FYI.

This story is over 5 years old.

Blut Aus Nord nous a envoyé la triomphale conclusion de Memoria Vetusta

Le groupe le plus original et énigmatique de la scène black metal met fin à une trilogie débutée il y a 18 ans. Écoute intégrale.
9.10.14

Faut-il vraiment vous présenter Blut Aus Nord ? Faut-il vraiment vous rappeller qu'il s'agit d'un des groupes les plus profondément originaux et radicaux qu'il est possible de trouver en France à cet instant très précis - et pas seulement dans le scène metal. Faut-il à nouveau vous faire un topo sur leur parcours, de leurs débuts en 1993 sous le nom de Vlad à leur fabuleux premier album Ultima Thulée en 1995, en passant par la fascination de Vindsval -le grand ordonnateur de Blut Aus Nord- pour la numérologie et la cosmologie, qui ont donné lieu à deux trilogies passionnantes (777 et Liber) ? Et si vous avez suivi tous les épisodes, il est probable que vous ayez déjà compris que Memoria Vetusta III - Saturnian Poetry, le nouvel album de Blut aus Nord, vient, comme son nom l'indique, clôturer une autre trilogie, Memoria Vetusta, hommage à la scène black metal scandinave du début des années 90 (de Darkthrone à Emperor en passant par Windir), qui a démarré en 1996 avec Memoria Vetusta I - Fathers Of The Icy Age et s'est poursuivie en 2009 avec Memoria Vetusta II - Dialogue With The Stars. Ce que vous ne savez peut-être pas forcément, c'est que le disque sort demain, vendredi 10 octobre, sur Debemur Morti Productions, qu'il est sublime, et que vous pouvez l'écouter en intégralité juste en-dessous.