FYI.

This story is over 5 years old.

Crime

Des missiles et des chatons : dans les tranchées du front ukrainien

Une semaine dans les tranchées et les bunkers d'un peloton de l’armée ukrainienne.
1.12.15
Photo de Jack Crosbie

Casper, Conan, Papa, Primus, Sabre, Skeptic. Voilà les noms de quelques soldats du 2e Peloton de la 7e Compagnie du 3e Bataillon de la 93e Brigade des Forces armées ukrainienne. Ils ont laissé tomber leurs anciennes identités pour se glisser dans la peau de soldats — avec les surnoms qui vont avec.

VICE News a passé une semaine dans les tranchées et les bunkers avec ces hommes, au moment d'un cessez-le-feu qui s'est rapidement désintégré.

Conan, un ancien membre de la fameuse unité d'élite de la police ukrainienne, la Berkut. Ici, il revient d'une mission de repérage. (Photo de Jack Crosbie)

Casper, un jeune conscrit ukrainien, et Conan rentrent dans le bunker après une autre mission de reconnaissance. (Photo de Jack Crosbie)

Des soldats se chamaillent devant la Position 18, qui s'est retrouvée sous les obus, grenades, et tirs de mitrailleuses ennemis plus tard dans la soirée. (Photo de Jack Crosbie)

Le tube vide d'un lance-missiles antichar SPG-9. Les soldats tirent plusieurs séries de missiles pendant la journée, pour repérer et fixer les emplacements des positions rebelles. Comme ça, ils peuvent les toucher aussi de nuit quand il est plus difficile de viser. (Photo de Jack Crosbie)

L'église à Pisky accueille un petit nombre de soldats qui couchent au rez-de-chaussée et au sous-sol. Ils subissent le feu ennemi chaque soir. (Photo de Jack Crosbie)

Casper tient son chat Schlyoma dans le bunker. Casper dit qu'il ramènera Schlyoma avec lui à la fin de la guerre. (Photo de Jack Crosbie)

Ruslan, le cuisinier du peloton, qui est aussi l'un des opérateurs des mitrailleuses, manie une mitraillette RPK, plus lourde que sa variante l'AK-47. (Photo de Jack Crosbie)

Oleg, membre du 2e Peloton, discute avec un autre soldat ukrainien qui fait des livraisons dans Pisky, sur une moto qu'il a lui même bricolée. (Photo de Jack Crosbie)

Un soldat connu sous le nom de "Dragon" aiguise son couteau et sourit quand un des chatons du peloton lui monte sur l'épaule et s'endort. (Photo de Jack Crosbie) 

Bogdan, qu'on appelle aussi "Nuts", et un autre membre du 2e Peloton rentrent la tête dans la tranchée, après qu'une balle de sniper a visé leur position. (Photo de Jack Crosbie)

Suivez Jack Crosbie sur Twitter : @jcros