FYI.

This story is over 5 years old.

Police Des Moeurs et Essaie Pas vont vous prouver que les Québécois aussi savent être tristes

Leur split EP sort aujourd'hui même chez Atelier Ciseaux et vous pouvez l'écouter ici en intégralité.

Police Des Moeurs est un duo montréalais qui existe depuis 2010. Je ne sais pas si leur nom a un lien avec l'inclassable film de Jean Rougeron, mais une petite partie de nous en est persuadée et ne souhaite pas connaître la vérité. Leur minimal-wave sans compromis leur a déjà permis de signer un album sur le label italien Mannequin l'année dernière. Ils reviennent en force tranquille ce 17 juin avec un split EP édité par le label franco-canadien Atelier Ciseaux et partagé avec Essaie Pas, un autre duo masculin-féminin féru de relations complexes et de petits matins troubles, qui a signé un excellent album l'an dernier sur Teenage Menopause, un autre label à double nationalité. À l'arrivée, 6 titres (3 chacun) et 2 tubes d'entrée avec « Corps invisible » et « De menthe liqueur (part.II) ». Le disque sort aujourd'hui, vous pouvez le commander ici et l'écouter sans plus attendre en intégralité juste en-dessous.

Publicité

Plus de musique synthétique triste sur Noisey

Noyez-vous dans la synth-wave spectrale de Marie Davidson

Le duo serbe Sixth June essaie d'oublier la guerre en jouant de la synth-pop à Berlin

Taulard est l'antithèse absolue de Fauve

Les 15 morceaux les plus tristes de 2013

Une introduction psychanalytique au capitalisme de progrès : les clips de Tears for Fears