politique

Des milliers de personnes ont protesté contre l'indépendance de la Catalogne ce week-end

Le photographe Felipe Carnotto était à Barcelone pour tout documenter.

par Felipe Carnotto; traduit par Sandra Proutry-Skrzypek
30 Octobre 2017, 4:16pm

Toutes les photos sont de Felipe Carnotto

Cet article a été initialement publié sur VICE Espagne.

Ce dimanche 29 octobre, soit deux jours après que le gouvernement catalan a déclaré son indépendance vis-à-vis de l'Espagne, des centaines de personnes sont descendues dans les rues pour protester contre cette décision et défendre l'unité du pays. Selon les organisateurs de l'événement, la Societat Civil Catalana (SCC), plus d'un million de personnes ont pris part à la manifestation, bien que les autorités locales estiment ce nombre à 300 000.

La décision du Parlement catalan de se séparer officiellement de l'Espagne est intervenue trois semaines après que des milliers de Catalans se sont prononcés sur l'indépendance lors d'un référendum – un vote déclaré inconstitutionnel à la fois par le gouvernement et le Tribunal constitutionnel espagnols. En réponse à la déclaration d'indépendance de vendredi dernier, le président espagnol Mariano Rajoy a annoncé samedi que la Catalogne serait destituée de son autonomie et que la vice-présidente du gouvernement, Soraya Saenz de Santamaria, serait désignée pour assurer la présidence de la région.

La marche qui s'est tenue dimanche dernier sur l'avenue populaire Passeig de Gràcia, à Barcelone, était la dernière d'une série de manifestations qui ont eu lieu à travers l'Espagne depuis le référendum. Le photographe Felipe Carnotto a documenté la journée et discuté avec quelques manifestants au sujet de leurs inquiétudes quant à l'avenir de l'Espagne.

Plus de photos ci-dessous.

Kiko, 30 ans, craint que le gouvernement espagnol n'aggrave la situation s'il ne trouve pas le moyen de négocier avec Puidgemont, le président du gouvernement catalan. « Je proteste parce que je me sens espagnol, déclare-t-il. Je soutiens la décision du gouvernement espagnol, mais il doit diluer quelque peu son message afin de ne pas ruiner nos chances de coexister pacifiquement à l'avenir. »
Des manifestantes sur l'avenue Passeig de Gràcia.
Le slogan de la marche était « Nous sommes tous la Catalogne ».
Un manifestant a enveloppé un drapeau espagnol autour d'une corne de taureau. Beaucoup souhaitent que la Catalogne interdise la tauromachie si elle obtient son indépendance.
Isac, 32 ans, est australien et vit à Barcelone. Selon lui, les jeunes catalans sont nombreux à être en faveur d'un pays uni, mais ne veulent pas l'admettre publiquement, de peur de ce que leurs proches en penseront.
La majorité des manifestants se promenaient avec des drapeaux espagnols, tandis que beaucoup portaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « L'Espagne ne sera pas divisée » et « Puigdemont en prison ».
Vers la fin de la manifestation, des partisans de l'extrême droite ont affronté la police, qui tentait de disperser la foule.
La marche a pris fin aux alentours de 16 heures.