Publicité
Cet article a été publié il y a plus de 5 ans
Music by VICE

Hey les groupes merdiques, voilà les influences à rayer impérativement de votre liste

Joy Division, l'amour, les années 90, Harmony Korine, Twin Peaks et quelques autres.

par Noisey Staff
18 Août 2014, 11:45am

Pourquoi est-ce qu'à chaque fois qu'un nouveau groupe débarque, il se sent toujours obligé de citer les huit ou neuf influences qui ont inspiré à peu près TOUS les groupes depuis la nuit des temps ? Ok, on a compris, vous avez lu Orange Mécanique, vous avez listé tous les mots du vocabulaire Nadsat et vous vous êtes dit qu'ils pouvaient tous faire des « putain de noms de groupe ». Mais après s'être bouffé Heaven 17, Moloko, The Devotchkas, le label Korova et toutes ces chansons intitulées « Horrorshow » ou « Ultraviolence », vous ne vous êtes pas dit que ça aurait été bien vu de ne pas la ramener sur Anthony Burgess et la violence urbaine dès votre première interview ?

On va mettre les choses au clair : voilà une liste des trucs par lesquels vous ne devez plus être influencés, à partir d'aujourd'hui et jusqu'à la fin des temps.

1984

Commençons avec la référence « Fisher Price » de tous les bagages littéraires. 1984 est un livre surpuissant, sur qui le temps n'a pas d'emprise vu que la vision cauchemardesque d'Orwell trouve chaque jour une résonance effrayante dans l'actualité politique. OK, mais la conclusion à tirer de ce livre est : « wow, Orwell était un écrivain visionnaire » et non : « attends, il parlait d'un pays entièrement imaginaire appelé l'Eurasie mais grâce à ma capacité d'analyse sur-développée je me suis aperçu qu'on pouvait y trouver des similitudes avec le monde d'aujourd'hui !!! »

Et c'est ce qui arrive continuellement depuis des années. Les groupes mettent la main sur des infos qui leur semblent cruciales – la surveillance de la NSA ou les dossiers secrets du gouvernement – et deviennent complètement malades au point d'écrire des chansons ou même des albums là-dessus. C'est comme ça qu'on se retrouve avec « Spies » de Coldplay, « Testify » de Rage Against The Machine, « 2+2=5 » de Radiohead, les titres « 1984 » de David Bowie, New Model Army, The Clash ou The Kooks, ou encore les albums 1984 d'Eurythmics, de Van Halen ou de Rick Wakeman. Je ferais bien une playlist Spotify de tous ces trucs mais j'ai pas vraiment que ça à foutre non plus.

Je crois que tout ça a atteint des sommets quand Muse a sorti The Resistance – un groupe qui, s'il n'était pas occupé à remplir des stades à travers toute la planète, serait le type de mec qui te tape sur l'épaule pendant un cours de géographie pour te confier que le gouvernement met du fluor dans l'eau courante afin de contrôler les masses. L'album, basé ÉVIDEMMENT sur le roman, contenait une chanson intitulée « United States of Eurasia » comme si Muse, et non Orwell, avaient réalisé que l'Eurasie pouvait rappeler un continent de la vie réelle. Le morceau était un condensé de lyrics méga-vénères de type « And these wars they can't be won/Does anyone know or care how they begun?/They just promise to go on and on and on ». Sérieusement, vous n'en avez pas marre de rester suspendus à ces vieilles baudruches, les mecs ?

Tant qu'on y est, les autres livres interdits sont : Les Fleurs du Mal de Baudelaire, Les Portes de la Perception d'Aldous Huxley, L'Attrape-coeur de Salinger, l'intégrale de Boris Vian et tout ce qui se rapporte de près ou loin à la putain de Beat Generation, à commencer par ce clodo de Kerouac, qui a tellement fait de mal à l'Humanité qu'il aurait mérité de devenir roadie de Pearl Jam.


TWIN PEAKS

Twin Peaks est un de ces phénomènes culturels étranges – et assez similaires en cela au death metal, à Doctor Who, et aux comics – où malgré le fait qu'il soit complètement entré dans la culture populaire et devenu un classique de la télévision, chaque spectateur se comporte comme s'il était le premier Argonaute à briser son hymen et à pénétrer dans sa mystérieuse âme concave.

Des exemples d'artistes qui ont fait référence à la série ou à sa bande-son ? Moby, Surfer Blood, DJ Shadow, The Wedding Present, Ben Frost, El-P, Mount Eerie, Sky Ferreira, Blood Red Shoes, Twin Peaks (pas mal les gars) ou encore Noah and The Whale.

Vous êtes prévenus, si on tombe encore une fois sur une chanson qui s'appelle « Audrey Horne Knows My Secret », on achète des Crocs à David Lynch.


LE R'N'B DES 90's

Oui, tout le monde aime cette merde parce que c'est une merde de qualité. Et non, tu n'es pas un brouilleur culturel iconoclaste parce que tu penses que Jodeci et Aaliyah sont formidables. Ils ne t'ont pas attendu pour l'être.


LE RAP NEW-YORKAIS DES 90's

Vous vous appelez Bryant Dope, Pro Era, Underachievers, Flatbush Zombies, Kidz In The Hall ou... 1995, je parie que vous faisiez toujours au lit quand Midnight Marauders est sorti, et ne faites pas semblant de ne pas avoir capté que DJ Premier fait le même beat depuis 15 ans. Oui, moi aussi, ce son m'a donné des frissons, mais la parodie a assez duré. Si vous n'avez pas le timbre de Nine, le swag de Big L ou la violence sourde de Smiff N Wessun, reposez ces années où vous les avez trouvées. Sur soulseek.


LES ANNÉES 90

Attention, ne vous trompez pas d'années 90. Avoir la nostalgie des boys band, des trolls à peigner et de « la mode qui osait encore des choses » ce n'est pas « cool », c'est juste chiant et ça fait ressembler votre musique et votre démarche à ces malabars périmés qu'on pouvait trouver dans des épiceries peu regardantes. Tu le déballais et à peine posé sur ta langue, le chewing-gum se désintégrait en un amas de miettes dégueulasses et tu le recrachais au bout de 3 secondes. Exactement l'effet que produit un clip de Brooke Candy.


LE BLACK METAL

Vous tenez toujours à composer des intros sourdes de 6 minutes qui font référence au sang, au feu et à la mort maintenant que n'importe quelle barmaid porte un crop-tee Bathory ? On sait tous que vous avez découvert le metal dans un paquet de Special K. Je sais pas, arrêtez de détester vos parents ou forcez-vous à croire en Dieu, ça au moins c'est flippant.


HARMONY KORINE

Entendons-nous bien, pas le Harmony Korine de Spring Breakers, celui-là est OK. Par contre, l'artisan de l'esthétique VHS, le prince du royaume des vidéos d'otages et l'empereur des Super 8 de toi nourri au sein, tout ça c'est ter-mi-né. On n'en veut plus. Caractérisé par les premiers films de Korine - Gummo, Julien Donkey-Boy et Trash Humpers, cette pratique est aujourd'hui devenue monnaie courante (de Wavves à Ariel Pink en passant par Joey Bada$$ et les Foo Fighters) et est à la portée de n'importe quel groupe d'indie-folk de Levallois. Allez chier avec votre avant-garde pour étudiants.


LE SHOEGAZE

Ok c'est bon, on ne tire pas sur les ambulances.


MINOR THREAT

Ca m'a toujours fait marrer les chanteurs de groupes hardcore qui tenaient leur micro à deux mains, sans pied, se roulaient par terre, et fermaient les yeux en braillant leur aversion pour Ronald Reagan alors qu'ils avaient formé leur groupe en 2004 dans une ville sans nom des Pays-Bas. Putain les gars, le style est passé par 36 galaxies depuis, un type a inventé Internet et même Kirsten Stewart et Jake Gyllenhall portent le T-shirt de ton groupe préféré. Trouvez-vous une identité avant de monter un groupe. (PS : Les chaussures Vans, comme les Nike, sont également fabriquées en Chine.)


NEW YORK

Ah ouais, elle ne dort jamais ? Et c'est là que tous tes rêves se réalisent ? Allez vous faire mettre, c'est juste une ville pour joueurs de saxophones constituée exclusivement de merdes de rat et de restaurants Quiznos. Et ne me parlez pas de Sonic Youth PUTAIN.

LES RÊVES

Dire que votre musique s'inspire de vos rêves c'est comme obtenir un 20/20 à l'école et dire à votre professeur que c'est votre ami imaginaire qui a fait tout le travail. Vous savez d'où proviennent vos rêves ? De votre propre imagination. Eh ouais ! Donc quand vous aurez finalement sorti votre opus psych-trance, ne laissez pas votre subconscient endormi obtenir tout le crédit à votre place. Ce serait bien plus drôle si chaque stoner de la chillwave arrivait et sortait qu'il s'était inspiré de lui et de lui-seul, lui et son putain de cerveau intéressant.

LA « MINIMALWAVE »

Ce terme n'existe pas, ok ? Que vous vouliez monter un groupe toi et ta meuf après avoir chopé du matos analogique et un vieux « Pola » sur eBay , ça vous regarde hein, ce ne sera que le 777ème duo synth-pop-dark-post-punk-wave à se faire un bandcamp depuis 2005, mais arrêtez d'utiliser ce terme qui ne sert strictement à rien à part à faire de la promo pour le label de la belle Veronica Vasicka qui, de toute façon, ne sortira jamais votre démo !


JOY DIVISION

Hey, on a compris. T'as passé une adolescence difficile. Puis un type plutôt sombre et timide, de deux ans plus vieux que toi, t'a un jour prêté une copie de Unknown Pleasures, et là, tu as immédiatement trouvé le salut dans le chant de Ian Curtis, tu as crié devant ta chaîne hi-fi mono-stéréo et tu as enfin assumé le fait d'être un enfant frêle et non désiré. Ou peut-être que tu n'es pas entré dans le temple Joy Division de cette façon ; tu as vu le film Control en première, tu as aperçu le motif d'un de leurs T-shirts dans un H&M, ou tu as simplement lu leur nom dans des quantités d'interviews d'autres artistes. Là n'est pas le problème. Sachez juste que composer de la musique en s'inspirant de Joy Division c'est comme d'aller au KFC quand la faim vous prend – c'est tellement évident que ça ne compte même plus. Même Louis Tomlinson de One Direction les a listé comme influence de son groupe. Citer Joy Division c'est comme porter un sweat-capuche de groupe en début de collège pour montrer que t'es un vrai. Au bout de deux ans, toi-même tu en rigoleras.

L'AMOUR

Oh, tu as trouvé la personne qui te fait te sentir vivant ? Tu sais à qui ce truc est déjà arrivé ? À TOUT LE MONDE.

LES JEUNES GENS MODERNES

Ceci est un message final à destination de la France : STOP !


Vous en avez d'autres ? On vous attend sur Facebook et Twitter.


Plus de conseils musique et vie saine sur Noisey

Les 30 commandements d'Ice-T sur Twitter
Le guide Kanye West de la vie
Pitié les mecs, arrêtez d'expliquer le rap aux filles
Le R'n'B va s'occuper de votre ligne

Tagged:
Music
Harmony Korine
Noisey
New York
Noisey Blog
Joy Division
RnB
Twin Peaks
1984
influences à bannir
Captain Obvious