Contra a Copa : Dispatch 1

La favela Rocinha est sous étroite surveillance dans ce troisième épisode de la face cachée de la Coupe du monde au Brésil.

|
26 Juin 2014, 1:50pm

Accueillir la Coupe du monde au Brésil - l'une des pays les plus fanatiques de football - semblait être au départ une bonne idée. Mais un mouvement social de grande ampleur est venu perturber tous les préparatifs de l'évènement.

Le pays a dépensé une somme estimée à 11 milliards d'euros pour la compétition, ce qui en a fait la Coupe du monde la plus chère de l'histoire. De nombreux Brésiliens ont peu apprécié le fait qu'un tel montant ait été dépensé pour construire des stades et renforcer la police, alors que la majorité de la population vit dans la pauvreté. Ils dénoncent la corruption de leur gouvernement.

Il y a un an, en juin 2013, cette indignation croissante a conduit les Brésiliens à se révolter. Le gouvernement a alors déployé un nombre impressionnant de policiers et de militaires à travers le pays afin de contenir ce mouvement social naissant. À l'heure actuelle, d'impressionnantes manifestations sont toujours organisées.

Dans ce troisième épisode, VICE News s'est rendu dans la favela Rocinha, l'un des plus grands bidonvilles de Rio. « Pacifiée » par la police il y a 2 ans, ses habitants vivent aujourd'hui sous surveillance policière constante. Notre équipe a ensuite visité le centre de commande de la police, là où sont retransmises les images des nombreuses caméras de surveillance de la ville.