par hasard ? » « Ah, Nirvana… Ça me rappelle l'armée, l'année 1984… Ben ouais mon gars, j'écoutais Nirvana en 84… » « Oui oui j'écoutais 'Satisfaction' quand c'est sorti en 1965… C'était quand même bien, les Beatles ! » « J'ai presque 5000 amis sur Facebook, c'est vous dire si mes disques sont rares ! » « De toute façon, faut pas croire, hein. Les mecs de U2, ils en vivent pas, de leur musique. » CEUX QUI RÉUSSISSENT LEUR ENTRÉE [Un type entre, hyper jouasse et guilleret et balance à la cantonnade :]
« Boooooonjour ! Auriez-vous, à tout hasard, des disques de cette grosse taffiole d'Elton John ? » CEUX QUI RATENT LEUR SORTIE « Et bien, jeune homme, je vois à votre prestance que vous n'êtes rien d'autre qu'un petit con ! »
[Lancé par un type qui, 2 minutes après, s'est pris la marche de l'entrée du magasin et s'est ramassé comme une merde. Il était visiblement bien content qu'on soit venus l'aider à se relever.] CEUX QUI N'AURAIENT PEUT-ÊTRE PAS DÛ AVOIR D'ENFANTS [Un client achète le DVD de La Mouche de David Cronenberg pour son fils de 3 ans]
« Hein Enzo, ça te dit de regarder La Mouche ce soir ? C'est l'histoire d'un monsieur qui se transforme en mouche, ça va te plaire ça ! » CEUX QUI AURAIENT PEUT-ÊTRE DÛ AVOIR DES ENFANTS

[Un gamin de 5 ans, qui cherche son père, parti écouter des disques sur la platine d'écoute :] « Il est où Papa ? »
[ Un client, à côté] : « Il est où Papa ? IL EST MORT, PAPA ! » CEUX QUI CHERCHENT « Bonjour, comment c'est classé chez vous ?
- Par genre musical.
- C'est à dire ? » CEUX QUI TROUVENT

« Woah trop bien, vous avez tous les Manowar ! C'est trop cool, Manowar ! »
[Dix minutes plus tard, après être passé à la platine d'écoute : ]
« Ah non en fait c'est de la merde, Manowar… »

CEUX QUI TENTENT « Y'a un peu de poussière sur le disque, vous me faites une réduc' ? » CEUX QUI AURAIENT MIEUX FAIT DE NE PAS TENTER - « Ça fait 8 €, Monsieur.
- Vous êtes sûr ? Parce que ceux-là je les ai pris dans les bacs à 1 € et celui-ci fait 4 € !
- Ah oui pardon, vous avez raison… Ça fait 10 €.
- Ah merde… » CEUX QUI Y ÉTAIENT PRESQUE « Moi je ne collectionne que des premières pressions. » « J'vois qu't'as du bon dans tes bacs là, du Pink Floyd, du Stones, du Crashwertz…» [Un client, réalisant que les Black Angels ont sorti un nouvel album]
« Ah la vache, ils ont remis le couvercle ! » LES MUSICIENS « Quoi ? T'as jamais éjaculé en jouant d'la gratte ? » LES PHILOSOPHES « Vous m'avez l'air bien trop heureux, pour un disquaire. »

Florian est chaque jour que Dieu fait derrière le comptoir de La Face Cachée et sur Twitter - @florianschall Lelo Jimmy Batista est chaque jour que Dieu fait derrière le comptoir de Noisey France et sur Twitter - @LeloJBatista