Publicité
Life

Comment les multimillionnaires se préparent à la fin du monde

Leurs luxueux bunkers postapocalyptiques sont équipés d’une salle de cinéma, d’une salle de gym, d’un spa, d’un jardin et d’une piscine.

par Meera Navlakha; traduit par Sandra Proutry-Skrzypek
28 Août 2019, 6:30am

Image de James Vaughan via Flickr.

Nous vivons à l’ère de la paranoïa apocalyptique. Qu’elle soit alimentée par l’instabilité politique ou le réchauffement climatique, nous avons des tas de raisons de nous préparer à une fin du monde imminente. Et comme d’habitude, les riches placent la barre un poil plus haut.

Alors que la paranoïa s’intensifie, un nombre croissant d'entreprises se tournent vers les préparatifs pré-apocalyptiques de l'élite. Le 1 % de la population mondiale se prépare au chaos avec des bunkers de luxe qui ressemblent au confort de leur propre maison. Cela peut sembler ridicule, mais la demande est bien réelle. Depuis l'inauguration de Donald Trump, par exemple, les ventes globales des bunkers souterrains de la société texane Rising S Company ont grimpé en flèche de 300 %.

Coïncidence ? Peut-être pas.

Les bunkers de Rising S Company sont construits en tôle d'acier et ont une espérance de vie de plusieurs générations. Leur structure a été conçue pour résister aux tremblements de terre et contenir une année de nourriture par personne. Leur slogan, « Nous ne vendons pas la peur, nous vendons la préparation » semble fonctionner. Leurs ventes de 2016 ont augmenté de 700 % par rapport à 2015.

Il existe d'autres options pour ceux qui préfèrent être en surface lorsque le jour du jugement dernier viendra enfin. Pour l'élite la plus introvertie, l'Oppidum en République tchèque est une résidence privée avec des caractéristiques de haute sécurité. Des passages secrets mènent les résidents à la maison, qui possède un spa, un cinéma, un jardin souterrain et des voûtes.

Un bunker secret dans le sud-est de Londres a été transformé en une maison de luxe de 4 millions de dollars dotée d'un mobilier de pointe, d'une piscine et d'escaliers en colimaçon. Ces abris ont été initialement conçus pour protéger les représentants du gouvernement pendant les guerres nucléaires. Les entreprises achètent maintenant ces bunkers militaires et ces silos à missiles pour les transformer en bunkers extravagants. Le Survival Condo du promoteur Larry Hall, par exemple, a converti des silos de missiles abandonnés des années 1960 en condominiums de plusieurs millions de dollars avec piscine, supermarché, théâtre, bar et bibliothèque.

Dans les collines noires du Dakota du Sud, où 575 bunkers militaires étaient en service jusqu'en 1967, VivosxPoint construit des abris personnalisables destinés à accueillir environ 5 000 personnes. Une autre option, Vivos Europa One, utilise d'anciennes installations de stockage datant de l'époque de la guerre froide, en plaçant dans la région des unités construites à partir de roches solides. Leur site Internet affirme que ces « complexes irremplaçables » sont conçus pour lutter contre toutes sortes de catastrophes naturelles.

Les clients de ces entreprises ne sont pas forcément de riches inconnus : certains d'entre eux sont même très en vue. Bill Gates, par exemple, est soupçonné d'avoir ce genre d'installations dans toutes ses propriétés. Les PDG, les gérants de fonds spéculatifs et les cadres techniques de la Silicon Valley ont également été désignés par The New Yorker en 2017 comme prenant toutes sortes de dispositions pour l'arrivée de la fin du monde.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.