FYI.

This story is over 5 years old.

Guillaume Sorge ambiance lords ennuyés et dames compliquées avec Nice Girls Don't Stay For Breakfast

La moitié de D*I*R*T*Y a enregistré la bande originale d'un des plus beaux hôtels de Paris. Écoute intégrale.
24.11.14

La nuit, l'ennui, le bar de l'hôtel, des dames en robes cocktail, un verre sur le piano, adultère sous la verrière, des parfums boisés, un animal empaillé : non, ce n'est pas le premier extrait des mémoires de

Jean Nipon

mais les premières images de

Nice Girls Don't Stay For Breakfast

, compilation réalisée par Guillaume Sorge (moitié du label

D*I*R*T*Y

- Tristesse Contemporaine, Discodeïne, vous connaissez l'histoire) pour l'hôtel

Publicité

Bourg-Tibourg

. C'est âpre, envoutant, jamais facile, toujours élégant, pour une fois il y a une tracklist et ça sort même en vinyle. L'objet est d'ailleurs magnifique, coffret texturé, finition sultan, mais -noblesse oblige- il n'y en à que 1000, eh oui, c'est rageant. Pas de panique, vous pouvez l'écouter en intégralité juste en dessous. Mettez donc une bûche dans la cheminée, tant que vous y êtes.

Tracklist

Face A
1. Bobbie Gentry — Okolona River Bottom Band
2. Foxygen – Shuggie
3. Siriusmo — Liu
4. Nils Frahm — Unter
5. James Teej — Night Wears Thin (Salax Peep Show Mix)
6. Via Audio — Oh Blah Wee Face B
7. Chris Garneau — Les Lucioles En Re Mineur
8. Julie London — Nice Girls Don’t Stay for Breakfast
9. Bostro Pesopeo – 0000
10. Hypnolove — Beyond Paradise
11. Lawrence Arabia — The Undesirables
12. Jacco Gardner — The One Eyed King