Un éleveur de rhinocéros veut vendre leurs cornes pour financer leur protection

John Hume souhaiterait avoir le droit de vendre les cornes accumulées au fil des années pour financer l'onéreuse protection de ses animaux.

|
22 mars 2017, 3:59pm

> Pour activer les sous-titres dans votre langue, cliquez sur l'icône des "Paramètres" sous la vidéo puis sélectionnez "sous-titres" et "français".


Le braconnage intensif de la dernière décennie a drastiquement réduit la population mondiale de rhinocéros blancs. Il en reste seulement 20 000 animaux, dont la majorité vit en Afrique du Sud. Le commerce de cornes de rhinocéros est interdit depuis 40 ans au niveau international, mais l'Afrique du Sud a attendu 2009 pour en faire de même. Le gouvernement espérait que cette décision permettrait de réduire la demande de cornes et donc de faire baisser le braconnage.

Le plus important éleveur de rhinocéros blancs, John Hume, s'oppose à cette interdiction. Il pense que l'interdiction est contreproductive et ne va pas permettre de sauver les rhinocéros. Grâce à des tailles régulières des cornes de ses rhinocéros, Hume a compilé 5 tonnes de cornes dans son ranch posé à l'extérieur de Johannesbourg. Hume est persuadé que les rhinocéros pourront être sauvés s'ils sont élevés et protégés. L'éleveur souhaiterait avoir le droit de vendre les cornes accumulées au fil des années pour financer l'onéreuse protection de ses animaux.


Rejoignez VICE News sur YouTube

Suivez VICE News FR sur Twitter

VICE News FR sur Facebook

Plus de VICE
Chaînes de VICE