Publicité
Tech by VICE

Un ordinateur infecté par six virus célèbres a dépassé le million de dollars aux enchères

Le projet artistique peut vous appartenir pour une modique somme à sept chiffres.

par Rob Dozier; traduit par Sandra Proutry-Skrzypek
29 Mai 2019, 7:07am

Image : Guo O Dong 

Un ordinateur portable infecté par six des virus informatiques les plus célèbres au monde – WannaCry, BlackEnergy, ILOVEYOU, MyDoom, SoBig et DarkTequila – a dépassé le million de dollars aux enchères.

Le projet artistique, intitulé « The Persistence of Chaos », est le fruit d’une collaboration entre l'artiste en ligne chinois Guo O Dong et Deep Instinct, une entreprise de cybersécurité basée à New York. Ces six virus ont causé des milliards de dollars de dégâts dans le monde entier.

L'ordinateur en question est un netbook Samsung air-gap, ce qui signifie qu'il n'est pas connecté à Internet et est donc peu susceptible de transmettre les virus. En 2017, le virus Wanna Cry, illustré dans cet article, a été utilisé lors d’une cyberattaque massive qui a touché plus de 300 000 ordinateurs dans le monde entier.

Avec ce projet, Guo voulait comprendre comment la menace des malwares est perçue. « Ces logiciels semblent assez abstraits, presque faux, avec leurs noms à la fois drôles et effrayants, mais je pense qu'ils démontrent surtout que le web et la vie réelle ne sont pas des espaces si différents, explique l’artiste. Les logiciels malveillants sont un moyen tangible par lequel Internet peut sortir de votre écran et vous mordre au visage. »

Guo s’est fait connaître pour des projets comme « HiPSTER ON A LEASH » en 2014, où il chevauchait un segway tiré par un « hipster » en laisse, et China Headlines, un bot Twitter qui publiait les gros titres du journal américain USA Today, mais en remplaçant les noms et lieux par des variantes chinoises. Guo a reçu une formation de peintre avant de se tourner vers le travail en ligne il y a 12 ans.

« Avant, Internet procurait un sentiment de plaisir et de liberté, aujourd’hui, il ne procure plus qu’un sentiment de consommation et d'oppression, dit Guo. Indépendamment de l'usage que je fais de mon ordinateur, je suis toujours en ligne : je circule à travers différents systèmes contrôlés par des entreprises, des gouvernements ou moi-même. »

Deep Instinct a travaillé avec Guo pour s'assurer que les virus hébergés sur l'ordinateur ne pourraient jamais être exploités pour causer du tort. Une fois l'enchère terminée, tous les ports de l'ordinateur seront désactivés.

« Nous en sommes venus à comprendre ce projet comme une sorte de bestiaire, un catalogue des menaces historiques, poursuit Guo. C'est plus excitant de voir les bêtes dans un environnement vivant. »

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
Tagged:
Motherboard
malware
cybersécurité
wannacry
logiciel malveillant
virus informatique
guo o dong
deep instinct