Moyen milite toujours pour la misanthropie joyeuse

L'empereur bruxellois de la variété sombre revient avec un nouvel album, « L'amour est un champ de bataille », sur lequel figurent Ddamage, Oldd Wvrms et Temple of Nothing.
10.5.16

L'an dernier, l'empereur bruxellois de la variété sombre nous promettait quelques collaborations savoureuses à venir. Et ce week-end, pendant que la France s'échinait à ne rien foutre, lui a sorti par surprise une nouvelle bordée de titres épiques, désespérés, éthyliques, le long d'un album digital intitulé L'amour est un champ de bataille.

Promesse tenue, on retrouve parmi les invités Jean-Baptiste Hanak, moitié de dDamage, qui nous a livré un album exclusif il y a peu, et bien sûr membre de Cobra, le club de moto le plus dangereux des Alpes Maritimes. On y retrouve aussi le fidèle Jason Gé du meilleur groupe de merdo-core du monde, Chiasse Raciale, Oblitère des sludgers de Oldd Wvrms, ou Olivier Jaminon des doomsters de Temple Of Nothing.

Au programme, toujours un smorgasbord de dance-music, de folk de crypte humide, de black metal et de chanson française comme seul Moyen sait en pondre : mais cette fois, le malaise est tellement palpable qu'il risque fort de vous niquer la journée pour de bon. On vous laisse savourer les sept titres de ce vortex absolu de misanthropie gratuite, de timidité agressive et de punchlines faites pour tuer, juste là :