Features

On est allés vérifier si les métalleux étaient vraiment plus fidèles que les fans de jazz et de salsa

Une étude 100 % vérité menée par un enquêteur breton assermenté lors de l'édition 2015 du festival Motocultor.

par Loïg Hascoat
26 Août 2015, 11:00am


Toutes les photos sont de Melchior Tersen.

Vous le savez peut-être déjà, mais The Mirror a récemment publié une étude montrant que les fans de heavy metal étaient moins enclins à l'infidélité que les autres. Pour en arriver là, de vrais statisticiens ont utilisés les vraies données d'un vrai site de rencontres pour « aventures discrètes ». D'ailleurs, si votre conjoint(e) est amateur de jazz ou prend des coure de salsa, on ne saurait trop vous conseiller de jeter un oeil à son historique iChat.

Des questions restent toutefois en suspens : que penser des fans de latin metal ? Quid de la France, ce pays dont les présidents ont fait de l'adultère une tradition séculaire ? Les fans de grindcore sont-ils plus libertins que les adorateurs de pagan metal ? À quel point Dying Foetus dénigre la fornication extraconjugale ? Quel était le message du groupe In Solitude ? Entre deux concerts de Pentagram et Tryptikon, on a demandé aux metalheads présents au festival Motocultor de nous répondre.

Antoine (aime tous les genres de metal)

Noisey : Il parait que les fans de metal sont plus fidèles que les fans de salsa.
Antoine : Je suis très fidèle, mais je pense que c'est plutôt une question d'éducation, et la mienne n'était pas du tout metal. Par contre, j'ai de la famille espagnole, ils aiment bien la salsa et aucun divorce n'a été constaté.

Tu es venu avec ta copine ?
Non, l'année dernière j'en avais une. Mais elle m'a trompé.

Aïe, désolé. Elle écoute du metal ?
Ouais. Merde.

Marine (au centre, écoute du hardcore)

Salut, il paraît que tu as moins de chance de tromper ta partenaire si tu écoutes du metal. Soulagée ?
Marine : Non mais n'importe quoi : c'est pas parce que t'écoutes tel type de musique que tu vas tromper ou pas ta meuf... Enfin je sais pas, les mecs qui vont en club, forcément ils sont amenés à rencontrer des poufs et donc là, ils seront plus amenés à tromper leur meuf.

C'est peut-être aussi parce qu'il y a plus de dope dans la techno que dans le metal ?
Non, non, c'est parce qu'ils écoutent de la merde.

T'es venue avec ta copine ?
Ouais – et elle ne me trompera jamais.

Paul et Bruno (anciens fans de neo-metal, reconvertis dans le hardcore)

Les métalleux trompent moins leur copine que les autres. Ça vous surprend ?
Bruno :
Bof non, je suis avec ma copine et je suis plutôt fidèle. Mais lui par contre, ça marche pas du tout : il est en relation libre avec la Terre entière.
Paul : Ouais. J'ai commencé en écoutant de l'électro.

Ah ok, et ta copine écoute du metal ?
Bruno :
Non pas du tout. Mais elle est ok avec ça.

L'étude dit aussi que les fans de jazz et de salsa trompent plus facilement leur moitié.
Paul :
Ah ouais, moi j'aime bien la salsa, c'est torride. Donc ouais je comprends. Enfin je sais pas, qu'est ce que t'appelles la tromperie ?
Bruno : Je trouve ça bizarre ton étude...

Jean (écoute du doom) et Sarah (écoute du metal japonais)

Vous avez déjà été concernés par l'adultère ? Parce qu'une étude dit que les métalleux sont moins volages que les autres.
Jean :
Jamais.
Sarah : J'ai déjà été trompée moi. Mais je crois pas que ce soit lié au fait qu'il écoutait du metal.

L'étude dit aussi que les jazzeux ont une chance sur cinq de rendre leur partenaire cocu.
Sarah :
Mouais. Je pense pas vraiment que ce soit lié à la musique. De l'infidélité y'en a partout, peu importe les goûts et les couleurs.
Jean : Par contre, j'ai entendu une autre étude qui disait que les mecs qui écoutaient du metal étaient plus heureux et plus tolérants que les autres. Ça expliquerait pourquoi ils n'ont pas besoin de tromper leur meuf tout le temps.

Justine (n'écoute pas beaucoup de metal, à part Eluivietie, Trivium et Ultra Vomit)

Justine : Ça fait 5 ans que je suis avec mon copain, je suis sa première copine et il ne m'a jamais trompé. C'est pour lui que je suis ici en fait, c'est un vrai métalleux. Mais avant je sortais avec un autre métalleux qui m'a trompé à foison.

Noisey : Tu penses donc que cette étude ne prouve rien du tout.
Ben ouais, c'est plutôt dû à ton caractère et à la façon dont tu vois l'amour. Après, c'est vrai que la musique que t'écoutes est liée à la façon dont tu vois l'amour. Parce que t'as quand même des groupes de metal super romantiques.

Et tu penses quoi des fans de jazz et de salsa, qui sont considérés comme plus inconstants ?
Pour le jazz, j'en sais rien. Mais la salsa c'est assez sensuel, donc quand tu en danses, les choses peuvent vite dégénérer.

Ouais mais quand tu en écoutes sans en danser, tu réagirais pareil ?
Tu crois qu'il y a vraiment des gens qui écoutent de la salsa chez eux ?

Kermhit (venu tout voir, ancien thrasher de la première heure)

Noisey : Hello, il paraît que les fans de metal sont plus fidèles que tous les autres.
Kermhit :
J'ai vu cette étude ouais, je l'avais partagée à tous mes potes. Ça m'a fait hyper marrer de voir que les jazzeux étaient cocus.

Eux et ces gredins de danseurs de salsa !
Ben ouais, c'est des danses sensuelles, ils se font des câlins tout ça - rien à voir avec ici. Nous, on préfère se faire des câlins en se donnant des gnons. La vraie salsa du démon, tu vois.

Loïg Hascoat écoute à la fois de la house et du thrash. Un vrain cas d'étude. Il est sur Twitter.